Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Désinformation: Zapatero ex-Premier ministre de gauche de l'Espagne aurait approuvé le plan de régularisation de la RD

Publié par siel sur 27 Août 2015, 09:50am

Catégories : #AYITI-RD relations

Comme déjà dit, et comme les exemples abondent, la RD n'en finit pas de mentir, de déformer les faits pour justifier son plan de dénationalisation  des Dominicains d'ascendance haïtienne.

La RD souhaite, exige même que le monde entier approuve  sa vilénie et accuse Haïti.

Mais ce n'est pas si simple que ça. L'opposition Noir et Blanc  (gentils Dominicains, méchants Haïtiens) ne fonctionnent pas toujours aussi bien que prévu.

Ce n'est pas toujours du clic, clac kodak, du ni vu, ni connu.

Donc, le titre de l'article annonce avec trompettes et fanfares que Zapatero aurait approuvé le plan de régularisation des immigrés de la RD :

Expresidente español Zapatero valora el plan de regularización dominicano

Ce qui est faux- du moins à partir de ce qui peut être lu et compris dans l'article.

 

 

Pourtant et pour autant ce n'est pas du tout ce que dit Zapatero, lequel, bien au contraire, mentionne comment sous son propre gouvernement il a légalisé des sans papiers.

Et, devinez d'où  la majorité de ces sans papiers légalisés étaient originaires ?

De la RD et de pays d'AM. du Sud, comme l'Equateur.

Suivez-bien, comment, à partir d'un titre on en arrive à désinformer sur le contenu d'une déclaration, en l'occurence celle de Zapatero.

Voici ce que dit Zapatero :

En un comunicado difundido hoy, la presidencia señaló que Zapatero indicó que durante su gestión realizó un plan de regularización en España entre los años 2006-2007, regularizando a 740.000 inmigrantes que trabajaban en condiciones muy negativas.
“De hecho, debo decir que la gran mayoría fueron latinoamericanos; miles de dominicanos y de ecuatorianos, que estaban de manera irregular y que gracias a esa regularización han tenido derechos, una carrera laboral y podrán tener una pensión mañana, creo que la inmigración es un hecho de nuestro tiempo y la inmigración debe ser legal”, dijo el exjefe de Gobierno.
Rodríguez Zapatero expuso que en su gobierno el Plan de Regularización funcionó entregando una acreditación en la que se establecía que el empresario que tenía contratada a una persona irregularmente, lo podía demostrar a través de una ventanilla y que con la declaración de ese reconocimiento de irregularidad no se producía ningún tipo de sanción.

Je vous résume :

Entre 2006-2007, Zapatero (alors Premier ministre de gauche d' Espagne) a initié un plan de régularisation qui aura permis de régulariser 740 000 immigrés qui travaillaient dans des conditions très négatives.

La majorité des de ces immigrés étaient de l'AM. du Sud, des milliers de Dominicains et d'Equatoriens sans papiers et qui grâce à cette régularisation ont obtenu des droits et pourront avoir droit à la retraite. Je pense  que l'immigration, une réalité de notre époque doit être encadrée par des lois.

Zapatero a expliqué que dans son plan de régularisation, un entreperneur qui aurait employé une personne sans papiers, pouvait ne pas subir de sanctions à partir du moment qu'il reconnaissait les faits.

Il a précisé qu'à partir de ce ce processus ( de déclaration des entrepreneurs de leurs employés illégaux) la régularisation s'est déroulée et les gens ont pu accéder à leurs droits.

 

Maintenant à travers les propos de Zapatero, dites-moi, en quoi il approuve la teneur du plan de régularisation de la RD qui se trouve à des années lumières de ce que lui-même, en tant que Premier ministre a initié ?

L'Espagne a régularisé 740 000 immigrés dont une majorité de latinos.

Est-ce que l'Espagne a t-elle dénationalisé ceux qui sont entrés sans papiers sur son territoire depuis 1929 ?

Si elle l'avait fait, vu le nombre d'illégaux de la RD sur son territoire, les déportations auraient été massives.

Est-ce que l'Espagne a foutu à la porte ceux qui travaillaient illégalement ?

Non, elle a demandé aux employeurs de faire leur acte de contrition en déclarant qu'ils avaient enfreint la loi en employant des sans papiers. A partir de cet acte de contrition les employeurs n'ont pas été sanctionnés et les employés ont été régularisés.

Aussi simple que ça ( courtoisie V. Numa de Vision 2000)

Et rien, mais vraiment rien à voir avec les pratiques fascisantes de la RD qui, au contraire, consistent à renier tous les droits aux travailleurs immigrés au prétexte qu'ils auraient été en transit sur son territoire depuis 1929.

Et, tenez-vous bien et également à leurs enfants et petits-enfants nés en RD. Tous en transits depuis 1929 sur les champs de canne.

Le seul truc qu'approve Zapatero c'est le droit de la RD à prendre des mesures légales pour controler son immigration.

Qui a dit le contraire ?

En aucun cas, Zapatero ne s'est prononcé sur la qualité de ces mesures.

 

Bien, au contraire, il a voulu siginifier à la RD, qu'il était possible de faire les choses autrement, avec mois de sauvagerie. D'où l'exemple donné de sa propre politique.

Bon. Zapatero est un homme politique de gauche et  Fernandez, Medina et toute la clique du PLD sont des politiciens qui se sont alliés à l'extrême-droite.

Ce qui fait une énorme différence. Même si les gens de droite et gnbistes en haïti insinuent dans la tête des gens que gauche ou droite c'est pareil.

Non. Ce n'est pas la même chose. Des hommes et femmes corrompus il peut y en avoir à droite comme à gauche.

Cependant, une politique de droite ne peut être assimilée à une politique de gauche.

Les projets, programmes et aspirations ne sont pas les mêmes.

Ainsi, vous pouvez avoir des politiiciens de gauche qui appliquent un programme de la droite.

 

Le plan de régularisation de l'immigration de la RD est une production de l'extrême-droite, même si le PLD se présente comme un parti de centre gauche, comme l'OPL et d'autres formations telles que Fusion en Haïti qui, comme le PLD, sont dans les faits bien plus proches de la droite que de la gauche.

Vous comprendrez qu'en produisant un tel titre : "Zapatero approuve ..." Le but des patrons du journal et de leurs employés journalistes est de laisser entendre que Zapatero cautionne le contenu du plan de régularisation de la RD et  par pur syllogisme (si même Zapatero, un type de gauche, est d'accord), que ce plan est donc correct.

Après avoir instrumentalisé les duvaliéristes collabos (Supplice, Etienne), quelque pasteurs  haïtiens en RD également  collabos, un hommes d'affaires haïtien producteurs de bougies en RD et pas moins collabo.

Après avoir transformé les dires de M. Almagro, secrétaire général de l'OEA, dépensé des milliers de dollars en lobbiying, la RD présentement déforme les propos d'un ex-Premier ministre de gauche de l'Espagne -question de montrer  qu'il n'y a pas que l'extrême-droite et la droite qui approuvent  sa politique- pour justifier et légitimer sa politique d'extrême-droite en matière d'immigration.

Il ne lui reste plus, à la RD, qu'à prendre en exemple le candidat républicain, M. Trump, qui a annoncé vouloir expulser des USA les illégaux, dont la majorité se trouve être des latinos qu'il a en horreur autant que les politiciens dominicains les Haïtiens. Latinos illégaux dont ceux de la RD.

Les Dominicains apprendront ce qu'est l'effet boomerang. A savoir lancer un projectile qui vous revient en pleine gueule.

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents