Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


HAÏTI. Ca va de mal en pis. Les tèt kale embourbés dans la criminalité et la corruption, font la chasse aux...

Publié par siel sur 5 Octobre 2020, 18:12pm

Catégories : #AYITI EXTREME DROITE, #AYITI ROSE RAKET, #AYITI ECONOMIE, #PEUPLE sans mémoire..., #DUVALIER

Les dirigeants, les journalistes haïtiens, semblables à des perroquets mis en cage (jolie cage) pour répéter la voix de leurs maîtres

Les dirigeants, les journalistes haïtiens, semblables à des perroquets mis en cage (jolie cage) pour répéter la voix de leurs maîtres

... boucs-émissaires.

Notez que la chasse aux boucs-émissaires est une des composantes fortes de l'idéologie  de l'extrême droite partout dans le monde.

Sans boucs-émissaires impossible de prendre le pouvoir.

L'exemple le plus connu est celui d'Hitler: sus aux communistes, aux syndicalistes, aux Juifs, aux Noirs, aux Tziganes considérés comme des "rats". Exterminez moi tous ces "nuisibles",( courtoisie le zélé Jura disparu depuis quelques temps de la scène politique) enfermez-les dans des camps de concentration. Qu'ils crèvent.

Notez que cette appellation de rats ou cafards( ravèt) est également utilisée par l'extrême- droite militaro/macouto/duvaliériste/tèt kale pour désigner leurs adversaires (principalement les lavalassiens). Une façon de laisser libre cours à leur assassinat, vu que n'étant pas des hommes mais des " rats", leurs meurtres ne comptent pas.

Et dès que cette nouvelle tendance s'est répandue comme une marée d'or noir sur les réseaux sociaux, et dans les micros des marchands de micro, tel que BOB C., n'importe quelle personne avertie, pouvait prévoir quel était le but à long terme de cette propagande : l'installation d'un pouvoir d'extrême-droite soumis aux intérêts des Etats-unis en Haïti.

Et c'est ce qui fut fait en douceur avec Martelly et en "gwo ponyèt" avec l'homme inculpé pour présumé blanchiment d'argent. Ceux pour lesquels il blanchissait de l'argent sur ses 14 comptes en banque, dont celui de la BNC,  ceux qui ont financé sa campagne l'ont installé au palais National afin qu'il fasse le sale boulot pour eux.

C'est simple comme bonjour et si les Haïtiens ont refusé de voir cette manoeuvre, c'est soit par complicité, bêtise ou par manque de compréhension des enjeux politiques.

Les Haïtiens en général ont une culture politique rabougrie. Ce n'est pas de leur faute, ils ont vécu pendant 29 ans une dictature qui faisait la chasse aux livres et aux intellectuels; et au sortir de cet enfermement, ils étaient plus de 80% d'analphabètes.

Si analphabète ne signifie pas bête, il dit quand même une absence de savoir académique et donc une impossibilité  d'étudier les faits, de les mettre en perspective, de les comparer à d'autres similaires dans l'histoire du pays et/ou dans celle du monde.

Ce handicap de départ  a été renforcé par les attaques continues contre l'instauration d'un Etat de droit. De 1986 à aujourd'hui, l'extrême-droite haïtienne et leurs alliés de la CI ont fait en sorte avec coups d'Etats, massacre d'électeurs, assassinat de personnalités ( Volel entre autres) de  rendre impossible ce profond souhait de la majorité de la population  de vivre en paix, dans un pays où les institutions seraient respectées et où le citoyen aurait accès à l'éducation, la santé, la sécurité et l'emploi.

Mais, après le trio Hitler, Franco. Mussolini auquel il faut ajouter Staline "le petit père du peuple", aux USA, dans les années 1950, le Mc Carthysme ( politique de Mc Carthy et de la CIA) s'est illustré par une chasse aux sorcières contre ceux et celles, à tort ou à raison, soupçonnés de sympathie pour le marxisme.

Cette chasse aux sorcières nous l'avons eu dans l'ensemble de "Nuestra America" où les USA ont fait en sorte d'installer des dictateurs sanguinaires dans l'unique but d'empêcher le développement de ces pays qui nuirait aux intérêts de la CI/USA.

Bien évidemment, la majorité des Haïtiens ne comprennent pas que cette politique est celle même qui induit l'échec des Haïtiens à se gouverner et le retard pris sur toutes les nations de la Caraïbe.

Ils ne comprennent pas pour  les raisons signalées plus haut, mais aussi du fait du poids de la guerre psychologique- infériorisation des Haïtiens-  dont les marchands de micro se sont faits les hérauts. Et les chefs religieux ( pasteurs et prêtres) qui participent allègrement  à cette danse macabre- de même qu'une majorité d'entre eux l'ont fait sous les 2 Duvalier.

J'entends MORVAN J. COLEM pester et se mettre en colère constamment contre des gens qui font le choix de soutenir leurs bourreaux et d'assassiner ( verbalement et physiquement) ceux qui les défendent.

Mais Morvan lui-même n'avait t-il pas cru dans les escroqueries de JOVENEL ?

Pourquoi avait-il  adhéré à la fable de la banane, de la production nationale ?

La réponse est qu'il ignorait la puissance de la guerre psychologique - ce pourquoi Antonio Solà a été embauché : procurer des éléments de langage, des outils de manipulation aux tèt kale-.

Par exemple ce M. qui encourageait JOVENEL à gouverner par décrets, est-il capable de comprendre que son conseil mine  la transition démocratique à laquelle la majorité des Haïtiens aspire, qu'il encourage l'Etat de "bandi legal" et qu'il va à l'encontre des intérêts de la collectivité ?

L'éducation politique ne se fait pas en un jour,  comprendre les conséquences à long terme de décisions demande une certaine forme d'intelligence et de culture. 

Ce n'est pas parce qu'on est doctorant en droit qu'on a la science infuse, ce n'est pas parce qu'on clame son objectivité qu'on est objectif, ce n'est pas parce qu'on se dit "pitit bondye" qu'on dit la vérité.

Par exemple, conseiller aux citoyens d'aller se munir d'une carte Dermalog au prétexte que ce serait à la justice de prouver si cette carte est légale ou pas, est-ce que ce conseil s'appuie sur des faits objectifs ?

Bien sûr que non.

Dans la mesure où celui qui donne ce conseil sait parfaitement que la justice est totalement inopérante en Haïti. Ca s'appelle de la manipulation.

S'autoproclamer journaliste professionnel ( de même que JOVENEL est ingénieur) quand on a sauté la case d'études de journalisme est une imposture qui autorise à "laver le cerveau" des " canards sauvages" et à jouer au rôle du sage qui tout en prenant partie, fait semblant d'être un professionnel.

Comme si parmi les journalistes professionnels ( les vrais) n'existaient pas nombre de menteurs comme ceux qui ont diffusé le bobard des armes de destruction massive de l'IRAK, pour légitimer la guerre des USA contre l'IRAK.

De sorte que dirigeants, journalistes, youtubeurs haïtiens se retrouvent comme des perroquets enfermés dans des cages dorées ( grâce à la corruption généralisée) répétant  la voix de leurs maîtres :  les politiciens de l'opposition sont responsables du désordre, JOVENEl est un individu tolérant et compétent( un ingénieur, n'est-ce pas...), nous sommes contre le désordre. C-0d. contre ceux qui manifestent pacifiquement pour la reddition des comptes de PetoCaribe, contre les étudiants qui manifestent contre l'assassinat d'un de leurs collègues.

Pour ces soi-disant objectifs, ces manifestations, revendications seraient responsables du désordre mais non pas la dilapidation des Fonds Petro Caribe, non pas l'assassinat du jeune étudiant. Quelle Honte...

Ces "jakorepèt" martèlent, hurlent, sonnent des cloches à toute heure du jour et de la nuit pour enfoncer dans le crâne des Haïtiens que ce n'est pas la corruption mais ceux qui la dénoncent qui sont leurs ennemis.

Et c'est ainsi que vous aurez constater que de la dilapidation des Fonds PetroCaribe et de leurs auteurs on n'en parle plus. Pas plus d'ailleurs que du procès intenté par l'Etat tèt kale contre Sogener et tout particulièrement la personne de Dimitri Vorbe.

Procès faisant partie  de cette guerre psychologique dont le but était de donner de quoi manger aux canards sauvages : un mulâtre exploiteur de Noirs- pas Apaid bien sûr, financier de Jovenel et d'origine syrolibanaise et de s'enrichir en s'accaparant les biens de l'entreprise. Une stratégie employée par les duvaliéristes.

Bref, le sage montre la lune, l'imbécile regarde le doigt. C'est là où nous en sommes actuellement. 

Commenter cet article

Y
"Si analphabète ne signifie pas bête, il dit quand même une absence de savoir académique et donc une impossibilité d'étudier les faits, de les mettre en perspective, de les comparer à d'autres similaires dans l'histoire du pays et/ou dans celle du monde"

Excellent. On esi d'accord que le diplôme à lui seul est très insuffisant, mais il faut le minimum
Répondre

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents