Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


"Ki jan de charabya sa ? Ki moun ki pwodui atik sa ? "

Publié par siel sur 25 Mars 2015, 13:13pm

Catégories : #REFLEXIONS perso

Localité de Laroque dans Nippes "La population vit de ses denrées agricoles et de l’élevage." Sources:  flammedespoir.org/haiti.html

Localité de Laroque dans Nippes "La population vit de ses denrées agricoles et de l’élevage." Sources: flammedespoir.org/haiti.html

Avec un titre aussi radical  :Le département des Nippes n’est pas agricole" , on ne pouvait pas ne pas être curieux de lire le contenu de l'article.

Je l'ai lu et je n'y ai strictement rien compris.

Le commentaire ci-dessus m'a rassurée. Je n'étais pas la seule.

" Ki jan de charabya sa ? Ki moun ki pwodui atik sa ? De ki sa popilasyon des Nippes viv menm ? Eske se pa agrikilti ki okipe plis moun nan depatman sa ? Ban save sa yo ! Sa bay kè plen ! Nan ki lekol ekonomi moun sa yo te apran menm ? "

 

L'auteur décrit un département qui produit un certain nombre de produits agricoles, dont le mil qui est excellent pour la santé et qui devrait être plus consommé en Haïti.

Mais comme, dans ce pays les élites ont appris à la population à être complexée par rapport à sa culture. Toujours mal vue. Dans le domaine alimentaire comme ailleurs. A l'exception de la culture devenue un produit phagocyté par ces élites, qui la reproduise, s'en inspire et la commercialise à leurs propres profits.

Je ne comprends pas comment la goyave ne serait pas un produit agricole rentable. On en fait d'excellents, jus, gelées, confitures. Les feuilles sont utilisées en pharmacopée pour soigner un certain nombre  de problèmes intestinaux.

Dans le cas de Nippes ou d'autres départements du pays, le vrai problème est celui de l'industire de transformation. Pas d'entreprises pour fabriquer les jus, gelées, confitures et les commercialiser. Pas d'entreprises pour sélectionner et empaqueter le mil.

Dans tous les pays du monde, les régions ont leur particularités.  Certaines productions sont dominantes, dû au climat, à la culture et à la nature des sols.  Nippes, à lire l'article, possède au contraire une grande richesse agricole. Les produits qui y sont cultivés devraient pouvoir être commercialisés sur le marché s'il existait un encadrement favorable à la production nationale.

 

 

Mme Martelly dans le département de Nippes, le vendredi 1er juillet 2011. Sources: www.haitilibre.com/ article-3293-haiti-social-sophia-martelly-en-tournee-dans-les-nippes.html

Mme Martelly dans le département de Nippes, le vendredi 1er juillet 2011. Sources: www.haitilibre.com/ article-3293-haiti-social-sophia-martelly-en-tournee-dans-les-nippes.html

Charabia, dit le commentateur. Certes. Mais pas innocent. L'auteur a plus ou moins retransmis un rapport du PNUD. Connaissant la qualité des experts chargés de ces rapports et la manière dont ils orientent leurs conclusions en fonction de certains intérêts, on se dit que ce charabia n'est point gratuit.

Connaissant également, pour l'avoir vu à l'oeuvre ces 4 dernières années, la soumission totale/capitale des Tèt Kale à la CI et leur goinfrerie,  on se dit qu'il y a anguille sous roche.

On ne devrait pas être étonné à la suite d'un tel rapport et s'appuyant sur ses conclusions, il faut bien préparer les esprits - un peu comme Prépetit qui nous annonce un séisme imminent tous les jours-  à une opération style Caracol  sur les terres des paysans de Nippes.

Ce n'est pas dans le département de Nippes que Martelly a construit sa maison de plage ?

Clnton et ses amis de la RD, qui survolent en hélicoptère le territoire haïtien, auraient-ils l'intention de déposséder les paysans pour y installer un de leurs plans macabres ?

A suivre.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents