Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Le combat des Dominicains contre la corruption se poursuit

Publié par siel sur 25 Novembre 2015, 13:06pm

Catégories : #AYITI-RD relations

Depuis qu'a éclaté le scandale de l'OISOE, l'organisme gouvernemental chargé des travaux publics, des militants se donnent rendez-vous tous les mercredis devant les locaux de l'institution pour former une chaîne humaine.

Malgré que cette manifestation soit  pacifique - plus pacifique ya pas- les forces de police de la RD agressent les manifestants à coup de gaz poivré. Ce qui n'empêche pas ces derniers de revenir tous les mercredi, sur le même lieu, pour réclamer la fermeture de l'OISOE et le jugement des fonctionnaires corrompus.

 

Bien évidemment, vous ne lirez pas ce type de nouvelle dans le journal du Baron Duval du Nouvelliste, bien qu'il ait passé un accord de collaboration avec  le journal en ligne dominicain, acento.com.

J'ai vu d'ailleurs que acento.com avait réduit sur sa page l'espace consacré à la reprise des articles du Nouvelliste.

Problème de langue ? Ou désintérêt pour ces publications ?

Il faut dire que vu l'indigence du Nouvelliste, réduire la place qui lui est accordée permet au journal d'avoir plus d'espace pour ses propres articles.

La RD qui est après les USA le principal partenaire économique d'Haïti, n'intéresse les Haïtiens des élites que pour y passer des WE, faire des affaires, envoyer leurs enfants y étudier  et les miséreux aller chercher la vie qu'ils leur refusent en Haïti.

 

Je reste toujours abasourdie devant le fait que Le Nouvelliste ne soit même pas capable d'avoir un correspondant sur place. Pourtant, ce ne sont pas les étudiants haïtiens parlant espagnol qui manquent là-bas.

Juste une question de manque d'intérêt qui est caractéristique de l'enfermement d'une société qui se complaît dans la répétition d'infamantes stupidités comme on voit avec ces élections qui, dès le départ, étaient annoncées comme plombées.

Le droit de regard sur le monde exxtérieur, le droit de regard sur les affaires intérieures - je ne parle pas ici des carnavals- mais par exemple des contrats miniers jamais abordé sérieusement par Le Nouvelliste -sont interdits par les élites qui promeuvent et diffusent bêtises et zen, lesquels servent de rideaux de fumée pour cacher ce qui se passe derrière la scène, selon l'expression employée par M. Boulos dans son mail à Mme Mills .

Surtout éviter de mentionner les mouvements sociaux qui ont lieu dans le monde - et encore moins chez les voisins dominicains ou chez  le papa US-  pas un mot dans ce journal sur le combat des Africains-Américains contre le racisme et le mouvement : Black Lives Matter "- La vie des Noirs compte.

 

Ben oui, parce qu'il se pourrait que ce soit contagieux et qu'en Haïti naisse un mouvement similaire : Haitian Lives Matter.

Un dernier truc : avez-vous remarqué, que le cordon sanitaire mis autour d'Haïti par   l'Occident par crainte de contagion, a été par la suite nourri et entretenu par les élites haïtiennes qui se la jouent exceptionnelles de exceptionnelles et font comme si ce qui se passe dans le reste du monde n'a pas de répercussions en Haïti ?

Alors  que le pays est occupé depuis 11 ans et qu'il n'est même pas capable de financer des élections, ses élites intellectuelles se la jouent à la Duvalier : c'est nous qui sommes forts avec les faibles, c'est nous qui nous payons des per diem de 20 000$ dans un pays où les gens se débrouillent avec 2$ par jour, c'est nous qui sommes beaux, avec leur surpoids qu'ils exhibent comme un trophée.

Une vraie posture d'imposteurs.

Cependant quand ça les arrange, ils savent se rappeler que le reste du monde existe avec des propositions stupides..

Le Baron Duval du Nouvelliste, ne voulait-il pas envoyer 100 à 150 mille Haïtiens les mieux formés, tous les ans à l'étranger "pour soutenir le train de vie de l'économie haïtienne" ?

Le Baron V. Numa de Vision 2000 ne voulait pas les envoyer, lui, au Qatar  : il faut y aller, disait-il à son micro, il y a plein de boulot.

Car,  le Baron V. Numa de Vision 2000 avait visionné la veille une sorte de publi-reportage sur ce pays, dont il était sorti tout émerveillé. Sans s'informer une seconde des conditions de d'embauche et de vie des immigrés dans ce pays. C'est sûr que ces Musulmans intégristes sont tout prêts à accueillir des Haïtiens Noirs et chrétiens.

Quelle calamité ces gens-là !

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents