Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


The West Spreads Intellectual Idiocy (l'idiotie intellectuelle disséminée par l'Occident) - Par ANDRE VLTCHEK

Publié par ANDRE VLTCHEK sur 30 Novembre 2015, 13:34pm

Catégories : #INTERNATIONAL

Je vous ai traduit quelques passage de ce texte qui m'est parvenu par mail.

Parce que mon souci était d'éviter que certains Haïtiens, qui pratiquent le dénigrement systématique de leurs compatriotes, ne s'empressent de propager l'idée que seuls les  journalistes haïtiens  seraient  des barons  serviles élevés à la défense du statu quo.

Ici, c'est le même phénomène.

Cependant, comme dit l'auteur, les journalistes, les intellectuels des ex-pays colonisés et détruits  sont plus enthousiastes à'imiter leurs collègues de l'Ouest.

C'est une réalité universelle, et de plus en plus prégnante. Dans la mesure où l'empire occidental utilse cette soumission des élites de tous les pays afin d'imposer l'infériorisation des autres peuples et son propre programme politico/économique.

A plusieurs reprises - et je ne m'en lasse pas tant c'est scandaleux et minable- j'ai relevé l'infamie du boycott de la commémoration des 200 ans de l'indépendance qui a été une commande de l'empire, exécutée par les zentellectuels - qui sont allés jusqu'à utiliser à l'encontre de leurs propres compatriotes le mot employé par l'Ouest pour tous les non-occidentaux : barbares.

C'est Montaigne -je crois- repris par d'autres penseurs comme Césaire, qui disait que le barbare est celui qui désigne l'autre comme barbare.

Du colon espagnol qui génocide les Taïnos les traitant de barbares et des Taïnos,  à votre avis, lesquels sont les so called  barbares ?

 

Vous savez d'où vient le mot barbare ?

Ce sont les Romains qui désiganient ainsi tous les étrangers. Ceux qui n'appartenaient pas à l'empire. Et ce terme n'avait pas la connotation péjorative qu'on lui connaît aujourd'hui. Puisque ces autres civilisations étaient reconnues comme telles et que les Romains y ont fait beaucoup d'emprunts, question d'enrichir leur culture.

Le mot  a évoluté au cours des temps  pour devenir non-civilisé. C'est-à-dire en gros n'appartenant pas à la civilisation occidentale.

Cette manière qu'ont les zentellectuels haïtiens d'utiliser les mots péjorants avec lesquels ils sont généralement qualifiés ( si ce n'est pas eux ce sont leurs frères)  -montre à la fois un grand déficit de culture générale, et une absence de conscience de soi.

Ces deux manques ne sont pas pour rien dans la situation lamentable, à tous les points de vue, que connaît Haïti. Et ce n'est pas une poignée de primés par l'Occident qui risque de changer la donne.

 

Il est impossible de pratiquer l'idiotie et de s'attendre à des résultats intelligents.

Le régime des moun roses sans cheveux, agents intérimaires exécutif  de la CI, en est un parfait exemple.

Ces gens-là avaient une opportunité dingue de pacifier Haïti. Ils ont reçu plus d'argent qu'aucun gouvernement haïtien n'a jamais eu, en dehors des 2 Duvalier.

Mais ils ont mis leur idiotie (qualifiée d'intelligence par certains comme le Baron Duuval du Nouvelliste- renversement de sens à la Orwell) au service de l'Empire pour déstabiliser les institutions d'un pays fragilisé par un séisme, pour voler l'Etat et les plus pauvres, pour gouverner dans l'opacité et la corruption.

Au lieu de mettre à profit ce moment particulier de l'histoire d'Haïti pour établir les bases d'une reconstruction - non pas seulement d'hôtels de luxe et d'un minable sweatshop- mais d'hôpitaux, d'écoles, d'universités, de biblitothèques, d'industries. Et de mettre en chantier des grands travaux susceptibles de résorber le chômage.

 

Les média, les "so called" directeurs d'opinion, les intellectuels, les cadres formés et croulant sous les diplômes, ont joué un rôle déterminant dans cette soumisssion à l'idiotie.

Ils se sont acharnés avec enthousiasme  pendant 5 ans, à marteler aux masses (as they said)  que porter un chapelet de bracelets roses était un signe de progrès. Q'un homme sans qualités ( réf. au livre de Musil ) était l'homme providentiel  (bis repetita de Jean-Claude Duvalier) qui -pour la première fois- allait miraculeusement transformer le pays en un eldorado rose.

Haïti était soit-disant "ouverte aux affaires".

Et pas un jour où ces journalistes de radio et de télé n'ont manqué à l'appel  pour vanter les inaugurations bidon, les routes "en l'air"", les événements totalement factices organisés par le régime, les visites à l'étranger de l'homme rose.

Après cet exploit, ils sont les premiers à vilipender ceux qu'ils ont enrôlé dans leur idiotie. Ou à culpabiliser la population à laquelle il est reproché de manifester pour avoir accès à l'électricité, aux routes, aux services de santé.

Ceux qui réclament que l'Etat soit au service des citoyens sont systématiquement qualifiés de kamoken, de cafards, d'enfants issus de foyer mono-parental, de sauvages, de barbares, d'anarcho-populistes, de kongos, d'analphabètes et... d'animaux de la jungle africaine  

 

Encore une fois, qui sont les  soit-disant barbares ?

Ceux qui, tels des disques rayés, profèrent depuis des années ou même des siècles de telles idioties, ou ceux qui luttent avec les maigres moyens du bord pour défendre  leur droit à être considérés comme des  humains ?

 

  

 

L'Inquisition  : une des valeurs sures de la civilisation espagnole.

L'Inquisition : une des valeurs sures de la civilisation espagnole.

The populace is “informed” by hundreds of thousands of servile journalists and “analysts”. There is almost no deviation from the official narrative.

Congratulations, Western Empire! You have succeeded where others tried but failed. You have achieved almost absolute obedience and discipline, a total servility.

And more than that most of the people actually think that they are free, that they are in control. They believe that they can choose, that they can decide. They are confident that theirs is the greatest civilization ever built on Earth!

TRADUCTION :

La populace est "informée" par des centaines de milliers de journalistes serviles et "d'analystes". Il n'existe pratiquement pas de déviation  au récit officiel.

Félicitations Empire occidental ! Vous avez réussi là ou d'autres ont essayé sans succès. Vous êtes parvenuà une presque absolue obéissance et discipline, une totale servilité.

Et mieux que ça, la majorité des gens se  pensent actuellement  libres, autonomes. Ils croient qu'ils peuvent choisir, qu'ils peuvent décider. Ils sont persuadés que leur civilisation est la plus grande qui ait jamais  étée édifiée sur terre."

The extreme degree of compliance of the majority of men and women living in our societies makes old books like “Fahrenheit 451” and “1984” only moderately disturbing. Our reality of “2015” is much more psychedelic, bizarre and appalling… as well as shameful!

TRADUCTION

Le niveau extrême de soumission  de la majorité des hommes et femmes habitant dans nos sociétés rendent de vieux livres comme "Farenheit 451" et "1984", seulement modérément dérangeants. 

Notre réalité de "2015" est bien plus psychédélique, bizarre et épouvantable ... et également honteuse.

Millions of foreigners are lining up for this lobotomy too. Those coming from the colonized and destroyed countries are often the most eager. Children of the elites are excited to receive the stamp of approval from the Empire, to be molded, to blend with the masses in Europe or North America. After “graduating” and after returning “home”, they hang their diplomas on the walls, add titles all over their name cards, increase their fees, and demand respect for their Western ways and their intellectual collaboration with the Empire. Then many of them get busy robbing and further indoctrinating their fellow-citizens on behalf of the West.

TRADUCTION 

Des millions d'étrangers font la queue également pour cette lobotomie. Ceux venant des pays colonisés et détruits sont souvent les plus enthousiastes. Les enfants des élites sont excités à l'idée de recevoir le timbre d'approbation de l'Empire, pour être modelés, pour être malaxés avec les masses d'Europe et d' Amérique du Nord. Après avoir été "gradués" et après leur retour "au pays", ils accrochent leurs diplômes sur les murs et leurs titres partout sur leurs cartes de visite, ils augmentent leurs salaires et demandent du respect pour les manières occidentales et leur collaboration intellectuelle avec l'Empire. Puis, un grand nombre d'eux s'activent à voler et à endoctriner encore plus leurs concitoyens pour  l'Occident.

Courage and independent-mindedness are systematically vilified and belittled. Rebellious souls are marked as “unemployable”, almost as antisocial.

Cowardice, submissiveness and mediocrity are promoted and marketed by the extremely complex and multi-faceted system of propaganda, advertising, “cultural and entertainment events” and media.

TRADUCTION

Le courage et l'indépendance d'esprit sont systématiquement vilipendés et méprisés. Les âmes rebelles sont étiquettées " inemployables" presque comme anti-sociales.

La lâcheté, la soumisssion et la médiocrité sont promues et vendues par  un système de propagandade extrêmement complexe et à multiples facettes : publicité, "événements cutlurels et de loisirs"  et  medias.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents