Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Retour sur l'offensive contre les gauches en AM. du sud avec le coup d'Etat contre Zelaya, président du Honduras ...

Publié par siel sur 24 Octobre 2020, 21:26pm

Catégories : #NUESTRA AMERICA 2008, #INTERNATIONAL, #PEUPLE sans mémoire..., #DUVALIER

... démocratiquement élu.

L'hypocrisie est tellement flagrante  quand on entend l'administration US par la voix de ses représentants, Mme SIMPSON en Haïti et M. ALMAGRO répéter que la démocratie ce sont des élections, mais uniquement quand le vainqueur est un de leurs poulains comme les MARTELLY/JOVENEL.

Quand on voit le nombre de Coups d'Etat organisés par ce pays en AM du Sud pour faire tomber les présidents élus démocratiquement et qui n'avaient pas l'heur de leur plaire.

La méchanceté des dirigeants haïtiens est d'autant plus terrible qu'ils ont face à eux une population démunie, exténuée physiquement et psychologiquement dont il n'est pas difficile, malgré sa résistance, de la faire plier.

Les Etats-Uniens ( Mme Clinton ministre des Aff. étrangères) utilisent en Haïti les mêmes armes, les mêmes alliés locaux du dit secteur privé, les gangs  qu'ils l'on fait au Honduras.

Lisez l'ITW du président élu du Honduras, M. Zelaya, autour de la volonté des USA de  briser les résistances populaires à leur diktat par tous les moyens.

 

 

Manuel Zelaya : « Les changements découlent de luttes politiques »

Le Honduras a subi un coup d’État le 28 juin 2009. Le renversement du président constitutionnel Manuel « Mel » Zelaya a été une première étape déterminante dans la tentative de recomposer le néolibéralisme dans la région. Peu après le coup d’État, Zelaya a alerté qu’il ne s’agissait pas seulement d’une attaque contre la société hondurienne, mais d’une menace pour toute l’Amérique latine. L’analyse de l’ancien président était juste et les faits l’ont confirmé : coup d’État parlementaire au Paraguay contre Fernando Lugo (2012), coup d’État parlementaire au Brésil contre Dilma Rousseff, coup d’État en Bolivie contre Evo Morales (2019).

Diario Contexto s’est entretenu avec Manuel Zelaya sur le coup d’État de 2009, la poussée de la droite dans la région et les fraudes successives au Honduras.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents