Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


HAÏTI/ COMMÉMORATION de la mort de Dessalines. JOVENEL pas digne d'y participer selon les Haïtiens qui...

Publié par siel sur 17 Octobre 2020, 19:43pm

Catégories : #AYITI EXTREME DROITE, #AYITI ROSE RAKET, #AYITI ECONOMIE, #CULTURE, #PEUPLE sans mémoire..., #DUVALIER

... s'opposent à la politique d'extrême-droite des tèt kale.

Lors de la soi-disant cérémonie en hommage aux victimes du séisme, le comédien Mathias avait jugé que la gerbe de fleurs déposée par  JOVENEL était une honte. Il a dû par la suite se réfugier en RD.

Un certain nombre d'Haïtiens qui font dans la bien pensance,  assimilent ces actions à du " désordre", du brigandage.

Pourquoi ?  Parce que dans la tête de ces gens-là, éduqués dans la culture sadomasochiste et dans le culte des "gwo chabrak"  toute action de revendication contre les tèt kale est du "désordre".

Vous vous rappelez de quand ce maire ou député, avait mis un genou à terre devant Martelly, lequel Martelly clame haut et fort qu'il est un voyou et que c'est avec son derrière qu'il s'est fait connaître.

Avouez que faire allégeance a un type qui se définit comme un voyou, c'est le commencement de la fin. 

Maintenant laissez-moi  vous expliquer pourquoi, selon moi, il s'agit, à l'inverse d'actes de bravoure citoyens.

Actes de bravoures parce qu'ils mettent à nu l'hypocrisie et les mensonges véhiculés par les so-called "zotobre".

Le lieu où aurait été assassiné Dessalines, au Pont Rouge, est totalement négligé tout au cours de l'année.

Ce n'est que quelques jours avant la commémoration que les dirigeants le rafraîchissent, le peinturlurent - à la façon de LAMOTHE avec les cahutes du bidon-ville de JALOUZI, avec l'argent, selon ses dires, que l'URUGUAY, le pays d'ALMAGRO, qui en était à l'époque le ministre des Affaires étrangères, avait versé au gouvernement tèt kale première version, en réparation du viol perpétré par ses soldats de la paix ( sic) sur un jeune homme.

De même pour l'espace à TITANYEN, rebaptisé Saint- Christophe par Préval -aucune idée où il a été cherché cette appellation et ce ne sont pas les media commerçants qui pourraient vous procurer une information.

TITANYEN étant connu pour avoir été l'espace où les DUVALIER enfouissaient leurs victimes - à quand une fouille ? - on pourrait peut-être retrouver les ossements de Jacques S. Alexis et des centaines de personnes assassinées par les 2 DUVALIER, leurs Ministres, les militaires, les macoutes - Préval a jugé qu'il fallait rebaptiser le lieu où les victimes de la nature retrouvaient ceux de la dictature.

Belle et claire symbolique, qui reflète bien l'Haïti des " gwo palto", quand victimes de désastre naturel et victimes de désastre politique sont enfouis dans le même lieu, mais qui change de nom pour l'occasion.

Pour revenir à la geste de Mathias, il faut savoir que de même que le lieu supposé de l'assassinat de Dessalines est totalement négligé, de même celui où sont enterrées les victimes du séisme - les pauvres et les Noirs.

On a vu cette dame en charge de garder et de nettoyer ce lieu, raconter comment les " Nèg a vest"  ne la payaient pas, ne lui fournissait aucun moyen pour garder ce lieu propre.

Les Haïtiens  qui adorent répéter qu'ils sont contre le désordre, ne considèrent pas que le " désordre" c'est l'absence de considération pour les victimes du séisme et pour la personne en charge de garder le lieu propre.

Ils s'en "foutent royalement", ( courtoise W. Phèle), parce que l'important c'est la  rose, c'est la couleur rose, celle des petites filles, - bonjour l'infantilisation - à laquelle il faut impérativement s'accorder. Le rouge, le noir ou le bleu étant considérées comme des couleurs de "KAMOKEN" de " MARRONS" .

KAMOKEN qui était le nom donné par les colons esclavagistes aux premiers habitants de l'île, rebelles. ANACAONA était une Kamoken.

MARRON était celui donné aux esclaves rebelles fuyant l'ordre déshumanisant de la plantation esclavagiste. MACKANDAL état un Marron.

Les Kamoken d'AYITI étaient des criminels qui refusaient de se soumettre à l'ordre des colons   latino. Ce pourquoi ils furent exterminés jusqu'au dernier.

Les Marrons sont des méchants, lâches, irresponsables parce qu'ils fuyaient à leurs risques et périls l'espace mortifère des plantations. Ce pourquoi plus de 5 siècles plus tard leur nom reste accolé à celui de lâche.Les saletés de BARBECUE( qui soit dit en passant imite Morvan J. COLEM avec ses rires) ne sont pas différentes de celles ni des élites, ni des dirigeants. L'ensemble de ces individus : bandi legal ou illégal, media commerçants, directeurs d'opinion, universitaires ont été éduqués au même catéchisme : " la raison du plus fort est toujours la meilleure." Etre fort avec les faibles et faible avec les forts." Je crois en toi Duvalier".

Si Haïti n'a pas fait un pas significatif depuis 1957, c'est que c'est la même culture sadomasochiste,  de violence,  d'arrogance, de mensonge et d'ignorance qui est véhiculée du haut vers le bas dans toutes les strates de la société et dans tous les domaines


"Tant que les lapins n’auront pas d’historiens, l’histoire sera racontée par les chasseurs."

 

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents