Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


YVENERT de RSF: " Les USA ne supporteraient pas Jovenel parce qu'ils ne l'aident pas financièrement". FAUX. Les USA soutenaient Duvalier tout en ne lui donnant que...

Publié par siel sur 16 Octobre 2020, 22:12pm

Catégories : #AYITI EXTREME DROITE, #AYITI ROSE RAKET, #AYITI ECONOMIE, #PEUPLE sans mémoire..., #DUVALIER, #CULTURE

.. .quelques sous malgré tous ses témoignages de soumission (vote contre Cuba, proposition de leur offrir le Môle Saint-Nicolas pour y établir une base, la vente des Haïtiens à la RD pour couper la canne des entreprises dans lesquelles les USA étaient des investisseurs ou carrément qui étaient leurs propriétés.)

Yvenert appartient à cette génération, malgré lui, question d'éducation, des enfants de Duvalier, qui prétendent que Duvalier était indépendant des USA- malgré les faits, les archives, les documents.

Les USA ont soutenu le régime des 2 Duvalier en leur permettant de rester 29 ans au pouvoir.

Les USA soutiennent Martelly, Jovenel en leur permettant d'accéder et de rester au pouvoir.

Pour l'administration US, en Haïti et dans plein d'autres pays, aider des dirigeants corrompus à rester au pouvoir est l'aide qu'elle se contente de leur donner en échange de l'alignement de ces pays à leur politique étrangère.

Ce que YVENERT ne comprend pas, c'est que soutenir un gouvernement pour les USA ne consiste pas toujours à le soutenir financièrement, mais à soutenir les élites corrompues de manière à maintenir le statu quo. Je lui conseille de lire le livre d'Howard ZIN, disponible en français : Une histoire populaire des Etats-unis de 1492 à nos jours

Et puis, entendre YVENERT répéter cette aliénation de la transformation du mot "marron" en lâche  est une torture. Et c'est l'occasion de lui rappeler que :

"Tant que les lapins n’auront pas d’historiens, l’histoire sera racontée par les chasseurs."

Le M. qui dit vouloir faire l'éducation de son public, les enfonce dans l'arriération mentale. Un pays ne peut pas avancer quand ceux qui se disent " directeurs d'opinion" diffusent des fake opinions qui au lieu d'éclairer la population, la plonge dans les bas-fonds de la désinformation.

YVENERT, en dépit de la narration des colons relevant de la guerre psychologique, vous devriez savoir que, et les Congos ( considérés comme traitres), comme les Marrons (considérés comme lâches) ont été ceux qui ont été  les soldats grâce auxquels la guerre pour l'indépendance a été victorieuse.

Parce que vous croyez YVENERT, que celui qui ouvertement défendrait la corruption et les dysfonctionnements du pays, ne serait pas un lâche ?

SVP, YVENERT, apprenez votre histoire et évitez de répandre et   diffuser celle qu'on vous a mise dans la tête afin d'inférioriser ceux-là même grâce auxquels vous pouvez vous exprimer aujourd'hui.

Sachez M. YVENERT,  que de faire des lâches des Marrons qui s'échappaient des plantations au péril de leurs vies, des tortures atroces qui les attendaient au cas où ils étaient rattrapés, des mâchoires des chiens lâchés contre eux; et des CONGOS, les derniers esclaves arrivés en Haïti et les plus nombreux à participer à la lutte contre l'esclavage relève de la guerre psychologique visant à faire des Haïtiens des sauvages pour l'unique raison qu'ils sont arrivés à mener une lutte victorieuse pour leur indépendance à laquelle MARRONS, et CONGOS ont été les plus nombreux à participer.

Ne soyez pas étonnés  que les dirigeants et les élites qui partagent votre aliénation et celle de tous vos collègues/amis incultes des media, ont pu faire de ce pays ce qu'il est, et que les Haïtiens qui ne respectent pas ceux-là même qui ont lutté pour leur libération puissent rencontrer le mépris des autres nations qui font de leurs "Marrons" des héros.

Lisez cet article  : 

surinamese-maroon-1790

Historiquement, le rôle des Marrons à l'encontre du régime esclavagiste dans la Caraïbe n’a pas reçu l’importance qu’il mérite. Il est vrai qu’à partir des années 1970, un certain nombre d’excellentes études sont apparues. Parmi elles, on trouve Maroon Societies (Les Sociétés Marrons) de Richard Price (1979). Après une enquête minutieuse, j’ai conclu que les Marrons ont joué le rôle principal (et unique) dans la défiance du système esclavagiste de la Caraïbe et de l’Amérique Latine. Ceci est particulièrement vrai pour le Brésil, la Jamaïque, Haïti et le Suriname. 

Les Marrons ont défié le système d’au moins trois manières différentes : de manière idéologique, organisationnelle, et militaire. Idéologiquement, la désertion était l’expression claire du rejet des Marrons du système esclavagiste et du contrôle de leur vie par les asservisseurs. Au niveau organisationnel, au moyen de la mise en place de systèmes politiques et administratifs souvent viables (communautés allant de quelques dizaines à plusieurs milliers de personnes), ils ont démontré qu’ils étaient capables de développer des alternatives sérieuses au système esclavagiste. Le fait que plusieurs de ces communautés aient duré pendant plusieurs décennies démontre leur viabilité et leur attraction pour les futurs déserteurs. Au niveau militaire, les Marrons ont démontré leur capacité non seulement à défendre leur régimes politiques mais aussi à attaquer les plantations et autres communautés, détruisant plusieurs d’entre-elles, tout en forçant les asservisseurs à dépenser de grosses sommes d’argent pour répondre à de telles attaques, en limitant à plusieurs reprises la progression des plantations au point de vue géographique. La suite de ce court article développera les points principaux abordés dans ce paragraphe.

SVP

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents