Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Les Joutheries de JOUTHE.(7) " Jazz la ap byen mache", c'est son constat qui signifie que le gouvernement qu'il compare à...

Publié par siel sur 25 Octobre 2020, 18:44pm

Catégories : #AYITI EXTREME DROITE, #AYITI ROSE RAKET, #AYITI ECONOMIE, #PEUPLE sans mémoire..., #DUVALIER, #CULTURE

Les Joutheries de JOUTHE.(7) " Jazz la ap byen mache", c'est son constat qui signifie  que le gouvernement qu'il compare à...

...un orchestre ( MARTELLY, le chef des bandi legal, étant chef d'un groupe musical et patron de l'association de malfaiteurs en bande organisée tèt kale : le jazz. ) 

La musique de cet orchestre est tellement harmonieuse qu'un économiste comme LABOSSIERE qui est loin d'aborder l'économie du point de vue de la gauche - ce n'est pas un PIKETTY- écrit  dans un texte intitulé  "Ayiti chevillée au corps", ceci : 

"Pour preuve, l’actuel occupant du palais national – ou ce qu’il en reste depuis le séisme du 12 janvier 2010 ! –, parvenu au pouvoir dans des conditions douteuses, s’ingénie, àembraser le pays par ses postures et décisions les unes plus délirantes, autoritaires et catastrophiques que les autres : arrêtés présidentiels de grenn gòch, création d’un CEP croupion, illégal et inconstitutionnel avec l’objectif d’organiser un referendum en vue de changer la Constitution et des élections bidon dans la foulée, élaboration d’un budget 2020-2021 complètement surréaliste, gaspillage des maigres ressources de l’Etat, tete lang ak gang k ap touye moun toupatou nan peyi a, etc. Ce, avec le soutien à peine voilé, du moins la complicité active des représentants de la « communauté internationale » (Bureau intégré des Nations unies en Haïti (BINUH), Core Group, et surtout l’Oncle Sam)– à noter néanmoins la distance prise apparemment par la France et l’Union européenne dans cette « combinazione »internationale dont est indiscutablement victime Haïti. "

Les toujours mêmes indécents marchands de micro et youtubeurs applaudissent à une sortie dans les rues sales de la capitale du squatteur du palais national, un M. qui marche cerné non pas par la foule mais par ses policiers et miliciens. Ils sont con -tents.

Comparez le bain de foules de Chavez à cette mascarade... à laquelle sans nul doute participaient les membres du G9 en tant que figurants les fanatiques de l'inculpé fait-président.

Les mêmes méchants ne s'étonnent même pas que dans sa dernière radote, le squatteur du palais national, n'ait pas évoqué l'omniprésence-présence/puissance des gangsters ( comme lui ?) dans le pays,  les cas de l'assassinat de M. Dorval, du vol des pièces de conviction, du meurtre de l'étudiant Saint-Hilaire exécuté dans l'enceinte de l'université, ni celui des kidnappings, ni celui de l'insécurité alimentaire qui frappe une grande partie de la population.

Ces dits-journalistes ne s'interrogent  pas non plus sur les raisons pour lesquelles un chef d'Etat- reconnu internationalement pour être un menteur pathologique - refuse de mentionner les noms des leaders de l'opposition qu'il dit avoir rencontrés. 

Secret d'Etat, comme cela des 7 mercenaires ?

Ils en sont arrivés à ne  pas même s'étonner- allez voir s'indigner- du fait que le squatteur adoré du CORE GROUP, la marionnette animée par Antonio SOLÀ et ALMAGRO déclare que l'ETAT est corrompu.

Et qui est le chef de cet Etat ? Celui-même qui avec sa pédanterie habituelle eut à dire : "Je suis le seul à pouvoir combattre la corruption".

Le même hableur/bluffeur, mégalomane/skizo qui se dit l'homme le plus puissant en Haïti après dieu. Bien entendu chacun sait que quand il parle de dieu, c'est des USA qu'il s'agit.

Tiens donc. Cette toute puissance, cette exclusivité du pouvoir dont il se vante,- et qui est réelle puisqu'il a cassé le parlement, la justice, la police, la santé et les autres institutions dites régaliennes, dont l'Education-  ne lui permettrait pas de lutter contre le corruption, ni contre l'insécurité ?

Applaudissant aux facéties du squatteur, aux divisions dans l'opposition, ignorant le bien collectif, ces gens-là, de par même les expressions qu'ils emploient : Jovenel souflete  Jovenel frappé fo, bMoise Jean Charles frape yo,  toutes liées à la violence physique, montrent leur totale/capitale intériorisation de la culture sadomasochiste.

Ces méchants, assumants leur méchanceté,  se trouvent dans l'incapacité, du fait de leur complicité,  de réaliser qu'en fin de compte  les seules victimes de leurs crapuleries sont les Haïtiens, la société haïtienne à laquelle eux-mêmes appartiennent (même s'ils se prétendent au-dessus de la mêlée parce que diplômés, élus de dieu, envoyés de dieu,  prophètes de dieu , pitit bondye e latriye d'autres impostures pour se faire bien voir et "Kale leur dada" dans le rôle de supérieurs (tels que les Lubérice, Doré, Hériveaux, Dorvillien, entre autres)

Alors que plus niais, plus obscurantistes, plus cupides, plus sales  que ces "save" on ne trouve guère que des prophètes Mackenson pour leur faire concurrence.

Enfin, j'ai entendu un intervenant sur une radio dire que Jovenel n'était pas fou parce qu'il ne lançait pas de pierres ni ne se promenait tout nu dans les couloirs du palais national.

Qu'en 2020, des Haïtiens assimilent les désordres mentaux à ce type de comportement, met en évidence l'absence d'éducation scientifique dans ce pays où, selon les données,  les maladies mentales occupent la deuxième place dans les pathologies dont souffre la population.

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents