Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


HAITI/JACMEL. Un étudiant brutalisé par la police. Très symptomatique de la culture sadomasochiste haïtienne, les commentaires de celui qui filme la scène

Publié par siel sur 25 Août 2020, 21:42pm

Catégories : #AYITI EXTREME DROITE, #AYITI ROSE RAKET, #PEUPLE sans mémoire..., #DUVALIER

 

"L’incident de Jacmel qui a causé une véritable indignation dans les rangs du secteur démocratique populaire, est survenu moins de 24 heures après le passage d’une tempête qui a endeuillé des familles du Sud-Est .." écrit Rezo Nodwès.

 Par contre on entend celui qui filme dire"Misye fou, li pa ka bay kou, se pou yo ale avèl".

Admettons que ce jeune homme aurait dû se montrer docile face à la police. Vous croyez que les flics ne l'auraient pas roué de coups sur place et dans leur voiture et au commissariat ?

Il pourrait même disparaître sans qu'on n'entende plus parler de lui et être enterré ni vu, ni connu comme les deux danseurs. Ce sont des pratiques, très à la mode sous Duvalier F. qui perdurent sur les 27 500km2 d'Haïti.

Par contre, on aurait pu s'attendre ( dans un pays autre qu'Haïti bien entendu) à ce que la voix anonyme demande aux trois policiers qui entourent ce jeune homme de le maîtriser, si force reste à la loi, -bien qu'en Haïti la loi est celle des bandi legal et des illégaux- sans avoir besoin de le tabasser.

Ce que montre également cette vidéo, c'est l'absence de professionnalisme des policiers qui, bien qu'en nombre supérieur, n'ont pas assimilé les tactiques pour maîtriser un individu sans avoir à le battre.

Et s'ils ne les ont pas maitrisées, ce serait soit parce que leurs instructeurs canadiens, français, états-uniens ne les leur ont pas apprises;  soit que étant donné la prégnance de la culture sadomasochiste en Haïti le recours aux coups, fouets, martinets et tortures diverses leur paraîtrait plus adapté  à la société haïtienne.

Une société décadente et puante,  nostalgique du temps paradisiaque de l'esclavage, de la dictature des 2 Duvalier, des FHRAP, des Namphy, Avril et autres gentils protecteurs des droits humains.

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents