Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


HAITI/MARCHÉ PÉTROLIER. Qui était à la tête de l'Etat, en avril 2019, quand la décision a été prise de libéraliser le marché pétrolier ?

Publié par siel sur 23 Juin 2020, 20:16pm

Catégories : #AYITI EXTREME DROITE, #AYITI ROSE RAKET, #AYITI ECONOMIE, #PEUPLE sans mémoire..., #DUVALIER

HAITI/MARCHÉ PÉTROLIER. Qui était à la tête de l'Etat, en avril 2019, quand la décision a été prise de libéraliser le marché pétrolier ?

9 avril 2019. Le DG du BMPAD annonce la libéralisation du  marché du carburant.

« Désormais, les compagnies pétrolières pourront importer leurs produits. Toutefois, le BMPAD jouera le rôle  de régulateur », a-t-il dit, et va assurer le contrôle de qualité et de disponibilité.

Interrogé par Loop Haiti sur les conséquences de cette disposition, M. Saint-Fleur a fait comprendre que le secteur privé et une bonne partie de la population avaient exprimé leur souhait de voir le marché pétrolier se libéraliser et c’est ce qui est fait aujourd’hui. Toutefois, il craint que cette pénurie soit une stratégie visant à déréguler le marché.

Qui donc était président en 2019 ? Jovenel Moïse.

Quelles sont les raisons évoquées pour justifier cette libéralisation?

a) le secteur privé

b) une bonne partie de la population.

Laissons tomber le point b),   sachant que les demandes, réclamations, souhaits de la population ne sont prises en compte par le gouvernement. Rappelez-vous de la demande de modifier " le budget criminel" dans lequel figurait une augmentation  énorme du prix du carburant à la pompe.

Donc le point b) est une pure fable tendant à faire croire que le gouvernement obéissait aux voeux de la population en prenant cette mesure.

Un gouvernement qui se refuse d'augmenter les salaires des ouvriers de la sous-traitance , mais qui,  soudain  se montre plein de " sollicitude envers son peuple. ( courtoisie Duval du Nouvelliste) en libéralisant le marché pétrolier.

Quelle farce.

Reste le point a) le souhait du secteur privé.

Ce même secteur privé qui a financé la campagne de Jovenel et dont il se disait "le pur produit".

Que craignait  le DG du BMPAD de l'époque  ? "Que cette pénurie soit une stratégie visant à déréguler le marché."

Malgré, cette crainte qui s'avèrera par la suite justifiée, - les pénuries de gaz ayant démarré à partir de ce moment - la libéralisation a été effectuée.

Si gouverner c'est prévoir qu'a fait le gouvernement de Jovenel de 2019 à 2021 pour contrecarrer cette stratégie  que craignait le PDG du BMPAD ?

RIEN. Son unique préoccupation de l'époque était l'électricité 24/24, une promesse répétée et qu'il assurait pouvoir tenir.

Electricité et essence en Haïti sont liées n'est-ce pas ?

Si des pénuries étaient à craindre, de quelle manière Jovenel pouvait alimenter les centrales électriques de manière régulière - en admettant que son électricité 24/24/ s'appuyait sur un plan technique et un financement  bien étudié  et n'était pas le leurre qu'il a toujours été ?

 Soit Jovenel s'attendait  qu'avec cette libéralisation, dans un jeu de donnant-donnant ces amis du secteur privé allaient l'aider à réaliser son projet .

Soit ce n'était qu'une faveur qu'il leur faisait - encore un donnant-donnant - suite au financement de sa campagne et à ses redevances envers eux, notamment au clan MARTELLY qui a investi avec l'argent de PetroCaribe dans l'achat de stations d'essence.

Dans tous les cas, JOVENEL qui joue à l'étonné pour les niais qui applaudissent à ces élucubrations mensongères, ne pouvait pas ignorer les risques de pénurie, de sursaturation et de pressions politiques en livrant un secteur aussi déterminant dans l'économie du pays à des entreprises privées.

D'ailleurs, rien ne nous dit que JOVENEL n'aurait pas lui-même et son association de tèt kale bénéficié des sur-facturations, de même que son épouse avec les kits scolaires et comme il l'avait fait avec les panneaux solaires.

La politique des 2 tèt kale a toujours été en faveur du secteur privé. A la fin de son mandat. JOVENEL, après avoir fait le coup de Sogener, encore un leurre dont l'objectif était de s'attirer la sympathie d'une population en majorité infantilisée : " Jovenel est formidable, il s'attaque contre les " boujwa salop". 

JOVENEL dont l'incompétence a été le symbole de son pouvoir, voudrait  laisser dans la mémoire des Haïtiens  amnésiques, l'image  fausse d'un dragon ayant lutté contre les démons.

MARTELLY et lui, comme Bolton dit de TRUMP sont tous les deux "incapables de faire la différence entre leurs intérêts personnels et ceux de la nation."

Cette incapacité  est à la base de leur mauvaise gouvernance, de leur prédation systématique et du recours aux bandes armées pour alimenter une insécurité provoquant un chaos permanent - lui même servant à camoufler magouilles et vols.

Effrayant  à quel point des psychopathes peuvent manipuler une population jusqu'à lui faire perdre dignité, respect; et courir dans toutes les directions comme des poules sans têtes, des gallons jaunes en plastique à la main.

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents