Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Lettre de Luis Almagro, secrétaire général de l'OEA à Navarro, ministre des Aff.étrangères de la RD

Publié par siel sur 19 Juillet 2015, 11:21am

Catégories : #AYITI-RD relations

Lettre de Luis Almagro, secrétaire général de l'OEA à Navarro, ministre des Aff.étrangères de la RD

Cette photo est très parlante. Raison pour laquelle je la republie.

Parlante en quoi ?

Elle a été prise pendant  la conférence de presse au cours de laquelle Navarro a déclaré que la RD refuse la médiation de l'OEA au prétexte fallacieux que Almagro aurait plaidé pour une réunification du pays.

Examinez la mine d'enterrement des autorités. Elles viennent anoncer à la population  que l'heure est grave. La patrie est en danger. Le traitre Almagro veut une fusion d'Haïti et de la RD.

Cette photo exprime magnifiquement la manipulation à laquelle se prête le gouvernement dominicain.

Quatre gwo zouzoun cravatées debout comme un seul homme, pour annoncer une décision à partir d'un mensonge.

Des personnes diront que "mensonge" n'est peut-être pas le mot juste et qu'il s'agirait d'une mauvaise écoute.

Admettons que ces officiels aient mal entendu ce qu'a dit le secrétaire de l'OEA.

Dans ce cas, n'aurait-ce pas été faire preuve d'honnêteté avant de convoquer la presse,  de lui demander de les clarifier, de demander à CNN la transcription des propos d'Almagro ?

 

L'intérêt du mensonge ?

A activer le sentimentalisme pseudo-nationaliste des Dominicains (En Haïti également ce pseudo-nationalisme est agité en général par des manipulateurs du même acabit) )

A discréditer Almagro, qui l'on sait est secrétaire de l'OEA depuis peu et a marqué sa volonté de réformer l'institution qui doit, dit-il, être au service des populations de la région. 

A ne pas aller à la table du dialogue avec lui, parce que fatalement, il aborderait le volet de la "dénationalisation" des descendants d'Haïtiens présents sur le territoire de la RD depuis 1929.

Cette loi -encore une fois, on ne parle pas de la question des immigrés sans papiers auxquels la RD a tout à fait le droit d'exiger des visas, des titres de résidence et tous papiers légaux les autorisant à entrer ou  travailler sur leur territoire- mais de cette disposition inique qui autorise la RD à virer 250 000 personnes sur place à partir de 1929.

 

Questions à  poser à la RD :

 -Comment ces personnes se sont retrouvées dans les bateyes ?

- Comment il se fait que zafra après zafra, le gouvernement de la RD ne se soit jamais préoccupé  de renvoyer en Haïti ces personnes qu'elle dit aujourd'hui' être "en transit".

- Quel sorte de" transit" est-ce là,  qui fait que quasiment 4 générations de personnes, de passage  donc, vivent sans aucune existence légale ?

- Quel sorte de pays est-ce là qui peut fonctionner de la sorte ?

Evidemment, la RD joue son va tout pour ne pas être confronté à ces questions. D'où le mensonge, l'appel au nationalsme et le refus de la médiation de M. Almagro.

C'est exactement pour ces raisons qu'elle avait initié un soit-disant dialogue bilatéral comptant sur la complicité des roses pour enterrer les questions fondamentales.

Ce qui fut fait.

D'où les déclarations abracabrantesques de Martelly et de son ambassadeur en RD.

 

 

 

 

 

Et pour en savoir un peu plus sur le tout nouveau secrétaire de l'OEA, M. Luis Almagro, lisez le lien ci-après.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents