Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Il était une fois Dimitri Hérard. Par la Loi de ma bouche

Publié par siel sur 22 Août 2020, 19:51pm

Catégories : #AYITI EXTREME DROITE, #AYITI ROSE RAKET, #AYITI ECONOMIE, #PEUPLE sans mémoire..., #DUVALIER

Extrait

"Monsieur Hérard a beau avoir été pressenti pour la belle armée du Président Martelly, magnifiquement accomplie par son dauphin, Jovenel Moïse, sa sœur n’est pas les Forces Armées. Un tel exploit demande pause.

Hier déjà, nous constations, sidérée, la proximité de l’autorisation de la nouvelle fabrique d’armes avec l’arrestation de l’armurier Arby Frantz Larco pour trafic d’armes. À l’époque, les rumeurs (notamment dans Haïti Observateur) voulaient que ce soit Dimitri Hérard, encore lui, qui ait été chargé de « prendre les cargaisons d’armes dans des voitures officielles pour les transporter chez Larco pour enlever les numéros de série avant de les reprendre pour ensuite les distribuer aux gangs armés ». Monsieur Larco étant encore écroué, sans jugement, au Pénitencier national – où il partagerait les mêmes quartiers que ce pauvre Clifford Brandt dont les malheurs continuent jusque dans la prison où il a attrapé la COVID-19 – les rumeurs n’allèrent pas plus loin.

N’empêche que ce serait fichtrement pratique pour les gangs de pouvoir se fournir sur place. Cela pourrait expliquer que des ministres redevables à des parlementaires eux-mêmes redevables à des chefs de gang autorisent à leur propre stupeur une fabrique d’armes privée. Qui sait ?"

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents