Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Chita Tande. Emission parfois amusante mais trop buyante et trop inscrite dans lea mouvance duvaliériste et les sottises autour de l'apparence de ceux qui pillent le pays

Publié par siel sur 22 Juin 2017, 09:45am

Catégories : #VIDEOS, #REFLEXIONS perso

Ce qui m'a fait franchement rire - jaune - c'est l'utilisation du mot "délocalisation de la prison" pour parler du transfert de la soeur  du président fait-inculpé dans un hôtel de luxe.

C'est-à-dire que la soeur de l'inculpé fait-président a été conduite du commissariat de police à un hôtel de luxe par l'invraisemblable, Maître Georges.

Leur son sature toujours, trop d'accentuation sur les mots, à moins que les Haïtiens à force d'entendre des prêches, ont leur oreilles et tympans formatés

Ce M. Morin avec sa façon d'appeler Guy Philippe, Pipo...Comique...

Par contre son truc de présenter la famille des Duvalier, à partir de leur apparence :  bien habillée  et autres conneries comme garantie de la morale d'une famille d'assassins...

Ces Haïtiens nostalgiques de la dictature, s'étonnent du fait que la population soit passive.

Est-ce qu'ils croient être crédibles en continuant à "vendre" ce  temps d'avant 1986 comme magnifique, aux yeux d'une population - qui malgré  le matraquage pro-duvaliériste qui dure  depuis plus de 50 ans - n'adhère pas aux valeurs facho qu'ils promeuvent ?

Leurs attaques contre Jovenel apparaissent aux yeux de la population et de leurs auditeurs comme l'expression d'une lutte entre différents secteurs de la même famille, capable de comparer le look de Mme Duvalier-Bennett et de celui de la fille du sanguinaire Duvalier François à celui de Mme Martine Moïse. Comme si Mme Bennett parce que bien habillée faisait forcément honneur à Haïti...

Ah oui, certes Mme Duvalier- Bennett était "bonne" pour ceux que sa vulgarité ne dérangeait pas pour ceux qui s'en foutent de la réalité, des 60/% d'analphabètes, de la misère horrible, des Haïtiens vendus en RD.

Ah oui, c'est sûr son crétin et défunt mari pouvait s'exclamer "qu'avez-vous fait de mon pays" sans que personne ne lui demande " qu'avez-vous fait des millions volés à notre pays ?" 

Encore une fois, il suffit comme dit Solà, d'utiliser l'émotionnel et tout particulièrement avec les Haïtiens, ceux qui ne lisent pas mais aussi ceux qui ont la prétention d'être "l'écrivain le plus lu en Haïti" - combien de lecteurs ?- qui s'en vont répéter cette sottise avec délectation.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents