Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Un CEP qui ne demande pas de casier judiciaire aux candidats, est-il crédible ?

Publié par siel sur 21 Septembre 2015, 09:58am

Catégories : #REFLEXIONS perso

Ils disent que le CEP est "failli."

Pourtant le CEP ne pouvait offrir plus qu'il n'avait.

Il avait Opont comme président. 

Et Opont avait déclaré publiqement - ce n'est pas un zen- qu'au premier tour des élections de 2010, Martelly pat ladanl et que la CI ayant écarté Jude Célestin, avait posé Martelly à sa place, obéissant  aux directives du roi et de la reine d'Haïti.

Logiquement, ce serait de préférence l'ensemble des acteurs politiques et la société civile qui seraient "failli".

 

Ils ont tous accepté d'aller aux élections avec Opontpetitpatapont.

Ils ont accepté qu'un parti ayant seulement 30 membres ait le droit de participer aux élections.

Ils ont accepté que demande ne soit pas faite aux candidats de présenter leur casier judiciaire au CEP.

Ce sont donc eux et personne d'autre, ni CI, ni Opont, les vrais responsables du désordre par eux cautionné en aval.

Ils s'attendaient à quoi ?

En réalité, à exactement ce qui s'est passé.

Chacun calculant que dans cet imbroglio, il arrivera à tirer son épingle du jeu.

Absence notable de conscience du bien commun et de respect de la population.

 

La vraie question, à partir de ce constat, serait : avez-vous confiance dans votre classe politique ?

Et à l'évidence, la réponse est Non, vue la très faible participation aux élections - qui ne sont rien d'autre qu'un exercice financé par la CI pour faire comme si la démocratie existait encore en Haïti.

Les apparences sont sauves.

Ouf ! Après 4 années de non respect du calendrier électoral, la CI peut faire la démonstration que son poulain rose organise des élections.

 

C'est comme le dîner en blanc/dîner de cons où l'on fait comme si la capitale Port-au-Prince possédait les infrastructures, l'image des autres capitales où se tient cet événement.

Même dans les 4 seuls pays du Sud qui se prêtent à cette simagree, leurs capitales offrent un minimum de décence.

Je connais aussi bien Singapour,  Mexico que Kigali et Abidjan.

L'image qu'offre le centre de ces 4 villes est aussi éloignée de Port-au-Prince que les bidonvilles de Caracas le sont de ceux d'Haïti.

Fallait nettoyer le CEP avant de faire des élections.

Avant de vouloir singer les conneries qui se passent ailleurs, il aurait mieux valu imiter  ce qu'ailleurs donne à voir de positif.

Comme des rues propres, des feux de signalisation qui fonctionnent,  des trottoirs pour les piétons et des caniveaux non remplis d'ordures puantes.

Mais pour ça , il  faudrait se garder d'avoir ses grenn dans son bounda, il faudrait ne pas avoir la tèt kale, la vulgarité, l'imbécilité qui vont avec.

 

Kigali, capitale du Rwanda

Kigali, capitale du Rwanda

Commenter cet article

J
Très bon réflexion, sur ce sujet, je partage votre avis.
Répondre

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents