Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Correction. GUERRE PSYCHOLOGIQUE/ Traduction des propos de Lord Macaulay devant le parlement britannique en 1835

Publié par siel sur 7 Septembre 2020, 20:12pm

Catégories : #AYITI EXTREME DROITE, #AYITI ECONOMIE, #CULTURE, #PEUPLE sans mémoire..., #DUVALIER

Correction. GUERRE PSYCHOLOGIQUE/ Traduction des propos de Lord Macaulay devant le parlement britannique en  1835

1835 c'est 31 ans après l'indépendance d'Haïti en 1804.

 Voici la traduction:

"J'ai voyagé en long et en large à travers l'Afrique. Et je n'y ai pas vu une seule personne qui était un mendiant, qui était un voleur de richesses . J'ai vu tant de richesses dans ces pays , de si grandes valeurs morales, des personnes d'un calibre si élevé, ce qui m'amène  à penser  que nous  ne parviendrons pas à conquérir ces pays,  à moins de casser la colonne vertébrale de ces nations. Colonne vertébrale qui est leur héritage spirituel et culturel.

Cependant, je propose de remplacer leur ancien système d'éducation, leur culture, de manière à ce que les Africains en arrivent à penser que tout ce qui est étranger et anglais est bon et plus grand que ce qu'ils possèdent, ils perdront leur estime de soi, leur culture et deviendront ce que nous désirons qu'ils soient, une véritable nation dominée."

Beau programme n'est-ce pas ? Et si tellement bien dit en quelques mots.

Et celui auquel participent en Haïti depuis nan-ni-nannan, les tèt kale d'hier et d'aujourd'hui.

Parce que les tèt kale existent en Haïti même avant l'indépendance, les Duvalier/ Martelly Jovenel et autres énergumènes mal famés, ne sont  pas les premiers représentants de ce mouvement tèt kale/tèt pa dwat.

Il ne s'agit pas d'une génération spontanée, mais des héritiers d'une idéologie qui a ses racines dans le système d'exploitation esclavagiste en Haïti, pour le comprendre il faut étudier l'histoire de son pays et les combats menés par les femmes et hommes dont on tait les noms aujourd'hui.

On entend les réactionnaires tèt kale et autres éléments arrivistes de la classe moyenne, dont ceux qui se prétendent révolutionnaires, répéter ad nauseam, jusqu'à la nausée que rien n'a été fait dans ce pays depuis 1804.  Ces personnes de bonne ou de mauvaise foi, ne font que suivre le programme de Lord Macauly, à savoir instiller l'absence d'estime de soi dans la population afin de la dominer.

Mo aïeul du côté paternel, prenait, en 1864, sa retraite comme chirurgien général de l'hôpital de Port-au-Prince. Ce n'est pas une fiction comme celle du titre d'ingénieur de Jovenel, c'est une réalité documentée que chacun peut consulter dans les archives nationales dans la mesure où la retraite lui a été officiellement octroyée avec discours de circonstance.

1864 c'est 60 ans après  l'indépendance. Ce qui signifie que cet homme a eu dans ce laps de temps la possibilité d'étudier la médecine, de devenir le patron du service de chirurgie de l'hôpital national.

Ce qui signifie-, qu'à l'inverse de ce que vendent marchands de micro, youtubeurs alliés à l'idéologie réactionnaire des descendants d'esclaves ayant épousé la culture sadomasochiste de leurs ex et toujours présents maîtres - il existait en Haïti un certain nombre de personnes qui avaient à coeur de protéger la population et qui ne se sous estimaient pas.

On entend aujourd'hui toutes sortes de gen, particulièrement incultes mettre en avant leurs études académiques- comme s'il s'agissait d'un fait nouveau en Haïti ou d'un référence.

Est-ce que vous savez le nombre de jeunes qui en France, font des études de droit, sont des doctorants ?

Est-ce que vous croyez que cette jeunesse estudiantine, parce que pourvue de quelques diplômes se positionne dans les débats publics comme détenteurs de savoir et de vérité ?

Les jeunes qui entrent dans le débat public ici, en France, et en dans les pays démocratiques,    qui s'autorisent à défendre publiquement  leurs opinions, ne le font pas parce qu'ils seraient doctorants en droit ou diplômés de sciences politiques - il y en a en pagaille- mais parce qu'ils sont engagés dans un combat pour défendre leurs opinions politiques.

Bien entendu, le fait qu'ils aient un bagage académique, qu'ils ne soient pas comme Martelly/Jovenel des champignon nés de la dernière  pluie déversée par la CI, assoit leur crédibilité.

Actuellement en Haïti, a cours un discours totalement débilitant qui raconte que rien ni personne n'aurait rien accompli dans ce pays depuis 1804 ( sauf Duvalier disent les lobotomisés, les zombifiés, la racaille rapace sans foi, sans éducation, sans loi).

Un tel discours vient du lavage de cerveau décrit par Lord Macauly   : il faut leur inculquer la sous-estime de leurs personnes, de leur culture, de leur histoire.

Martelly et son "pete, pete", Jovenel et son " map mete lame nan bounda yo'", JOUTHE et son " salopri kap vote pou yo" sont des impeccables représentants de cette doctrine du  frekantisme"  symbolisant  le " griyan dan" des Nègres à la Martelly/ G. Fortuné/ Doré et la kyrielle de marchands de micro, des affairistes qui tondent les moutons et bouffent même les puces, de youtubeurs en quête d'ascension sociale, de reconnaissance du blan.

Les images qui ont fait le tour du monde à l'époque des époux Duvalier JCL et Michèle Bennett lançant de leur limousine des gourdes à la population courant dans tous les sens pour ramasser ces quelques piastres alors que dans le même temps, le couple pillait le  Trésor national, représentent une des illustrations les plus criantes de la fabrication de la sous-estime de soi, de la déshumanisation.

 

 

 

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents