Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Renaud Piarroux, le médecin qui a tenu tête à l’ONU sur le choléra

Publié par Le Monde.fr sur 31 Août 2016, 17:56pm

Catégories : #AYITI ACTUALITES


 Lorsqu’il se rend à Haïti, en novembre 2010, où vient de se déclarer la pire épidémie de choléra des dernières décennies au niveau mondial, sur une île qui n’en a jamais connu, le professeur Renaud Piarroux pense qu’il part lutter contre le fléau. Mais, durant six ans, ce spécialiste des maladies infectieuses et tropicales à l’Assistance publique-Hôpitaux de Marseille va être en butte à un autre adversaire que Vibrio cholerae, inattendu celui-ci : l’Organisation des Nations unies (ONU) et ses agences ­sanitaires, Organisation mondiale de la santé (OMS) comprise.

 Le médecin marseillais, 55 ans, sort cet été glorieux de son combat ­contre les tentatives d’étouffement de son rapport « Comprendre l’épidémie de choléra en Haïti », remis aux autorités françaises et haïtiennes, le 30 novembre 2010, et publié six mois plus tard dans la revue scientifique du Centre pour le contrôle et la prévention des ­maladies (CDC) d’Atlanta. Le Monde avait été le premier à rendre public ce document.

 Le 18 août, Farhan Haq, porte-parole adjoint de l’ONU, a en effet reconnu, du bout des lèvres, la responsabilité de son organisation dans le déclenchement de cette épidémie qui a touché 800 000 Haïtiens et fait 10 000 morts. Dès novembre 2010, avec ses armes scientifiques, la biologie moléculaire, les cartes de l’épidémie, son enquête sur le terrain, Renaud Piarroux avait débusqué le coupable.

 « Gérer ainsi les sanitaires dans un pays aussi vulnérable, c’est une circonstance aggravante » 

 

Il n'y a pas eu de "ré-introduction du choléra en Haïti" puisque la bactérie du choléra n'avait jamais été "introduite une première fois" avant octobre 2010.

Quelques mythes subsistent encore sur le choléra en Haïti.  
 Si vous entendez quelqu'un parler de "ré-introduction du choléra en Haïti", n'hésitez surtout pas à lui demander :

 1- "quand la bactérie avait-elle été introduite pour la première fois ?"
 2- "comment la bactérie avait-elle disparu après cette première introduction ?"
 3- "comment se fait-il que nulle part l'on ne retrouve trace de cette première introduction?"
 4- et "pourquoi avant octobre 2010, compte tenu des infrastructures sanitaires lacunaires en Haïti, l'on n'a jamais recensé un seul cas de choléra au 20e siècle?".

 Il n'y a pas eu de "ré-introduction du choléra en Haïti" puisque la bactérie du choléra n'avait jamais été "introduite une première fois" avant octobre 2010.

 

Ni au 19e siècle, ni au 20e siècle, la bactérie du choléra ne se trouvait sur le territoire haïtien. La présence des soldats onusiens au 21e siècle allait changer le cours de cette histoire particulière. À moins que l'on puisse prouver qu'avant le 19e siècle, territoire colonisé, Haïti aurait été aux prises avec cette maladie, (seule en Amérique???)...

Unanimement reconnu par les experts épidémiologistes, le choléra a débuté sa "conquête" mondiale au 19e siècle (OMS) en partant des contrées asiatiques, l'Inde spécifiquement. C'est donc au 19e siècle que la bactérie vibrio cholerae fit son apparition en Amérique. Dès l'apparition du choléra en Haïti en octobre 2010, plusieurs théories ont vu le jour, dont celle d'une cause environnementale qui stipulait que la bactérie se trouvait déjà sur le territoire haïtien, à l'état latent. N'ayant trouvé nulle trace de la bactérie au cours du 20e siècle en Haïti (il n'y avait pas eu d'épidémie de choléra dans la Caraïbe non plus au cours de ce siècle), des chercheurs ont étudié les registres du 19e siècle (Cholera in Haiti and Other Caribbean Regions, 19th Century, publié en 2011 par le Center for Disease Control and Prevention). Nenni ! Dans la Caraïbe, à l'instar de quelques autres îles chanceuses, Haïti avait été miraculeusement épargnée par toutes les pandémies jusqu'en octobre 2010... Et n'était-ce la venue des soldats onusiens népalais, notre pays continuerait ses jours sans choléra, pas sans d'autres problèmes majeurs, j'en conviens...


 Ni au 19e siècle, ni au 20e siècle, la bactérie du choléra ne se trouvait sur le territoire haïtien. La présence des soldats onusiens au 21e siècle allait changer le cours de cette histoire particulière. À moins que l'on puisse prouver qu'avant le 19e siècle, territoire colonisé, Haïti aurait été aux prises avec cette maladie, (seule en Amérique???)...

 Alors, c'est sans l'ombre d'un doute que l'on peut affirmer que le choléra n'avait jamais existé sur le territoire haïtien avant octobre 2010.
Merci

 

 Jb

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents