Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


HAITI/GRACE PRESIDENTIELLE de criminels. Si quelqu'un en écoutant les explications des uns et des autres...

Publié par siel sur 2 Juillet 2020, 21:35pm

Catégories : #AYITI EXTREME DROITE, #AYITI ROSE RAKET, #Peuple sans mémoire, #DUVALIER

Libération d’un ex-député PHTK accusé de « machan’n dwòg » : l’ULCC voudrait remettre en cause une « grâce présidentielle » en sa faveur

Libération d’un ex-député PHTK accusé de « machan’n dwòg » : l’ULCC voudrait remettre en cause une « grâce présidentielle » en sa faveur

...sur la manière dont a été gérée cette affaire, a encore des doutes sur le fonctionnement amateuriste, anarchique, bête et méchant des dirigeants tèt kale, c'est qu'il serait aussi tèt pa dwat qu'eux et/ou appartiendrait à la même mouvance politique Woz/Rakèt criminelle.

Comment à entendre les salmigondis 1. Assemblage disparate, mélange confus de choses ou de personnes   Ramassis d'idées, de paroles ou d'écrits formant un tout disparate et incohérent. Synon. fatras, fouillis..) de ces dirigeants dans un cas somme toute banal, élaborer une liste  de prisonniers à gracier,  ne pas comprendre que ce sont ces mêmes apprentis sorciers qui opèrent au niveau de la justice, de la santé, de l'éducation, de l'agriculture: ETC. ?

Vous comprenez maintenant pourquoi les marchands de micro, les journalistes commerçants, ont fait campagne pour une amnistie générale pour les dilapidateurs des Fonds PetroCaribe...

Pourquoi faire un procès quand on sait que les accusés condamnés par la justice seraient graciés par le président succédant à Jovenel- dont ils étaient sûrs que ce soit le bandi legal Martelly ?

L’ULCC dont on ignore presque l’existence depuis le départ fracassant de Claudy Gassant, le 23 janvier 2020, croit pouvoir remettre en cause « une grâce présidentielle » qui ne dit pas son nom, accordée à un grand allié des premières heures du régime PHTK, alors que Jovenel Moise n’était même pas « encore né ». C’est Laurent Lamothe qui apparaît dans les deux visières avant que ses lampadaires solaires ne s’éteignent. Ceux-ci ont la même durée de vie que les kits électriques aux batteries sèches expirées du président Jovenel Moise, son avant-goût de l’électricité 24/24 dans les sections rurales reculées. 
 

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents