Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


ALERTE INTERNATIONALE AU SECOURS DU PEUPLE HAÏTIEN

Publié par siel sur 24 Septembre 2020, 02:34am

Catégories : #INTERNATIONAL, #AYITI EXTREME DROITE, #AYITI ROSE RAKET, #AYITI ECONOMIE, #PEUPLE sans mémoire..., #DUVALIER

Haitian live matters - La vie des Haïtiens compte - Lavi Aysyen gen valè

 

ALERTE INTERNATIONALE AU SECOURS DU PEUPLE HAÏTIEN

Depuis de nombreuses décennies, la descente aux enfers continue pour le peuple haïtien, un peuple déjà durement frappé par les catastrophes naturelles. Au fil des derniers gouvernements successifs, le socle des droits humains fondamentaux n’a cessé de se détériorer : insécurité, précarité, perte des libertés, déni des droits élémentaires. Ces droits sont pourtant formellement reconnus dans la Constitution amendée de 1987 qui stipule : « Article 19: L’Etat a l’impérieuse obligation de garantir le droit à la vie, à la santé, au respect de la personne humaine, à tous les citoyens sans distinction, conformément à la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme. »

Périodiquement mais en vain, les organisations haïtiennes de défense des droits humains interpellent les autorités haïtiennes et les instances internationales face à ces violations graves et répétées des fondements de l’Etat de droit, violations qui concernent l’ensemble de la population et qui atteint désormais le niveau de l’insupportable. La violence étatique, le règne de l’arbitraire, le déni de justice, l’impunité font partie du quotidien d’une population désarmée et démunie, confrontée à la pénurie, à la peur et à l’absence de perspectives. Les assassinats, les massacres organisés, les enlèvements crapuleux, la répression policière brutale, l’action criminelle des gangs quasi officiels,  l’intimidation des instances judiciaires, des journalistes indépendants et des défenseurs des droits humains : tous ces faits, dûment documentés,  attestent de la gravité de la situation pour une population prise en otage par ses propres dirigeants.

Sur le plan institutionnel, les élections législatives n’ont pas été organisées de sorte que le chef de l’Etat gouverne par décrets, une porte ouverte sur le risque d’arbitraire. L’économie est moribonde, l’inflation galopante, le chômage généralisé tandis que la précarité des conditions de vie des habitants est encore accentuée par la corruption qui pille les rares  ressources disponibles, y compris l’aide internationale. Par ailleurs, les Haïtiens, comme d’autres, doivent subir l’impact  de COVID19 en plus des intempéries périodiques qui frappent le pays.

SUITE dans le lien

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents