Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Profession : détecteur des mensonges de Donald Trump. C'est ce qu'avait commencé à faire Rospide Pétion et ce pourquoi il...

Publié par siel sur 28 Juillet 2020, 12:35pm

Catégories : #INTERNATIONAL, #AYITI ROSE RAKET, #AYITI EXTREME DROITE, #PEUPLE sans mémoire...

...a été assassiné. 

Daniel Dale qui fait ce métier de détecter le mensonges de Trump et de les exposer " déplore cependant que Trump bénéficie d’un écosystème médiatique conservateur qui ne vérifie pas ses dires et ne dit pas qu'il ment. Il veut parler ici des réseaux Fox News et plus récemment OANN (One America News Network), qui a la faveur du président.

Que dirait-il d'Haïti où depuis 9 ans, l'ensemble des media relaient les mensonges des dirigeants tèt kale et où il n'existe pas un seul journaliste qui ait le courage de vérifier sir leurs déclarations correspondent aux faits.

Ce qui est pire dans le cas d'Haïti, c'est que ces mensonges avérés ont comme conséquence d'avoir à la tête du pays une équipe de malfaiteurs en bande organisée - dans l'exécutif, dans les 2 Chambres, dans la Justice, dans les media- qui pille  les ressources de l'Etat qu'ils disent maigres- et pour cause- déclarant laisser le reste à la population qu'elle maltraite allègrement.

De plus cette équipe de malfaisants s'est adjoint le service de criminels, dont ils assurent parfois l'évasion, d'autres fois qu'ils gracient - dans tous les cas qu'ils arment et auxquels ils offrent des laisser-passer pour kidnaper ou voler des camions de marchandises (il faut bien que ces gangsters vivent - un peu comme les macoutes des 2 Duvalier, sans salaires mais auxquels était octroyé le privilège de voler, tuer, commettre des abus de toutes sortes.

Parce que s'il avait existé des journalistes non commerçants qui dès le départ seraient venus avec des faits concernant la soi-disant carrière d'hommes d'affaires de l'Homme Banane, ses soi-disant connaissance en agronomie, qui aurait étudié avec soin les mouvements d'argent sur ses 14 comptes en banque, Jovenel Moïse n'aurait pas pu être candidat à la présidence. Même ceux qui le finançaient (BOULOS,APAID, SHERIF A.) l'auraient laissé tomber face à l'évidence des fraudes et la médiatisation sur les réseaux sociaux et dans la presse internationale.

À un peu plus de trois mois des élections présidentielles américaines, Donald Trump continue de faire les manchettes pour ses déclarations incendiaires et ses nombreuses faussetés. Mais qui fait la chasse aux mensonges du président? À Washington, des journalistes sont devenus des références en matière de vérification des dires de Trump. Et parmi eux, un Canadien.

Dans le bureau de son logement à Washington, Daniel Dale tape sur son clavier à la vitesse de l’éclair. Il est l’un des rares journalistes à faire la vérification de faits en temps réel pendant que le président Trump fait ses déclarations. 

M. Dale, qui voulait devenir journaliste sportif, a été engagé il y a quelques années par le Toronto Star et a couvert les frasques de l’ancien maire de Toronto, Rob Ford. Transféré en tant que correspondant à Washington pour le même média, il s’est mis à vérifier les faits [« fact checker »] affirmés par le président qui, selon lui, est passé maître dans l’art de l’enflure verbale et de proférer des faussetés.

Depuis 2018, Daniel Dale fait le même travail, mais pour le réseau CNN, la bête noire de Donald Trump.

Il est en général très facile de détecter les mensonges de Trump tellement ils sont évidents. Une recherche sur Google et c’est réglé. Parfois, il faut faire des recherches plus approfondies ou appeler des experts pour contre-vérifier.

Daniel Dale, journaliste à CNN

Que ce soit à propos des chiffres de l’économie, du chômage ou des avantages présupposés de ses politiques, selon Daniel Dale, Donald Trump déforme, invente ou maquille la réalité.

Le journaliste prononce souvent le mot qui commence par « m ». Comme journaliste factuel, il a été le premier à oser utiliser le mot « mensonge » pour nommer la plupart des faussetés du président. 

Pour beaucoup de journalistes, le travail est de citer le président et d'équilibrer avec les critiques de l'opposition. Nous rapportons, vous décidez. Pour moi, ce n’est pas suffisant. Dans beaucoup de cas, , objectivement, c'est un mensonge. Ce n'est pas mon opinion, c'est un fait objectif que cet homme ment.

SUITE dans le lien

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents