Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Le doyen a senti que sa voiture est "monte sou an bagay". Beaucoup d'Haïtiens, beaucoup de marchands de micro (journalistes) et le" bandi legal " qui a des comptes à régler avec la fac d'ethnologie et qui a également lui-même provoqué des blessures avec son convoi/caravane/carnaval accusent l'étudiant estropié... (mis à jour)

Publié par siel sur 18 Juin 2017, 10:19am

Catégories : #VIDEOS, #AYITI ROSE RAKET, #AYITI EXTREME DROITE, #PEUPLE sans mémoire..., #DUVALIER

Martelly devant la fac d'ethnologie où il voulait pénétrer de force. Petite fille de six ans grièvement blesé par le convoi de Martelly revenant de la Citadelle
Martelly devant la fac d'ethnologie où il voulait pénétrer de force. Petite fille de six ans grièvement blesé par le convoi de Martelly revenant de la Citadelle

Martelly devant la fac d'ethnologie où il voulait pénétrer de force. Petite fille de six ans grièvement blesé par le convoi de Martelly revenant de la Citadelle

Comme de bien entendu la fachosphère  - qui a trouvé refuge dans le journal le Nouvelliste, lequel s'est transformé depuis la rencontre/convocation de son patron avec l'inculpé fait-président en une sorte de courroie de transmission du régime tèt kale/bannann - se lâche dans la haine contre l'étudiant.

Martelly, bien évidemment, a déclaré au micro d'un journaliste de ses amis, le chapelet d'imbécilités et de propos amoraux dont il a l'habitude. A savoir qu'un étudiant ne doit pas se coucher par terre devant une voiture. Et que c'est donc c'est de sa faute si la voiture est passée sur lui, le doyen meurtrier étant soit-disant en légitime défense. Comme Calixte Valentin son pote devenu son conseiller au palais,  se trouvait, selon lui, en légitime défense en tirant et tuant un jeune commerçant désarmé à la douane de Malepasse.

Vous vous rappelez que Martelly avait fait une violente  descente à la fac d'ethnologie dès le début de son régime, voulant s'inviter à un colloque qui s'y tenait.  Ce coup de folie du "bandi legal"  s'était terminé  par une quantité de dégâts. Ses propres sbires ayant  battu les étudiants, saccagé  les locaux de la fac et les voitures présentes dans l'enceinte.

Vous vous souvenez aussi des nombreuses victimes, dont  la petite fille de six ans - causées par son arrogance et son mépris - lors de son retour de la Citadelle  au volant de sa moto.

Vous avez en mémoire que la presse avait soigneusement tue ce comportement  provocateur  du "bandi legal" que je qualifie carrément de criminel puisqu'il a causé de graves blessures: une enfant défigurée à jamais. C'était la faute à l'enfant, n'est-ce-pas qui n'aurait pas dû se trouver dans sa cahute, alors que le "bandil legal/woz rakèt" fonçait sur sa motopolaris, que son convoi fonçait derrière lui et qu'une de ses motos  en s'écrasant à envoyer  voltiger ses pièces meutrières  dont l'une a atteint l'enfant.

On entend la fachosphère déclarer : cette maudite petite fille de six ans a fait exprès pour nuire au chef suprême ( des" bandi legal" )  de se trouver dans la cour de sa maison à ce moment-là. Sans doute une chimère, une ratpakaka, une lavalas.etc.

C'est donc ce Martelly qui n'a jamais été étudiant et  a passé sa vie à se dandiner en petite culotte et en soutien gorge sur une scène, avant d'avoir été sélectionné par les 2 Clinton comme président  qui prétend faire la leçon ( mezanmi quelle bonne société ! )-  ce Martelly qui a déclaré que la lecture est la chose qu'il déteste le plus, qui ne lit donc pas les journaux et qui par conséquent ignore que se coucher par terre est une forme pacifique de contestation particulièrement prisée chez les collégiens et étudiants.

Sait-il qu'aucune voiture, qu'aucun doyen ne s'autoriserait même à passer avec sa voiture sur un chien - dont le propriétaire le trainerait en justice, - encore moins sur "an bagay" ?

Sait-il que partout ailleurs dans le monde, notamment à Paris où je vis, c'est tout le monde syndical celui de l'université, celui des collèges et lycées qui se serait soulevé face à cette ignominie que lui et ses journalistes de Scoop et de Caraïbes, comme cet affreux Bob C n'ont aucune honte à présenter comme un acte de légitime défense.

 

Manifestations de collégiens
Manifestations de collégiens

Manifestations de collégiens

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents