Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


ZIMBABWE/ HAÏTI. Ca ne vous rappelle pas les tèt kale ?Au Zimbabwe, en plein marasme économique, le gouvernement achète des voitures de luxe

Publié par siel sur 10 Juillet 2020, 16:30pm

Catégories : #INTERNATIONAL, #AYITI EXTREME DROITE, #AYITI ROSE RAKET, #PEUPLE sans mémoire..., #DUVALIER

Crise. Au Zimbabwe, en plein marasme économique, le gouvernement achète des voitures de luxe;

Les Africains aiment les colifichets, dit-on. Les esclavagistes  donnaient  à certains dignitaires du royaume du Bénin, parait-il, des perles de verre en échange d'hommes, de femmes et enfants destinés à alimenter le trafic d'êtres humains. Et bien entendu également des armes à feu.

Cette coutume semble s'être perpétuée en Haïti. Duvalier F et Duvalier J-CL contre quelques millions envoyaient, sans états d'âme, les paysans haïtiens dans l'enfer des "bateyes" où ils vivaient ce qui est appelé l'esclavage moderne, mais qui n'a absolument rien de moderne, puisque ce trafic était déjà pratiqué dans l'empire romain entre 25 av. J-C et 395 ap. J-C

 

 

On distinguait les esclaves urbains et les esclaves ruraux. La condition des premiers était, en général, et malgré la cruauté de quelques maîtres, bien préférable. Les esclaves ruraux, enrégimentés durement sur les grandes propriétés, enchaînés deux à deux, étaient bien plus misérables.

Quant aux colifichets, signes extérieurs de richesse, les dirigeants haïtiens et les membres  de la classe moyenne arrivée et arriérée, comme le maire de Delmas Jeudy avec ses 500 paires de souliers et ses 5000 costumes, adorent ça.

La sobriété ce n'est pas leur truc. Il leur faut pas 1 4X4 mais  3, 4, 5. Il leur faut vins millésimés, whisky et cigares les plus chers, chevalières et chaînes en or à leurs mains grasses et gros ventres à l'appui pour exhiber leur richesse.

De même que les trafiquants de drogue,( ou les stars) les dirigeants haïtiens font dans l'achat de  voitures, meubles, bijoux, chaussures, costumes, tous produits de marque très onéreux.

Vous comprendrez  bien que pour répondre à ces choix esthétiques particulièrement laids et chers dans un pays pauvre comme Haïti, il faut trouver des sources de revenus.

Comparez avec la discrétion des tenues des milliardaires comme les patrons de Facebook, Amazone, Microsoft et autres...

Vous avez vu ce qui s'est passé en Haïti avec les Fonds PetroCaribe. Les types ont préféré voler presque TOUT pour aller s'acheter de la pacotille, plutôt que d'investir dans le développement de leur pays.
 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents