Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


PHTK/ ASSOCIATION de malfaiteurs en bande organisée. JOVENEL : " Quiconque nourrissant l’idée de mettre ...

Publié par siel sur 31 Août 2020, 21:48pm

Catégories : #AYITI EXTREME DROITE, #AYITI ROSE RAKET, #AYITI ECONOMIE, #PEUPLE sans mémoire..., #DUVALIER

Antonio Solà : la mort des idéologies...  Et celle du jardin de bananes...Et la prédominance du banditisme legal, mafia institutionnalisée, encouragée par la CI/USA.
Antonio Solà : la mort des idéologies...  Et celle du jardin de bananes...Et la prédominance du banditisme legal, mafia institutionnalisée, encouragée par la CI/USA.
Antonio Solà : la mort des idéologies...  Et celle du jardin de bananes...Et la prédominance du banditisme legal, mafia institutionnalisée, encouragée par la CI/USA.
Antonio Solà : la mort des idéologies...  Et celle du jardin de bananes...Et la prédominance du banditisme legal, mafia institutionnalisée, encouragée par la CI/USA.
Antonio Solà : la mort des idéologies...  Et celle du jardin de bananes...Et la prédominance du banditisme legal, mafia institutionnalisée, encouragée par la CI/USA.
Antonio Solà : la mort des idéologies...  Et celle du jardin de bananes...Et la prédominance du banditisme legal, mafia institutionnalisée, encouragée par la CI/USA.
Antonio Solà : la mort des idéologies...  Et celle du jardin de bananes...Et la prédominance du banditisme legal, mafia institutionnalisée, encouragée par la CI/USA.
Antonio Solà : la mort des idéologies...  Et celle du jardin de bananes...Et la prédominance du banditisme legal, mafia institutionnalisée, encouragée par la CI/USA.
Antonio Solà : la mort des idéologies...  Et celle du jardin de bananes...Et la prédominance du banditisme legal, mafia institutionnalisée, encouragée par la CI/USA.
Antonio Solà : la mort des idéologies...  Et celle du jardin de bananes...Et la prédominance du banditisme legal, mafia institutionnalisée, encouragée par la CI/USA.
Antonio Solà : la mort des idéologies...  Et celle du jardin de bananes...Et la prédominance du banditisme legal, mafia institutionnalisée, encouragée par la CI/USA.
Antonio Solà : la mort des idéologies...  Et celle du jardin de bananes...Et la prédominance du banditisme legal, mafia institutionnalisée, encouragée par la CI/USA.
Antonio Solà : la mort des idéologies...  Et celle du jardin de bananes...Et la prédominance du banditisme legal, mafia institutionnalisée, encouragée par la CI/USA.
Antonio Solà : la mort des idéologies...  Et celle du jardin de bananes...Et la prédominance du banditisme legal, mafia institutionnalisée, encouragée par la CI/USA.
Antonio Solà : la mort des idéologies...  Et celle du jardin de bananes...Et la prédominance du banditisme legal, mafia institutionnalisée, encouragée par la CI/USA.
Antonio Solà : la mort des idéologies...  Et celle du jardin de bananes...Et la prédominance du banditisme legal, mafia institutionnalisée, encouragée par la CI/USA.

Antonio Solà : la mort des idéologies... Et celle du jardin de bananes...Et la prédominance du banditisme legal, mafia institutionnalisée, encouragée par la CI/USA.

...en échec mon agenda n’aura pas le sommeil tranquille... »,

Donc, Me Dorval qui avait dit NON à l'agenda de l'exterminateur du serpent à 7 têtes d'un montage d'un CEP sur mesure, a eu non seulement le sommeil dérangé, mais le sommeil éternel.

Donc, avis à l'ensemble des citoyens haïtiens vivant sur le territoire national et à l'étranger que comme du temps des 2 DUVALIER, les protégés de CI/CORE GROUP/USA: le couple Martelly/Jovenel et leur gang rose/rakèt n'hésiteront pas à troubler leur sommeil, à savoir à les intimider et/ou les exécuter afin de faire réussir leur agenda.

Quel est l'agenda de cette association de psychopathes sélectionnés par la CI/USA pour diriger la première République Noire au monde et la traîner dans  le caniveau ?

Comme exprimé haut et fort par JOMO la panique, il s'agit impérativement de se maintenir au pouvoir même s'il faudrait pour y arriver faire couler un Himalaya de sang.

Pourquoi  afin de conserver le pouvoir l'association  de criminels PHTK n'hésite pas à planifier des massacres et des assassinats ciblés ?

Première réponse :

- le vol des Fonds PetroCaribe dans lequel est impliqué  l'homme placé à la tête du pays pour l'unique raison qu'ayant des dossiers sales sur le dos, il ne peut que participer, collaborer, coopérer.

Il s'agit de ne pas rendre l'argent volé à la population et surtout de ne pas se retrouver à avoir à rendre des comptes à la justice. Donc éviter des années de prison  et même la prison à vie pour crime contre l'humanité.

Deuxième réponse :

-Faire peur, faire taire, faire fuir. Financer des petits mais cependant cruels gangsters pour tuer les pauvres, exécuter des personnalités a deux objectifs. L'un est de faire peur et faire taire. L'autre est de faire fuir tous ceux qui prennent le risque de lutter contre l'association des malfaiteurs en bande organisée, dégager l'espace haïtien des  lettrés, militants, cadres et professionnels compétents afin de laisser l'espace libre pour les voleurs et menteurs.

Obliger la jeunesse à quitter le pays est comme vous le savez un des agenda des Tèt kale -celui défendu par le baron Duval du Nouvelliste, allié et employé de Martelly à l'époque.

Selon le baron Duval du Nouvelliste en envoyant se faire voir à l'étranger les jeunes "parmi les mieux formés", les bénéfices sont de deux sortes pour le régime tèt kale :

1- Grâce aux transferts d'argent, l'Etat a la possibilité de ne pas avoir à investir dans le social, dans la création d'emplois, dans l'agriculture, les petites et moyennes entreprises.

2-  Grâce à cet exil voulu (comme le nommait les Duvalier quand ils jetaient hors du pays les intellectuels, artisans, paysans, syndicalistes) les jeunes qui représentent l'avenir du pays - n'oubliez pas que selon Duval du Nouvelliste, ce sont les mieux formés qu'il faut pousser à l'exil-  n'auront aucune possibilité de changer le système véreux qui s'assure ainsi de sa pérennité. Dehors les éventuels fauteurs de troubles.

Toutes les dictatures, tous les régimes qui s'accaparent les ressources de leurs pays ont toujours eu comme politique l'assassinat et/ou  l'exil de leurs populations. L'Espagne de Franco, le Portugal de Somoza, le Chili de Pinochet, les Philippines de Marcos, Haïti des Duvalier.

Troisième réponse, à laquelle pensent peu souvent les analystes de la politique de l'association des malfaiteurs en bande organisée PHTK.

-  Les richesses du sous-sol d'Haïti qui attirent la convoitise de prédateurs étrangers. Haïti n'est pas le pays aussi pauvre tel que présenté par la CI et ses alliés locaux. Le Livre blanc d'Aristide nous avait donné une idée des richesses du sous-sol haïtien, l'ingénieur Mathurin, mort dans un accident de voiture en RD, n'avait eu cesse d'ne parler, jusqu'à ce qu'on lui ferme à jamais le bec.

- Forcer les Haïtiens à vendre leurs terres pour s'enfuir à l'étranger; voler leurs terres, s'approprier des terres appartenant au domaine national, voter une loi ( l'affreux Timoléon) pour contrôler les déplacements de la population dans leur propre pays... Tout ceci correspond à un agenda visant à s'accaparer les terrains miniers.

- Le désordre organisé systématiquement par les Tèt kale, depuis que Martelly a été placé par les Clinton et associés,  à la tête de l'Eta  vise à long terme à déposséder l'ensemble des Haïtiens vivant sur le territoire et à l'étranger de leurs droits civiques, de leurs liberté de circuler, de s'exprimer et de gouverner leur pays en fonction des intérêts de la majorité.

Martelly/Lamothe, Jovenel et sa bande ne sont que des agents intérimaires de la CI qui  octroie  à ces psychopathes, à ces débiles, en échange de leur servilité, le bénéfice de laisser libre cours à leurs désordres psychologiques, à leurs déviances sexuelles,  à l'enrichissement illicite, à l'exploitation et à la torture leur population.

Tout comme les rois et dirigeants des pays esclavagistes laissaient leurs colons exercer leurs pulsions sadomasochistes en échange du sucre.

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents