Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


C'est au moment où elle s'en va que la directrice de la BM déclare qu'elle ne sait pas"où veut aller cette nouvelle équipe". Pourtant, n'était-ce pas la CI qui avait fait des mains et des pieds pour que l'inculpé soit fait-président ?

Publié par siel sur 2 Juillet 2017, 10:12am

Catégories : #AYITI ROSE RAKET, #AYITI EXTREME DROITE, #PEUPLE sans mémoire..., #DUVALIER

Très souvent c'est à leur départ et surtout quand il se trouve être aussi un départ à la retraite que ces hauts fonctionnaires se mettent à dire tout haut ce qu'ils pensent.

Rappelez-vous du discours en 2003 de l'ambassadeur US devant les membres de HACHAM. De certains des conseils donnés : cherchez à vous entendre..Les forces de l'ONU on sait quand elles arrivent mais jamais quand elles repartent. Ne retournez pas à vos démons duvaliéristes, à votre fatale attraction pour le régime dictatorial...Faîtes appel de préférence à vos jeunes compatriotes dans la diaspora qui ont été bien formés dans les grandes universités...

Tu parles. Ils se sont empressés de faire exactement le contraire.

De même, quand l'ancien président du Costa-Rica, ancien militaire lui-même avait conseillé à Martelly de laisser tomber cette histoire d'armée et de se focaliser de préférence sur la production nationale, l'industrialisation et les infrastructures.

Vous vous souvenez de la réponse de Martelly ? Le Costa-Rica n'était pas Haïti- ça on le sait il suffit de comparer les niveaux de vie respectifs des 2 pays - et que lui, Martelly, savait qu'Haïti ne pouvait pas ne pas avoir une armée. Haïti pouvait se passer d'éducation, de santé, d'électricité, de théâtre, de cinéma, de parcs, d'arbres, mais pas d'une armée.

L'arrogance, l'ignorance et le sadisme de ces duvaliéristes ... Une vraie calamité.

Il faut entendre le sous-texte dans le très diplomatique "je ne sais pas où veut aller cette nouvelle équipe" de Marie-Barton Dock et ses collègues de la CI  " Vous faîtes n'importe quoi et vous allez droit dans le mur".

Il s'agit d'un avertissement - qui ne sera pas entendu -  étant donné que les héritiers des Duvalier, la bande de clowns de la caravane/carnaval, ont une compréhension limitée à leurs intérêts personnels et à leurs cerveaux lents.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents