Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


RACISME. Pourquoi JOJO, choisi par Martelly pour lui succéder, a été adoubé par la CI ?

Publié par siel sur 15 Novembre 2020, 02:10am

Catégories : #AYITI EXTREME DROITE, #AYITI ECONOMIE, #RACISME, #PEUPLE sans mémoire..., #DUVALIER

Hier et aujourd'hui
Hier et aujourd'hui

Hier et aujourd'hui

Rien de plus pratique que de prendre un Noir pour opprimer les Noirs et faire le travail du Blanc à sa place.

Vous savez, enfin je l'espère, que pendant l'esclavage vous aviez des Noirs qui étaient hissés au rôle de surveiller et punir leurs congénères esclaves comme montré dans la photo.

Pourquoi JOJO et pas le bandi legal MARTELLY pour faire ce sale boulot ?

Quelques pistes :

1- JOJO est NOIR;

2-JOJO est d'origine paysanne;

3-JOJO n'a pas fait d'études académiques;

4- JOJO a un dossier douteux de suspicion de blanchiment d'argent;

5- JOJO est un tèt pa dwat, un psychopathe capable de faire le pire sans éprouver aucun sentiment de culpabilité.

Vous remarquerez que ce choix a quelques similitudes avec celui fait par les USA de DUVALIER en 1957.

Les différences entre ces deux profils se trouvent en :

2- DUVALIER est d'origine inconnue. Ce qui ne diffère pas trop de JOJO. Vous l'avez déjà entendu parler de son père, de sa mère, de ses frères et soeurs ? Aussi inconnus au public que les géniteurs de DUVALIER F.

3- DUVALIER était médecin. Mais il faut rappeler qu'il a été l'employé de la Mission américaine dans le cadre de laquelle il a mené la lutte contre le pian. Au contraire de la propagande le "vendant" comme un gentil docteur qui se serait sacrifié pour soigner les paysans.

Vendre DUVALIER F. comme un médecin altruiste, un intello nationaliste (je crois en toi Duvalier)  est egal/ego,  équivaut à vendre JOJO comme un homme d'affaires qui a réussi ( combien d'entreprises, combien d'employés, niveau du chiffre d'affaires ?)

Le lavage de cerveaux qui a bien fonctionné sous les 2 Duvalier, appuyé par la répression qui a abouché sur la paix des cimetières fonctionne moins bien avec JOJO ses sbires, sycophantes et miliciens.

Pourquoi ?

Parce qu'en 1986 le fèmen djol ou, le pa foure bouch ou nan bagay ki pa gade w, le baboukèt (un héritage de l'esclavage)  a été retiré  des bouches et les paroles ont commencé à fuser.

L'opération coup d'Etat démocratique (sic)une trouvaille de S. Lucas, de même que anarchopopulistes qui été lancée en 2004, avait pour principal objectif de fermer la bouche des Haïtiens.

Une opération au XXIème siècle difficile parce que confrontée aux réseaux sociaux, aux nouvelles technologies permettant de photographier, de filmer et de montrer les faits bruts.

D'ou le recours aux patrons de media, aux marchands de micro( vous aurez remarqué qu'ils disent constamment du mal des réseaux sociaux et se positionnent comme étant les sources fiables) aux Youtubeurs, aux trolls et aux travailleurs du clic.

Cette armada, en dépit des talents du communicateur Antonio Solà, en dépit des intimidations du CORE GROUP, des chantages au visa de l'ambassade des USA, des intimidations d'ALMAGRO de l'OEA, des forces de police, n'a pas suffi pour fermer la gueule  au peuple.

C'est ainsi qu'il a fallu faire appel aux délinquants pour massacrer, terroriser, faire régner la peur de s'exprimer.

C'est ainsi que JOJO, aujourd'hui se lance dans une énième escroquerie qui consiste à prétendre qu'il serait le SEUL à dire la VERITE, le reste des voix étant celles de "kamoken" ennemis du pays.

La détermination de JOJO à confisquer la parole ( Parlement, Cour des comptes, justice, police, media) au profit de ses donneurs d'ordre, de réprimer, de faire taire ceux qui n'adhèrent pas à ce discours, est assimilable à celle de l'esclave en charge de punir, fouetter, torturer ceux qui troublent l'ordre de la plantation et menacent son existence.

 

 

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents