Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Samantha Power, ambassadrice des USA à l'ONU déclare : La constitution permet à Martelly de gouverner par décret"

Publié par siel sur 1 Février 2015, 13:10pm

Catégories : #AYITI ROSE RAKET

Madame Samantha Power, représentante des USA à l'ONU

Madame Samantha Power, représentante des USA à l'ONU

Déclaration faite le 29 janvier 2015 par l'intéressée à l'occasion d'un point de presse.

Le Bureau des avocats internationaux a répondu à cette déclaration  en soulignant qu'elle était incorrecte et politiquement dangereuse.

Cette déclaration de Samantha Power est risible.

Imaginons la réaction de cette même représentante des USA à l'ONU si l'un des présidents de l'AM. du Sud, tel  que Evo Morales par exemple, se soit retrouvé à ne pas organiser d'élections pendant trois années et par la suite à se retrouver seul chef à bord sans parlement.

C'aurait été la foudre sur la tête de Morales, menaces de sanctions, attaques ad hominem, démonisation, campagnes dans les média à babord et à tribord pour dénoncer sa dictature, etc.

Pour Martelly, Mme Power a trouvé un truc, ce serait que tout ce qu'il a fait auparavant  (nomination d'agents exécutifs, entourloupes diverses et variées pour élire un CEP composé de ses partisans, jusqu'à gouverner par décrets etc.) tout ceci serait inscrit dans la constitution.

Rien d'illégal. Rien qu du normal. Circulez il n'y a rien à voir.

Il ne reste plus à Madame Samantha Power qu'à pousser Martelly à prendre un décret pour changer la constitution d'Haïti afin qu'elle puisse coller au projet de la CI de démanteler les institutions haïtiennes.

Nous n'en sommes pas loin.

Ce qui permettrait à la CI- qui finance 60% du budget dont les salaires  du président, ses voyages et ses per diem - de gouverner directement par décrets en continuant à instrumentaliser Martelly comme elle le pratique depuis qu'elle l'a fait président : sans être embêtée par des lois obstacles à l'application de son agenda et des parlementaires "nuisibles". Sans aussi à avoir à payer des parlementaires  Tèt Kale pour qu'ils votent des lois en faveur de ses intérêts. (comme celle de la création de nouveaux départements)

En cette année 2015, Haïti risque de passer de la "gouvernance" indirecte par la CI (les USA et alliés) à la gouvernance directe.

L'ingérence camouflée ne serait plus de mise.  Plus question de prendre des gants et de faire comme si le pays avait les moyens d'être souverain.  Les caisses sont vides. Celui qui paye commande. Un point c'est tout ! (courtoisie V. Nuima de Vision 200). No alternative. On l'a vu avec les intrusions des ambassadrices du Canada et des USA au Parlement.

Etant donné qu'elle a pu constater l'échec de son " opération bandi legal", il ne lui resterait plus à la CI qu'à envoyer sur les roses les roz ( éviction de Lamothe) et à  prendre directement le gouvernail du bâteau ivre Haïti, qu'ellle a elle-même sciemment  saoulé à force de lui faire avaler des potions magiques à base de boisssons fermentées et toxiques.

By the way, Pamela White et Samantha Power . Drôle de coïncidence !

En passant, avez-vous remarqué que Haïti a droit a un grand nombre de diplomates femmes, ambassadrices des USA, du Canada, de France, Belgique, Danemark, Finlande, Hollande, Honduras,  Nouvelle Zélande, République Tchèque, Suède,  Trinidad et Tobago, Cheffe de la Minustah, porte parole de la Minustah... Comme si les alliés des USA s'étaient donné le mot pour envoyer des femmes représenter leur pays...

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents