Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Est-ce que ce monde est sérieux ? Lamothe et Mayard-Paul, candidats à la présidence

Publié par siel sur 26 Mai 2015, 17:34pm

Catégories : #AYITI ROSE RAKET

Voici deux hommes qui ont été récemment aux affaires en Haïti.

Quel a été leur bilan ?

Voyons  Mayard-Paul.

Avocat de profession, fils d'un célèbre avocat duvaliériste à vie. Nommé ministre de l'Intérieur par Martelly, un ami de longue date, il s'est illustré dans l'affaire Bélizaire où il a débarqué sur le tarmac de l'aéroport Toussaint Louverture, pour arrêter le député. Et, il s'est permis dans son emportement guerrier, de gifler des employés de l'aéroport parce que non contentde leur comportement à son égard.

Donc, le peuple serait appelé à voter pour un homme qui :

1) N'en a cure de la constitution et la viole en tentant d'arrêter un parlementaire en fonction. Est-ce le boulot d'un Ministre de se rendre sur une piste d'aéroport avec des hommes armés ?  Il se prend pour James Bond ? Non, c'est du pur macoutisme.

2) Est-ce qu'un Ministre en fonction peut se permetttre de gifler des employés ? Non.  Encore une manifestation d'abus de pouvoirs, d'atteinte à la personne, laquelle en d'autres lieux aurait donné suite à plainte et procès.

Qui aurait l'idée, surtout après l'expérience Martelly et ses délires de toute puissance, d'élire un tel caractère à la présidence ?

 

Voyons Lamothe.

Lamothe est également fils d'un duvaliériste, directeur d'école. Après des études (en commerce ?) aux USA, il devient un businessman et s'enrichit dans le se secteur des télécommunications. Ami de Martelly de longue date, son nom est cité dans le  fameux clip  "bandi legal" , qui annonçait la couleur,  Lamothe passe pour avoir été l'un des financiers de sa campagne.

Avant d'ête ministre du Plan, des Affaires étrangères et Premier ministre, Lamothe n'avait pas eu l'ombre d'une expérience en politique et dans l'administration publique.  Pour être sélectionné comme Premier ministre, Lamothe aurait distribué de l'argent. C'est ce qui a été déclaré  -et non démenti- à la radio, par l'un des protagonistes qui résumait cette distribution d'argent par : " tout moun jwen". (tout le monde en a reçu)

Car, selon les prescrits de la Constitution, Lamothe ne pouvait pas accéder à ce poste. Il n'avait, par exemple, jamais payé d'impôts en Haïti, avant qu'il ne corrige rapide, rapide, la situation par des règlements d'arriérés.

Lamothe, pendant tout le temps où il a été Premier ministre,  a opposé un refus farouche aux invitations du Parlement, plus précisément du Sénat, les députés lui étant totalement acquis. Il s'en est expliqué en invoquant toute une batterie de fausses excuses,  comme le font les enfants : il était en déplacement, il a reçu la convocation trop tard, il demande un renvoi pour compléter ses dossiers, Etc. Bon il a bien baladé les sénateurs jusqu'à ce que le sénat ne soit plus opérationnel. Lamothe a montré qu'il avait de grandes qualités à faire jouer la montre.

Pendant que le temps passe, lui mène ses affaires comme l'achat d'armes, entre autres.

En effet, Lamothe a acquis une cargaison d'armes Galil achetées en Isralêl, sans accord du Parlement et sans s'expliquer jusqu'à présent sur les raisons de cet achat et l'utilisation qu'il a fait de ces armes.

Lamothe est également connu pour sa tendance au trompe l'oeil, la construction virtuelle de grands projets qui deviennent  sur le terrain des "tôles rouges".

Qui voudrait voter pour un homme qui monnaye ouvertement des voix, viole la constitution et achète illégallement des armes de guerre ?

 

Des personnes avec un tel profil osent  tranquillement présenter leurs candidatures à la présidence comme si, s'étant  illustrées par des actes remarquables, elles méritaient la confiance des citoyens.

D'après eux, le peuple haïtien souhaiterait se voir diriger par des personnages qui ont fait la preuve de leur autoritarisme, leur absence d'éthique et de rigueur dans la gestion de l'Etat et leur non respect de la Constitution ?

Ils prennent les gens, soit pour des imbéciles finis, soit pour des corrompus prêts à cirer leurs pompes pour de l'argent.

 

"Est-ce que ce monde est sérieux ? 

Ils sortent d'où ces acrobates avec leurs costumes de papier ?"

 

Commenter cet article

J
Je Ne trouve rien d'interessant et serieux dens votre article. Je me demande si ca vent d'un journalists ou d'un personne qui a des comptes personnels a regler contre Lamothe et Thierry.De plus il est perime maintenant de comdamner quelqu'un qui etait duvalieriste apes avoir tant vu dans ce pays.Je comprends maintenant qui des gens apres duvalier ont cause plus de torts a ce pauvre pays..Il EST tant de finir avec cette ancienne generation qui a tant cause de mal a Haiti.Pour vous eclaircir,je prefere tenter ma chance avec cette nouvelle generation.
Répondre
S
Monsieur,<br /> Permettez-moi de vous dire que je ne comprends pas grand chose à votre expression française.<br /> Mais d'après ce que j'ai pu décoder, je ne crois pas que les crimes des Duvalier soient périmés, comme on dit d'un produit de consommation. Pas plus que ceux d'autres dictateurs dans le monde.<br /> Les crimes sont ce qu'ils sont et, que vous le vouliez ou pas, ils existeront toujours. <br /> Vous pouvez prétendre que les vêpres de Jérémie sont périmées, mais elles ont eu lieu.<br /> Et de plus, à l'inverse de ce qui se passe ailleurs dans le monde, les auteurs de ces crimes odieux n'ont jamais été punis.<br /> Quant à votre "Je comprends maintenant qui des gens apres duvalier ont cause plus de torts a ce pauvre pays" C'est soit de la propagande, soit de l'ignorance crasse. <br /> <br /> Demandez aux milliers de travailleurs vendus à la RD par ce régime sanguinaire, à ceux qui ont dû le fuir également par milliers, en kanntè, en avion et à pied et qui aujourd'hui sont des figures internationales comme Dany Laferrière, Michaelle Jean et Wyclef Jean par exemple pourquoi leurs familles ont quitté le pays. Ils vous brosseront un tableau de la situation qu'elles on fuit.<br /> <br /> Vider un pays de ses forces vives pour maintenir un ordre injuste est le plus grand crime -pas périmé du tout - puisque Haïti en subit les conséquences 50 ans plus tard. <br /> <br /> Je ne connais Mayard-Paul et Lamothe ni an pent ni an pentu. Votre histoire de "comptes à régler" est fatigante. C'est un truc usé jusqu'à la corde pour faire taire toute critique. <br /> Je parle ici d'un courant idéologique et non pas de personnes qui sont peut-être dans la vie de tous les jours totalement charmantes et attentionnées.<br /> <br /> Savez-vous que les membres de la mafia en Italie font le signe de croix avant d'assassiner quelqu'un ? Et qu'ils peuvent être de bons fils et bons pères de famille ?<br /> <br /> Enfin, il ne s'agit pas de tenter sa chance. <br /> <br /> L'avenir d'un pays ne se joue pas à la loterie, ni au casino, mais de comprendre vers quel projet pour son pays on tend en tant que citoyen et de choisir les personnes qui ont les capacités morales et intellectuelles de mener à bien ce projet.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents