Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Combien d'argent Heriveaux a t-il récolté depuis l'arrivée des tèt kale au pouvoir, de Martelly à Jovenel ?

Publié par siel sur 13 Octobre 2020, 20:59pm

Catégories : #AYITI EXTREME DROITE, #AYITI ROSE RAKET, #AYITI ECONOMIE, #PEUPLE sans mémoire..., #DUVALIER

La mauvaise foi, un concept sartrien, qui représente une des qualités essentielles du salaud, est avec le mensonge, le "nannan ", la base idéologique du parti des Haïtiens sans cheveux. Et la caractéristique de l'ensemble des partis d'extrême-droite dans le monde. C'est m^me ce à quoi on les reconnaît même quand ils se drapent du manteau de la démocratie.

La plantation de bananes a été un fiasco, c'est la faute à la terre qui ne convenait pas à la production de bananes.

La caravane  s'est arrêtée, c'est la faute aux engins mécaniques achetés à Boulos;

Les blindés tombent en panne quelques jours après leur mise en fonction, c'est la faute à x ou y ( de leur camp) qui a fait un mauvais achat.

Les enseignants ne sont pas payés à temps ni correctement, c'est la faute aux syndicalistes.

Les commissariats sont tellement sales qu'ils sont devenus des nids à microbes, c'est la faute aux punaises et aux cafards qui ne respectent pas les frontières et les envahissent.

Le phénomène d'insécurité gagne le pays, c'est la faute aux citoyens qui ne savent pas se protéger contre les bandits.

Le bâtonnier DORVAL et l'étudiant Saint-Hilaire ont été exécutés, c'est la faute à pas de chance. Ils se sont retrouvés au mauvais moment dans un mauvais lieu.( le bâtonnier chez lui, l'étudiant dans l'enceinte de l'université) 

Et ainsi de suite.

A écouter cet ex-sénateuRRR, il donne l'impression de penser avec son ventre ( je n'ai pas dit avec ses intestins- car chacun le sait aujourd'hui, les intestins sont le deuxième cerveau, mais bien avec son ventre.)
 

 

Le bon docteur R. Hériveaux.

Le bon docteur R. Hériveaux.

Alors que quand Pinocchio mentait son nez s'allongeait,  plus Rudy Hériveaux   décline  absurdités et stupidités avec une préciosité,  genre princesse ridicule, plus il fait rouler et roucouler ses RRR, plus il répète des éléments de langage - toujours les mêmes: JOVENEL est foRRmidable, extraoRRdinaire  gRRRandissime, toléRRant, ouveRRRt, les membres de l'opposition sont des cafards assoiffés de pouvoir et patati et patata - plus il ment, plus s'enfle sa panse. 

Pontifiant et jouissant de plaisir de s'écouter parler pour ne rien dire, le bon Dr. HERIVEAUX déclame que la démocratie se définirait par l'organisation d'élections. Bel exercice d'indécence dans un pays où précisément les élections n'ont pas été organisées depuis 8 ans.

Car, si la démocratie se réduirait exclusivement  à organiser des élections,- et non pas à assurer aux citoyens les conditions favorables leur permettant de faire le choix de la politique qui leur paraît la mieux répondre à leurs besoins-  le régime qu'il sert n'en ayant pas organisées pendant 8 ans, le bon Dr. Hériveaux ne fait que donner raison à ceux qui disent qu'Haïti n'est pas une démocratie. Et à ceux de son camp, comme le Premier ministre aristocrate et "frekan", JOUTHE,  que l'Etat n'existe pas.

Si quelqu'un s'avisait d'interroger le bon Dr. Rudy  HERIVEAUX  sur les raisons pour lesquelles ces différentes élections, selon lui, pilliers de la démocratie , n'ont pas eu lieu.

Il  répondrait avec l'outrecuidance  du cuistre mondain que c'est la faute à l'opposition.

N'allez pas lui demander en quoi l'opposition a été un barrage à la tenue de ces élections dans la mesure où elle n'est pas en charge de les réaliser, ce serait peine perdue, temps gaspillé.

Comme disait Coluche :Y'a des gens qui disent : "on est cernés par les cons". C'est vrai, mais on se rend pas compte à quel point.

Selon le bon Dr Heriveaux,  grâce aux élections,  l'ensemble des problèmes que confrontent les Haïtiens seraient miraculeusement résolus parce qu'ils se retrouveraient, ayant fait des élections, dans une démocratie.

En d'autres termes les Haïtiens auraient le choix entre ne pas aller voter (comme ils l'ont fait lors des deux dernières élections présidentielles) ou d'aller voter sous la menace du G9 et alliés ou pour quelques gourdes en faveur des candidats du régime des dilapidateurs tèt kale.

Telle est, selon le bon Dr. Hériveaux, la définition de la démocratie.  

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents