Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


HAïTI/PETROCARIBE. Finalement, combien de fric les Martelly and co ont fait dans cette affaire de centre...

Publié par siel sur 17 Juillet 2020, 21:44pm

Catégories : #AYITI EXTREME DROITE, #AYITI ROSE RAKET, #AYITI ECONOMIE, #PEUPLE sans mémoire..., #DUVALIER

Sources https://haitiaujourdhui.com/olivier-martelly-rejette-les-accusations-de-l-ex-ministre-des-sports/

Sources https://haitiaujourdhui.com/olivier-martelly-rejette-les-accusations-de-l-ex-ministre-des-sports/

... sportif ?

Comme prévu, vu ses déclarations : 

 « Nous n’avons pas même un terrain digne de ce nom en Haïti. L’argent de l’État qui devait construire les centres sportifs à travers le pays a été détourné. Nèg yo kraze lajan an… », 

le ministre des Sports a démissionné ou a été viré.

« Ce que nous avons trouvé comme infrastructures sportives est insignifiant. Puisque je suis une personne responsable, je prends la responsabilité de le dire. Je pense que l’action publique doit être mise en mouvement. C’est inacceptable que l’État ait dépensé des centaines de millions et à la fin nous n’avons même pas un terrain de sport ! »

Depuis les dernières élections municipales, ma fille est devenue adjointe à un maire d'une ville française. Savez-vous que pour savoir si elle pouvait occuper ce poste, elle a eu un RDV avec une personne chargée de s'occuper des conflits d'intérêts.

Elle a été interrogée sur les liens entre sa famille: père, mère, frère, avec l'Etat.

Est-ce qu'il y aurait des membres de sa famille impliqués d'une manière ou d'une autre dans des relations avec l'Etat ?

Est-ce que des membres de sa famille possèderaient des entreprises qui ont des contrats  avec la mairie ?

Est-ce qu'il y aurait des membres de sa famille occupant des postes dans l'Etat, dans la mairie, ce qui constituerait un conflit d'intérêt.

Quand Olivier Martelly dit qu'il n'a jamais été comptable de l'Etat, c'est normal dans la mesure où il aura pris la précaution de n'apposer sa signature sur aucun document.

Mais, quel est le rôle d'un conseiller ?  Ne serait-ce pas d'orienter la politique  du gouvernement et donc indirectement et directement être responsable des 

Quant à la réaction du "pur produit du secteur privé",  elle est sans surprises,  quand on sait ses relations avec les dilapidateurs des Fonds PetroCaribe, dilapidation dont il a bénéficié selon le rapport de la Cour des Comptes, - il ne pouvait que désavouer le ministre des Sports.

Quant à ce M. il poursuit dans son déni des réalités. 

Hier, il enjoignait "l'exterminateur de serpent à sept têtes", à poursuivre sa politique anti-démocratique en prenant des décrets pour publier des lois qui n'ont pas été votées par sa propre majorité dans les 2 Chambres.

Aujourd'hui il déclare que seule l'institution de la Justice peut faire le procès PetroCaribe dans la mesure où  les parlementaires, la société civile, l'opposition ne peuvent pas  jouer ce rôle.

Une déclaration ambigüe.

On est bien d'accord qu'un procès est mené par l'institution judiciaire.

Mais ce M. qui vit en France et ne rate pas une occasion pour rappeler son expertise en tant que juriste, devrait savoir (affaire Fillon par exemple) qu'en démocratie c'est avant tout les différentes associations de la  société civile, les media qui font pression sur  'Institution judiciaire, en s'appuyant sur des faits et de chiffres pour que l'enquête ne soit pas enterrée - ou comme on dit en Haïti, que l'enquête ne se poursuive.

Quand Rospide Pétion de RSF s'est mis à enquêter sur l'utilisation de Fonds PetrCaribe, il aura suffit de quelques jours pour qu'il soit assassiné.

Les media haïtiens, dont ce M., ont relayé une info qui renverrait ce crime à une affaire purement de cul (  Voice de  sa femme utilisée pour détourner le crime et l'enterrer)

Cependant, ce qui aurait dû attirer l'attention du simple citoyen, c'est que Rospide Pétion avait annoncé son ambition d'enquêter, après le Rex Théâtre et le marché de poissons , sur l'ensemble des projets réalisés avec les Fonds PetroCaribe dans tout le pays, dont les fameux stades de la famille Martelly.

Le système judiciaire en France (affaire Chirac) et encore mille fois plus en Haïti,  est dépendant du pouvoir politique, donc affirmer comme le fait ce M. que c'est à lui seul que revient la tenue d'un ou des procès contre les Fonds PetroCaribe est un déni des réalités ( du rapport de forces) et un déni de la démocratie qui entend être la voix du peuple.

On dira ce que l'on veut de l'ex-conseiller de Martelly, Y. Latortue, mais s'il n'avait pas  pris sur lui, malgré ses accointances avec les Tèt kale, de mener cette enquête sur la gestion des Fonds PetroCaribe, les stades d'Olivier Martelly, les lampadaires de Jovenel Moïse: Etc. n'auraient jamais été évoqués. Il n'y aurait pas eu de Petro Challengers...

Le crime aurait été parfait.

Les responsables de la dilapidation des Fonds PetroCaribe, que je qualifie d'un crime contre l'Humanité, assimilable à celui du génocide des Taïnos, à  celui de l'esclavage, à  ceux perpétrés sous l'occupation US et sous le régime des 2 Duvalier ont en partage d'être protégés par la CI/ USA. De même que Toto Constant, Guy Philippe et autres l'ont été.

 

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents