Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Archives 2014. L'Express. Haïti: derrière les "tôles rouges", l'immobilisme - Par Samuel Chalom

Publié par Samuel Chalom sur 21 Juin 2020, 16:53pm

Catégories : #AYITI EXTREME DROITE, #AYITI ROSE RAKET, #AYITI ECONOMIE, #PEUPLE sans mémoire..., #DUVALIER

Nous parlions ici du "Kase Fey kouvri sa", une expression haïtienne qui signifie recouvrir le mal pour le faire apparaître comme bien. Ou bien camoufler le mal pour qu'on n'en parle pas en partant du principe que ce qui n'est pas vu n'existerait pas.

Ce qui offre l'opportunité de comprendre comment fonctionne cette politique de camouflage qui depuis 2010 avec l'élection de Martelly aura permis à l'association de malfaiteurs en bande organisée rose/rakèt de voler le Trésor public, de s'enrichir et de prendre l'ensemble des Haïtiens pour des cons finis, des moutons...

Du bétail qu'on mène à l'abattoir... Et qui se réjouit en plus avec des "kite peyi m mache"  " egri ka p megri" et autres niaiseries

"J'ai voulu visiter les chantiers, je n'ai pas eu l'autorisation".

Vous vous rendez compte que le M. qui dit ça n'est pas un journaliste curieux et conscient comme Rospide Pétion qui a été assassiné, mais un fonctionnaire de l'Etat ingénieur de l'Unité de Construction de Logements et de Bâtiments Publics (ULCBP)

 

EXTRAITS 

"Quatre ans après la catastrophe du 12 janvier 2010, le séisme, qui a provoqué plus de 230 000 morts et que les Haïtiens surnomment "goudou-goudou", est toujours dans les têtes. Comment en serait-il autrement ? Sur la place du Champ-de-Mars, la quasi-totalité des lieux publics demeure fermés pour travaux. "Ces tôles rouges que l'on voit partout sont censées promettre une place entièrement rénovée" confie Gary, un artiste-peintre rencontré près de l'ancien palais présidentiel, entièrement détruit lors du tremblent de terre. "L'ennui, ajoute-t-il, c'est qu'il ne se passe rien. Résultat, les Haïtiens utilisent l'expression ''tôle rouge'' pour qualifier quelqu'un qui ne fait rien, à commencer par ces chiches ("avares" en créole) du gouvernement qui ne donnent rien". Le projet de reconstruction du Champ de Mars prévoit notamment un espace de vente dédié aux artistes de la place mais Gary n'y croit pas: "Je n'ai pas besoin de l'Etat pour vendre, le projet de nouvelle place ne changera rien. Ici, l'Etat, c'est chacun de nous!" 

"J'ai voulu visiter les chantiers, je n'ai pas eu l'autorisation"

"Les travaux de réhabilitation du Champ-de-Mars débuteront en janvier et devraient être achevé en juin 2014" affirmait en décembre 2013 Clément Bélizaire, ingénieur de l'Unité de Construction de Logements et de Bâtiments Publics (ULCBP), l'organisme chargé de la reconstruction de la place. Neuf mois plus tard, le chantier semble au point mort et le gouvernement est avare d'informations quant à l'avancée du chantier, affirme Joe-Antoine Jean-Baptiste, journaliste haïtien à Radio Vision 2000: "J'ai voulu visiter le chantier mais l'autorisation m'a été refusée". En journée, derrière les tôles, aucun ouvrier ne s'active et de nombreux bâtiments restent désespérément sans toit, alors que la place vibre en continue au son d'une musique zouk crachée depuis un vieux "tap-tap" (taxi haïtien). 

Suite dans le lien

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents