Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


HAÏTI/PILLAGE. Lu ce commentaire qui se termine par ... "et le pillage continue". Commentaire qui m'a permis de mieux comprendre pourquoi les Clinton...

Publié par siel sur 24 Juillet 2020, 20:57pm

Catégories : #AYITI ROSE RAKET, #AYITI EXTREME DROITE, #AYITI ECONOMIE, #PEUPLE sans mémoire..., #DUVALIER

Martelly en compagnie des décideurs locaux.

Martelly en compagnie des décideurs locaux.

...ont sans aucun complexes dépouillés Haïti de l'argent de la Reconstruction. En fait pour eux, ça rentrait dans la logique des choses, telles qu'elles ont toujours été. De même pour toute la bande woz/rakèt qui a volé l'argent des Fonds PetroCaribe.

Ce qui a étonné les prédateurs étrangers et locaux, c'est qu'il se soit trouvé des personnes( Me André Michel, Steven Benoit, Y. Latortue, les Petrochallengers par la suite ) à avoir osé  dénoncer ce que j'appelle un crime contre l'humanité- parce que voler une population qui vient de subir un séisme, des deuils, totalement vulnérable  manquant de tout, est un crime visant à déshumaniser la population et ...Y arrivant.

Le rappel fait dans ce commentaire des diverses spoliations à travers les 2 siècles éclaire sur un fonctionnement qui, en somme, s'inscrit dans l'ordre des choses. Un deal qui consiste en ce que l'Etat haïtien soit spolié par la CI, que  les dirigeants de l'Etat à leur tour volent les citoyens.

D'où leur immense surprise d'entendre des réclamations de reddition des comptes. Au départ ils considéraient ces réclamations comme relevant du folklore haïtien qui consiste à faire beaucoup de bruit pour zéro action. Ils s'en sont moqués totalement, comme Clinton ironisant sur la décoration que lui avait remise Martelly.

Comment des Haïtiens qui, selon le Premier ministre Jouthe, ne sont pas foutus de réparer une mollette pourrait faire un, des procès PetoCaribe ? Ce n'était rien qu'une bonne vieille blague haïtienne à la Tonton Bicha..

Néanmoins, pour mettre fin à ce cirque le plus rapidement possible, ils on chargé les journalistes commerçants qui répondent toujours présents pour faire ce genre de besognes -de salir le caractère de celles et ceux qui osaient, de les ridiculiser et  mieux de faire courir le bruit que ces gens là étaient les premiers des voleurs et ont lancé le  slogan  : "se vòlò ka p kriye bare vòlò " le genre de slogan  qu'adorent utiliser les marchands de micro  à destination des niais, des bouki, des sèvo lan.

Cette stratégie  de mettre tous les politiciens dans le même panier en faisant référence à une corruption "spaghetti " a  marché tant que les Petrochallengers, en majorité des jeunes sans affiliation à un parti politique, ne s'étaient pas impliqués.

On connait la suite : la lenteur de la Cour des Comptes à rendre son second rapport, les suicides de 2 collaborateurs proches des tèt kale Martelly et Lamothe, l'assassinat du journaliste Rospide Pétion qui avait annoncé son projet de faire le tour de toutes les constructions et projets financés par les Fonds PetroCaribe... Jusqu'à la stratégie de rendre les 2 Chambres " bébé" muettes et inopérantes et celle de gouverner par décrets. Et maintenant l'annonce faite au bon peuple que l'Homme Banane était,  après dieu, l'homme le plus puissant d'Haïti.

Ci-après le commentaire qui a inspiré ma réflexion.

"Une usine fonctionnant au gaz naturel de 200 mégawatts coûte 200 millions de dollars; Jovenel fait cadeau du même montant à des compagnies fournisseurs d’énergie qui achètent des panneaux solaires bon marché en Chine pour fabriquer la forme d'énergie renouvelable la plus chère au monde, et tout en produisant beaucoup moins de quantité de courant électrique. Un kilowatt d'électricité produit avec des panneaux solaires coûte presque quatre à cinq fois plus cher qu'un kilowatt produit avec du gaz naturel et dix foix plus cher que le charbon. Si nous avions dépensé ces 200 millions de dollars pour des usines fonctionnant au gaz naturel, le problème du courant 24/24 serait résolu depuis belle lurette. Malheureusement, cela ne se fera pas, car ce n'est pas la volonté des Américains ni de développer ni d'électrifier Haiti.

La dernière fois que je l'ai vérifié, c'était la Banque Mondiale qui s'occupait des projets d'infrastructure électrique en Haiti. C'est elle qui favorise des arnaqueurs qi viennent des États-Unis pour nous vendre une sorte électricité qu'ils n'utilisent pas encore à grande échelle, mais qu'ils veulent imposer aux autres. La stratégie de la Banque Mondiale est de nous traiter, en tant que peuple, comme les populations isolées du continent Africain ou Asiatique; celles dont les gouvernements ont beaucoup de mal à faire profiter de la civilisation à cause de leur isolement et éloignement.  
Ces populations se sont vues offert des programmes d'électrification qui sont des copies carbones de ce que la BANQUE MONDIALE est en train d'imposer aux Haïtiens, c'est-à-dire, des panneaux solaires qui leur donnent assez d'énergie pour s'éclairer et écouter la radio. Nous n'avons donc pas le droit d'avoir accès à l'Internet, à la télévision et aux autres modernités que nous auraient permis l'électrification de masse du pays. On comprend donc pourquoi les Éthiopiens sont prêts à affronter les Arabes au sujet du Barrage qu'ils ont érigés sur le Nile et qu'ils sont en train de remplir au grand dam des Neo Pharaons.

Lorsque nous avions enlevés ce pays aux Français, il était le plus riche du monde, et son produit national brut valait 800 milliards de dollars, ce qui équivalait au PRDUIT NATIONAL BRUT des États-Unis de 1987. En un peu plus de deux siècles, la France et les États-Unis se sont arrangés pour nous dépouiller, non seulement de cet argent, mais aussi de notre souveraineté.  
La France nous a fait payé notre Indépendance, chèrement acquise, plus de 31 milliards de dollars, et elle a encore trouvé l'audace de remettre les pieds chez nous. Donc, on fait payer les Nègres et puis on leur reprend notre colonie avec l'aide de nos domestiques que nous avions laissés derrière. les États-Unis se sont construit un empire financier avec la CITIBANK qui a hérité de notre RÉSERVE D'OR (80 tonnes) et de notre FOND DE PENSION, les deux nous ayant été dérobés en 1912, bien avant leur invasion de 1915.
Les Américains savent très bien quel message ils veulent passer lorsqu'ils tonitruent à travers le monde que HAITI EST LE PAYS LE PLUS PAUVRE DE L'HÉMISPHÈRE OCCIDENTAL. En réalité, ce qu' ils veulent vraiment dire est que HAITI EST LE PAYS QUI S'EST FAIT LE PLUS DÉVALISÉ AU COURS DES DEUX DERNIERS SIÈCLES ET PLUS ... et le pillage continue ...

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents