Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Gearóid Ó Colmáin explique les attentats de Paris

Publié par Gearóid Ó Colmáin sur 21 Novembre 2015, 20:16pm

Catégories : #INTERNATIONAL

Dans cette entrevue diffusée samedi soir (14 novembre) par le réseau russe RT International, le commentateur politique Gearóid Ó Colmáin explique clairement dans quel contexte les attentats terroristes de vendredi à Paris peuvent être compris.

Cette entrevue est tellement incisive et percutante que j’ai pris le temps de la traduire pour mes lecteurs francophones. Gearóid Ó Colmáin est un analyste politique irlandais travaillant à Paris.

Henri Thibodeau RiderInBlack

Cela va entrainer de grands désordres sociaux, cela va diviser les travailleurs entre eux. Les seuls qui bénéficieront effectivement de cette situation seront les fabricants d’armes, le complexe militaro-industriel, médiatique et du renseignement. Alors, peu importe comment vous examiner les choses, je ne sais pas exactement qui a perpétré ces attaques et ces atrocités, mais les gens qui sont véritablement responsables, directement ou non, sciemment ou non, c’est le gouvernement français puisqu’ils ont été complices du terrorisme au Moyen-Orient et partout en Afrique. Il faut bien comprendre cela, et si nous ne comprenons pas cela, cela va continuer et les choses vont se détériorer. Nous allons nous retrouver dans une situation où nous serons assujettis à la loi martiale, si cela continue. Il faut bien analyser et comprendre de quoi il s’agit.

Commentateur, RT Moscou

Nous allons maintenant parler avec le journaliste politique et auteur Gearóid Ó Colmáin qui nous rejoint de Paris ce soir – merci de vous joindre de nouveau à nous à RT International. Vous êtes dans la capitale française, comment décririez-vous l’atmosphère 

Gearóid Ó Colmáin

On nous dit que nous sommes en état de guerre, et en situation de crise; nous avons déjà vu cela, en janvier, alors que pendant plusieurs semaines nous avons constamment entendu des sirènes, et du bavardage incessant à la radio concernant la menace posée par l’islamisme radical et des groupes terroristes, etc. Alors nous assistons à un genre de reprise de cette situation, mais accentuée je dirais, et nous allons voir une intensification de la campagne médiatique, qui est essentiellement une campagne de propagande pour inciter les Français à craindre les musulmans.

Nous devons être clairs quant aux origines de la guerre au terrorisme. « La guerre au terrorisme », et je cite, « est orchestrée de l’extérieur ». Ce sont les mots que François Hollande a employés pour décrire cet attentat terroriste. Et bien, les attaques qui ont continué de détruire la Syrie, de massacrer sa population, ont également été orchestrées de l’extérieur; elles ont été orchestrées par l’OTAN, et ils ont perpétré ces attaques envers la population civile de la Syrie depuis quatre ans maintenant. Et il s’agit d’une campagne terroriste qui est également orchestrée de l’extérieur.

Les Européens doivent comprendre qu’il existe déjà un état de guerre, et que cette guerre prend une envergure mondiale, et qu’elle est exercée contre les populations civiles, en particulier. Il s’agit d’une forme de néo-impérialisme, de néocolonialisme, qui cherche à conquérir en les divisant les populations européennes, du Moyen-Orient, de l’Afrique et du monde entier, en fait, pour les soumettre à un ordre mondial qui n’est pas au service de l’ensemble de la population de la planète, mais plutôt au service d’une toute petite élite, une élite dirigeante actuellement très restreinte, et particulièrement tyrannique.

Il n’y a pas de guerre contre le terrorisme. Il y a une guerre qui est exercée au moyen d’intermédiaires, des groupes terroristes employés pour attaquer les nations états qui résistent à l’hégémonie américano-israélienne; ils sont également employés pour discipliner les travailleurs européens dans une période d’austérité où le chômage est très élevé.

Vous avez maintenant des attaques commises par des terroristes financés et entrainés par les services de renseignement occidentaux. Isis n’existe pas. Isis est une création des États-Unis. Nous l’avons appris de sources militaires officielles aux États-Unis, par des documents rendus publics par le service de renseignements de la défense des États-Unis, qui l’ont confirmé.

SUITE à :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents