Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


RD. Qui assistera à la cérémonie d'investiture d'Abinader ? Pas le président Medina pour cause de Covid-19. Mais seront là...

Publié par siel sur 16 Août 2020, 00:49am

Catégories : #AYITI-RD relations, #INTERNATIONAL, #PEUPLE sans mémoire..., #DUVALIER

... devinez qui répondront présent ?

Entre autres,  trois parmi les  membres de la bande des ennemis du Venezuela et  valets de Trump.

A la investidura de Abinader asistirán el secretario de Estado de Estados Unidos, Michael Pompeo; la ministra de Asuntos Exteriores de España, Arancha González Laya; el presidente de Haití, Jovenel Moise; y el de Honduras, Juan Orlando Hernández, según ha confirmado el próximo canciller dominicano, Roberto Álvarez.

Espagne, Haïti, Honduras sont parmi les trois pays qui sous pression de Pompeo (lequel a quelque ressemblance avec Heriveaux, vous ne trouvez pas ?) avait reconnu Guaino comme président du Venezuela légitimant un coup d'Etat orchestré par les USA ( un de plus dans la longue liste).

Récemment, TRUMP, avait déclaré que Guaido ne l'intéressait plus et que c'était une histoire passée.

"In an Oval Office interview with Axios on Friday, President Trump suggested he's had second thoughts about his decision to recognize Juan Guaidó as the legitimate leader of Venezuela and said he is open to meeting with dictator Nicolás Maduro."

"In his book, "The Room Where It Happened," Bolton writes this of Trump's private feelings about Guaidó, after throwing the full diplomatic weight of the U.S. government behind him:

  • "He thought Guaidó was 'weak,' as opposed to Maduro, who was 'strong.'”
  • "By spring, Trump was calling Guaidó the 'Beto O'Rourke of Venezuela,' hardly the sort of compliment an ally of the United States should expect."

Par ailleurs, Medina n'assistera pas à la cérémonie de passation de pouvoir. L'argument avancé : Covid-19.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents