Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Lettre ouverte au Docteur Carlos H. Garcia - Par Rodrigue Lamadieu

Publié par siel sur 11 Mars 2015, 10:28am

Catégories : #AYITI-RD relations

Transport de coupeurs de canne haïtiens dans les bateyes

Transport de coupeurs de canne haïtiens dans les bateyes

Cher Docteur,

 

Nous vous remercions du plus profond de notre coeur pour les soins que vous et vos collègues ont prodigués à notre compatriote. Nous n'ignorons pas la compassion de certains Dominicains et nous les remercions. En lisant votre texte vous avez peut -être oublié que  le drapeau haïtien aussi a été souillé dans votre pays; l'ambassade d'Haiti aussi a été cambriolée. Pourquoi ne condamnez-vous pas aussi ces délinquants dominicains  qui tuent et maltraitent nos compatriotes dans votre pays?  Vous oubliez qu'il existe aussi des illégaux dominicains aux Etats Unis qui bénéficient de l'hospitalité du peuple américain. Sont-ils maltraités comme les Haïtiens le sont chez vous ?

 

Vous ignorez peut-être qu'il y a aussi des Dominicaines qui traversent la frontière pour trouver le pain quotidien en Haiti. Nous aussi nous donnions a manger à des refugiés dominicains qui fuyaient la dictature de Trujillo chez nous. Nous ne les maltraitions pas parce que nous respections leurs droits humains.

 

J'apprécie votre plaidoyer pour que nos gouvernements et nos élites  soient plus responsables envers nos paysans , mais vous n'êtes pas sans savoir l'ingérence de vos gouvernements  dans les affaires haïtiennes. Votre pays a toujours soutenu les politiciens les plus corrompus de notre pays. Pourquoi l'armée dominicaine avait-elle armé ces mercenaires qui ont déstabilisé Haïti en 2004 ?

 

Les paysans haïtiens cesseront de se refugier dans votre pays le jour ou nous aurons un gouvernement qui distribue la terre aux paysans pour qu'ils puissent vivre dignement chez eux. C'est la même raison qui pousse des femmes dominicaines à se refugier dans nos bars en Haïti pour vendre leurs chair; c'est cette raison qui pousse aussi nos paysans à se rendre en dominicanie pour trouver le pain quotidien. Luttons ensemble pour que la justice sociale règne des deux cotés de la frontière.

 

Sincèrement,

 

Rodrigue Lamadieu.

 

Cette lettre répond au texte publié dans Le Nouvelliste que vous pouvez lire ici

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents