Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Plus sérieux que le dîner en b... des c... L' huile de coco et ses multiples usages

Publié par siel sur 7 Septembre 2015, 09:09am

Catégories : #REFLEXIONS perso

Plus sérieux que le dîner en b... des c... L' huile de coco et ses multiples usages

Ceux qui lisent ce blog, savent que depuis sa création en 2006, je milite activement pour que les Haïtiens se réaproprient les produits issus de leur flore.

Je vous ai parlé en maintes fois des vertus du moringa, le benzoliv,  dont dans le temps les feuilles étaient  consommées, les graines servaient à faire de l'huile et les racines étaient utilisées par le guerisseurs ou médecins feuilles.

De la cerise locale, vendue en Occident sous le nom d'Acerola, riche en vitamines C.

De la papaye, dont même l'huile est commercialisée ici pour ses propriétés cicatrisantes.

Je pourrais vous faire une liste de toutes ces plantes qui ont des vertus certaines et que les Haïtiens délaissent pour des médicaments périmés en provenance de la RD et des US.

Mon grand oncle (le frère de mon grand-père) a écrit un livre : les plantes  d'Haïti qui guérissent, qui a été piraté et qui est vendu un peu partout en Haïti. C'était le premier du genre. Vous pouvez le consulter.

Rendez-vous sur le site de la boutique AromZone, vous découvrirez combien de plantes tropicales sont utilisées dans la pharmacopée naturelle.

S'il  y a quelque chose dont je pourrais être "jalouse", ce serait bien de cela, de la production d'huiles.

 

Je n'arrive pas à comprendre pourquoi et comment des Haïtiens de la classe moyenne possédant un peu de capital, soient dans l'incapacité de s'associer pour créer des petites unités de transformation des graines dans tout le pays pour produire des huiles.

La demande est énorme. Le marché est  à nos portes : USA, Canada. Il faut travailler sur les normes d'hygiène et d'empaquetage requises par les administrations de ces pays.

Ma déception, c'est que les porteurs de projets dans la diaspora ou en Haïti, font le choix - paresseux ?- de faire dans l'import ou bien dans des projets farfelus aux budgets faramineux ( La Gonâve, complexe universitaire au Cap) dont ils savent fort bien qu'ils ne verront jamais le jour, pour différentes raisons dont le manque de capital financier.

A chaque fois que je suis en Haïti et que je constate la présence de bidons d'huile sur les étalages -sans véritable contrôle- importés de la RD dont les gens font une consommation quotidienne et en grande quantité, à cause de la place de la friture dans la cuisine haïtienne, ça me rend triste.

Parce que 1) je sais qu'ils s'empoisonnent avec ces huiles de mauvaise qualité, ca conduit tout droit vers le diabète; et que 2)  il y a de quoi produire de l'huile de coco hyper bonne pour la santé.

Et donc de donner du travail à un tas de gens dans les campagnes et leur éviter de se rendre en RD où ils sont démonisés (vade retro satanas)  ou de prendre des bateaux avec le risque de se noyer ou d'être refoulés.

Parce qu'à l'inverse de ce que pensent les hommes et femmes en blanc et/ou en bracelets roses, la beauté d'Haïti, tout étranger vous le dira,  nait de la créativité de sa population -non de l'imitation bête et méchante de ce qui se fait ailleurs- .

Ces gens-là  qui ne concoivent leur présence sur terre que comme un droit à prendre leur plaisir, à parasiter l'espace haïtien, ces néo-duvaliéristes nostalgiques du temps paradisiaque de la dictature....Et...de l'esclavage,  qui accompagnent  la CI avec ardeur  dans son projet de destruction de la beauté du pays, représentent l'obstacle  le plus grand. On l'a constaté en 2004.

Et, quand je vois comment tout ce monde - opposition comprise-  a accepté les élections du 9 août présidées par M. Opont Petit Patapont, gère la crise avec la RD, accepte les turpitudes du klan des roses, j'en conclue qu'entre les cons avérés et irrécupérables, les arrivistes et opportunistes, les assoiffés de prix et gadgets de reconnaissance,  les sanguinaires et bandi legal, la population haïtienne est piégée dans un bourbier nauséabond.

Donc et néanmoins, je vous livre ces quelques infos sur les bienfaits de l'huile de coco - que vous pourrez compléter grâce à internet - pas gratuit du tout- en espérant que  vous en tirerez profit.

Et, qui sait qu'un des millionaires ou milliardaires haïtiens, sur ces vieux jours, laissera tomber les plans mortifères à la Clinton, genre Caracol,  fera un caprice de riches et se décidera à investir dans l'intérêt collectif.

On peut toujours rêver. Par contre, ça, contrairement à l'internet, c'est gratuit.

 

Mettez cet aliment sur vos cheveux

Chère lectrice, cher lecteur, 

Si vous avez suivi mes conseils sur les huiles, vous faites désormais vos fritures avec de l’huile vierge de noix de coco, la seule huile qui reste stable à haute température, qui ne rancit pas, et qui ne produit pas de dérivés chimiques toxiques, y compris lorsqu’elle est chauffée. 

Mais en plus d’être excellente pour l’intérieur de votre corps, l’huile vierge de noix de coco est une merveille de la nature pour vos cheveux et votre peau. Voici comment vous en servir : 

 

Une chevelure plus belle que Kate (la princesse) !

En suivant les conseils suivants, non seulement vous pourriez obtenir une chevelure plus belle que celle de la Princesse Kate, mais vous économiserez une fortune en produits de beauté. 

En effet, vous allez vous apercevoir que, même pour ceux qui en ont les moyens, ce n’est PAS la peine d’aller chez Jacques Dessanges, et encore moins d’acheter le nouveau « soin au caviar » de Kérastase, dont il est fait la publicité à grands frais dans Elle. 

Vous pouvez laisser ça aux personnes mal-informées et trop paresseuses pour s’abonner à des newsletters de qualité (et gratuites !). Comme disait ma grand-mère, quand on n’a pas la tête, on a le porte-monnaie. 

 

Le secret des Maharadjas

Avez-vous remarqué que beaucoup d’Indiennes ont une chevelure souple, luisante, et si abondante qu’elles peuvent la laisser tomber en cascade jusqu’au bas de leur dos ? 

Toutes ne sont pas des femmes de Maharadjas, mais elles connaissent leur secret : 

Depuis des millénaires, les Indiennes ont appris à enduire leurs cheveux d’huile vierge de noix de coco. 

Les nouvelles recherches scientifiques ont découvert le secret derrière ce produit miraculeux : 

 

L’huile vierge de noix de coco est la seule à pénétrer dans la tige du cheveu

La particularité de l’huile de coco est qu’elle est composée à 50 % d’un acide gras rare, l’acide laurique. 

L’acide laurique a une forte affinité avec les protéines du cheveu et les relie entre elles, ce qui leur donne souplesse en même temps que solidité. De plus, ayant un faible poids moléculaire et une structure en chaîne droite, l’acide laurique est capable de pénétrer à l’intérieur du cheveu. (1) 

Les huiles habituellement utilisées dans les produits de soin vendus fort chers par les fabricants de cosmétiques, n’ont pas cette capacité : sur le coup, lorsque vous les utilisez, elles rendent vos cheveux souples et donnent une impression de brillant parce qu’elles les enrobent de l’extérieur. Mais ne pénétrant pas dans la fibre, elles n’ont pas d’effet de long terme : au bout de deux jours, vous devez recommencer la manœuvre, en ajoutant toujours plus de produit pour obtenir le même effet, les cheveux réagissant mal à ces traitements qui les asphyxient. 

Vous faire acheter toujours plus de ces produits toujours plus chers, c’est d’ailleurs l’effet recherché par certains fabricants. 

 

Les cheveux poreux ou décolorés en bénéficient le plus

Cette capacité de l’huile de coco à pénétrer dans la fibre du cheveu pour l’assouplir tout en le renforçant, fait qu’elle est particulièrement bénéfique pour les personnes qui ont des cheveux poreux (Africains) et celles qui ont des cheveux qui ont subi un traitement chimique de décoloration. 
 

Mode d’emploi

En 2008, une vidéo sur YouTube présentant une nouvelle façon d’utiliser l’huile de noix de coco sur les cheveux a fait un malheur, et la mode s’est aujourd’hui répandue chez des millions de personnes dans le monde entier. 

Il s’agit d’un soin spécial pour les cheveux, à base d’huile de noix de coco vierge, de crème de noix de coco concentrée, et de yaourt entier, dont les effets sont spectaculaires sur la souplesse des cheveux. Très riche en acides gras et en protéines de fibres de coco, ce soin est devenu extrêmement populaire chez les Noirs, dont les cheveux en profitent particulièrement. Vous trouverez en bas de ce message le lien vers la vidéo explicative mais elle est en anglais. 

Autrement, il faut savoir que l’huile de coco vierge peut s’utiliser avant ou après le shampoing, mais elle est surtout efficace avant. En effet, en l’appliquant sur vos cheveux avant de les laver, elle empêche l’eau de pénétrer dans la fibre cheveux, ce qui empêche l’enveloppe de protection du cheveu (appelée cuticule) de se redresser, rendant les cheveux fragiles et cassants. 

En outre, lorsqu’elle est appliquée en traitement de pré-lavage, une petite quantité de l’huile de noix de coco est en mesure de pénétrer plus profondément dans la tige du cheveu pendant le lavage, lorsque la fibre capillaire gonfle légèrement. Cela peut aussi expliquer pourquoi cette huile empêche les cheveux de friser par temps humide. 

Excellente aussi pour la peau

L’huile de noix de coco peut aussi être appliquée sur la peau. Elle est utilisée depuis des décennies pour les massages thérapeutiques, pour détendre les muscles. Elle protège la peau du vieillissement par ses effets anti-radicaux libres. 

Une fois absorbée par la peau et par les tissus conjonctifs, elle contribue à faire disparaître les micro-fissures et les petites rides. Elle a aussi un effet exfoliant, débarrassant la peau de ses cellules mortes et lui donnant un aspect plus lisse et plus jeune. 

A retenir sur les soins de peau : un des principes de base à retenir est que, quoi que vous appliquiez sur votre peau, une partie pénétrera dans votre corps et se retrouvera dans votre sang. C’est pourquoi beaucoup de médicaments peuvent être administrés sous forme de pommades. Pour vous, cela signifie aussi que vous devez autant surveiller ce que vous mettez sur votre peau que ce que vous mangez. Evitez tous les produits contenant des molécules chimiques toxiques. Choisissez donc si possible de l’huile de coco vierge biologique. 

A votre santé ! 

Jean-Marc Dupuis 

Publicités : 

Pas vu à la TV : Retrouvez toute l'actualité de la santé naturelle, indépendante et sans concession grâce à Alternatif Bien-Être, journal de référence de la santé naturelle, à découvrir ici (lien cliquable)

Mauvaise réputation : Les hormones ont mauvaise presse. Elles sont pourtant des substances naturellement produites par l'organisme et indispensables au bon fonctionnement de votre corps, contrairement aux sucres, pesticides ou huiles trans. Apprenez-en plus grâce à l'un des tous meilleurs endocrinologues mondiaux dans cette vidéo (lien cliquable)

Avant-première : Alors que se multiplient les scandales autour des médicaments chimiques, une petite élite de personnes bien informées bénéficie, elle, de traitements naturels auxquels le grand public n'aura pas accès avant des années. Vous pourriez peut-être faire partie de ce club très fermé, vous aussi. Allumez le son de votre ordinateur et regardez sur la présentation qui se trouve ici

****************************** 

Si vous n'êtes pas encore abonné à La Lettre Santé Nature Innovation et que vous souhaitez vous aussi la recevoir gratuitement, inscrivez-vous ici

****************************** 

Pour être sûr de bien recevoir La Lettre Santé Nature Innovation sans qu'elle se perde dans votre boîte de messagerie électronique, visitez la page suivante

****************************** 

Si vous souhaitez commenter cet article, je vous invite à le faire ici

Commenter cet article

S
Merci pour l'info. Je vais le faire.
Répondre
H
Votre article me fait penser au travail remarquable que fait VALME GEORGES dans le domaine des huiles naturelles et essentielles en Haiti.<br /> C'est un vrai compatriote qu'il faut supporter. On peut contacter VALME GEORGES par FACEBOOK.
Répondre

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents