Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


HAITI/SADOMASOCHISME. Comment être "frekan", arrogant, mal élevé, grossier, méchant, voleur et infantile sont devenues des valeurs sûres pour réussir...

Publié par siel sur 11 Juillet 2020, 21:44pm

Catégories : #AYITI ROSE RAKET, #AYITI EXTREME DROITE, #AYITI ECONOMIE, #PEUPLE sans mémoire..., #DUVALIER

Couple présidentiel d'Haïti.

Couple présidentiel d'Haïti.

... dans la société haïtienne.

Par exemple, prenez ce M. qui faisait de manière totalement puérile et sotte  la propagande pour la restauration de l'armée, à l'époque où il se disait journaliste : "Ah, comme j'attends le moment de la revoir parader sur le Champ-de-Mars," comme si l'usage d'une armée était de parader.

Il est vrai que la fonction de l'armée de Jovenel est de parader pour lui  à quelques occasions . Celle dont ce M. qui vient de recevoir une promotion parle, c'est celle que les Haïtiens appelaient " krase zo" (Qui casse les os, en d'autres termes qui torture.)

Ce qu'ont fait cet homme et l'ensemble de l'équipe des journalistes commerçants, c'est de systématiquement et avec la méchanceté dont ils sont coutumiers- vendus à leurs auditeurs la fable que cette armée formée par les Etatsuniens était l'armée indigène, celle qui avait bataillé contre les forces françaises et dont la victoire aura permis à Saint-Domingue de devenir Haïti.

Ce n'est pas par ignorance, ils sont allés à l'école et ils ont eu l'occasion d'entendre plusieurs historiens sur cette question, dont  Michel Succar (dont je ne partage pas toujours ses analyses).

C'est de la pure perversion consistant dans la jouissance de "bananer", d'abuser une population privée d'éducation formelle et aussi familiale.

Perversion que n'importe quel Haïtien peut constater quotidiennement à travers le mode de fonctionnement de ces psychopathes.( Il suffit d'entendre et de regarder Jovenel faire un discours)

Ces mensonges et actes de corruption revendiqués  par des journalistene sont pas différents de ceux de Jovenel et viennent de la même matrice qui s'appelle "bandi legal" moeurs qui, à travers Martelly mis à la tête de la nation haïtienne par les Clinton pour discréditer Haïti aux yeux du monde ( enfoncer le clou du boycott de la commémoration du bicentenaire de l'Indépendance)  sont devenus des valeurs.

Vous aurez remarqué que les dirigeants tèt kale et certains de l'opposition( André Michel) ainsi que les journalistes auto-proclamés directeurs d'opinion, en fait des pollueurs d'opinion, les pasteurs, les curés catholiques, les hougan et mambo du  Vaudou ont tous été partie prenante de cette vaste et bien organisée opération de boycott dirigée par l'ami de  Martelly et de Jovenel, l'homme d'affaires,A. Apaid.

J'entends des gens comme Dimitri Vorbe, répéter : "Je n'ai rien contre Martelly, je n'ai rien contre Jovenel."

Si quelqu'un n'a rien contre des gens qui ont pillé les Fonds PetroCaribe, qui cassent l'ensemble des institutions du pays pour en faire des instruments de leur pouvoir et non pas au service de la nation et du bien commun, c'est que cette personne trouve son compte dans ces abus de pouvoir et ses vols.

Ou bien qu'elle n'a pas dépassé le stade infantile, un sentimentalisme puant : le "se moun pa m, se zanmi m" . Si ton ami est un ennemi du peuple haïtien, ça signifie que tu es toi aussi son ennemi.

En politique on juge un homme sur ses résultats. On est pour ou contre lui en fonction de son bilan, et non pas, comme la pratique le veut en Haïti, parce qu'on a fréquenté les mêmes écoles, qu'on dîne dans les mêmes restaurants ou qu'on a des liens familiaux avec lui ou parce qu'il vous aura rendu service ou pourrait vous rendre service.

Ménager un dirigeant politique incompétent c'est être en ménage avec lui.

C'est ce mélange des genres: "Mon ami Doré, mon ami Me Georges, mon ami x et y", ce tchaka, ce manje kochon, présents dans l'opposition aux tèt kale et au sein des tèt kale, qui génèrent une confusion totale/capitale dans la population, laquelle confusion l'autorise à rejeter en bloc la classe politique, les intellectuels, les media.

Rejet qui conduit tout droit à une forme de populisme où Barbecue devient un leader et pourquoi pas , -au  point où l'on est, après Martelly et Jovenel ? -, un potentiel président de la République

Parce que, posez-vous la question : qu'est-ce qui différencie un Barbecue, d'un Martelly ou d'un Jovenel ?

Barbecue, tout comme Martelly et Jovenel pourrait avoir l'appui de la CI/USA/UE/OEA et du secteur privé. Pour les raisons souvent exprimées sur ce blog :  faire passer Haïti  ( de par son combat victorieux contre les puissances occidentales, toutes esclavagistes à l'époque) de modèle à paria.

La presse internationale aurait pour titre: " Un ancien chef de gang élu président d'Haïti", comme elle titrait "Un chanteur de konpa devenu président d'Haïti" ou bien "L'homme banane élu à la tête d'Haïti.

Barbecue pourrait compter sur les services d'Antonio Solà  avec son discours fascisant et raciste " La mort des idéologies et la montée en puissance des leaders". Et sur les mêmes conseillers (Doré, Faustin, Zéphyr, Coupet, Fortuné, Cherestal, Luberice, Jackson Alexis et autres sbires oeuvrant derrière la scène)  présents dans les 2 régimes tèt kale.

Barbecue aurait droit à la même assistance des ambassades étrangères, des institutions internationales ( ONU, BID, Banque mondiale, FMI, OEA).

Etant donné que le président est une marionnette, n'importe quel huluberlu d'où qu'il vienne, à partir du moment ou le couple international et secteur privé trouve en lui un personnage avec des dossiers sur le dos et/ou tèt pa dwat, ayant la capacité de duper la population, peut accéder à ce poste.

Et savez-vous que, le pire, c'est que Barbecue trouverait des Zentelektyel primés, surprimés, comprimés, déprimés, réprimés, déplumés pour écrire que son élection est la meilleure chose qui soit arrivée à Haïti depuis 1804.

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents