Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Antonio Solà fait son mea culpa : " Nous avons créé des monstres qui se sont révélés être des imposteurs " déclare le faiseur de présidents en parlant des hommes qu'il a contribué à mettre au pouvoir.

Publié par siel sur 19 Novembre 2020, 21:56pm

Catégories : #AYITI EXTREME DROITE, #AYITI ROSE RAKET, #AYITI ECONOMIE, #PEUPLE sans mémoire..., #DUVALIER

Martelly et Solà

Martelly et Solà

“We have created monsters that have turned out to be a sham”

Ces derniers temps, -est-ce à cause de la défaite de TRUMP ?- un tas d'hommes de droite et d'extrême droite battent leur coulpe et disent s'être trompés.

Mais attention, ce genre d'aveux, comme celui de Clinton sur sa participation à la ruine de la production de riz haïtien, sont des stratégies pour se blanchir et mieux rebondir. D'ailleurs, on a vu que Clinton, après s'être soi-disant excusé, à continuer de plus belle à faire du tort à la population à travers sa gestion des Fonds de la Reconstruction.

D'autant plus qu'Antonio Solà dans une autre de ses ITW s'était présenté comme" fou, peut-être, cynique assurément". Ce qui correspond aux caractéristiques des deux hommes qu'il a managé en Haïti. MARTELLY et JOVENEL.

Alors la méfiance est de rigueur.

EXTRAITS de l'ITW dont je vous traduis les passages en gras.

P. You have helped to make presidents to people who later did not turn out what they promised.

R. We have created monsters of the image that ended up not responding to the identity of themselves or of the people who voted for them. For years, from the marketing industry we have created products based on image and that, today, is a communicative farce that is out of print. It was useful and served for years for the political marketing industry but today it is necessary to build an identity, which for many years was forgotten.

TRAD : Nous avons créé des monstres dont l'image finale ne répond pas à leur identité ni à celle des peuples qui ont voté pour eux. Pendant des années à partir de l'industrie du marketing, nous avons créé des produits basés sur l'image et ceci est, aujourd'hui une farce de la communication.

P. Does she say it because she has grown up or because the world has changed?

R. I have changed but the world around us is also changing. Today politicians are not addressing a people but an audience, and that implies relying more on technology. Neither is the intelligence of a candidate or individual hyper-leadership enough, but it is necessary to rely on the collective. And thirdly, whoever aspires to convince cannot appeal to the ‘popular vote’ but to the ‘brain vote’. Those three things doom the old politics, which relies on middlemen, to its death in the next 20 years.

TRAD. Ni l'intelligence d'un candidat ou son super-leadership (sic) suffisent, il est indispensable qu'ils s'appuient sur le collectif. ( Exactement le contraire qu'il a appris à Martelly et Jovenel avec son " je suis le plus puissant après dieu en Haïti )

P. Everything starts from the campaign.

R. The policy is funded by the corporate world in any country. The problem is not making all this transparent. Detail each dollar and define its origin and quantity. Because the financial power or the construction companies will always try to influence and a good solution is to do all that clearly and publicly. Ending corruption is impossible the moment human beings appear, but it is about putting their vices within a margin of tolerance admitted by a community. If in a community you have alcoholism or drugs outside the tolerance limits, you have a problem. The US campaign finance model is not the best, but it is the least bad.

TRAD. La politique est financée par le monde des affaires dans tous les les pays. (...) Parce que le pouvoir financier ou les entreprises de construction essaieront toujours d'influencer, une bonne solution serait de faire tout cela de manière claire et publiquement. ( Exactement ce qu'il n'a pas fait avec ses deux cobayes haïtiens - parce que venant de l'homme qui se dit cynique, ça ne m'étonnerait pas que ces deux Haïtiens faisaient partie  pour lui d'une nouvelle  expérience; un jeu pervers consistant à voir jusqu'à quel point il pouvait avec ses méthodes de communication " bananer", leurrer, tromper, manipuler , racketter une population)

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents