Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


TELERAMA. FRANCE/RACISME. Partis, media tous d'accord dans la défense des violences policières

Publié par Samuel Gontier sur 28 Novembre 2020, 18:53pm

Catégories : #INTERNATIONAL, #RACISME, #PEUPLE sans mémoire...

Jamais il n’aura régné un tel consensus dans notre pays. Présentateurs, éditorialistes, élus du Rassemblement national, des Républicains, de La République en marche, ministre, syndicalistes policiers ou gradé des forces de l’ordre… Tous sont d’accord avec Zemmour : les associations d’extrême gauche qui manipulent les migrants ont tendu un piège à nos pauvres policiers sans défense lundi dernier place de la République. Même le tabassage du producteur Michel Zecler pourrait avoir été téléguidé par des ennemis de la loi Sécurité globale.

 Est-ce que vous êtes choqué par ces images ? », demande sur LCI Marie-Aline Meliyi, au lendemain de l’évacuation des exilés de la place de la République par les forces de l’ordre. « Ou est-ce que vous dites : attention à l’instrumentalisation ? » Alexis Brézet, du Figaro, n’a pas à se forcer pour saisir la perche. « Vous avez raison de dire que c’est instrumentalisé par des associations qui sont pour l’accueil des migrants. » Et qui, horreur !, leur fournissent des vêtements, de la nourriture et, comble de la manipulation, des tentes. Céline Pina, fondatrice de Viv(r)e la République, analyse : « Dire “soyez gentils et veuillez plier vos tentes”, ça ne marche pas. » Il faut charger, frapper, gazer d’entrée. « C’est un peu comme demander à un enfant de ranger sa chambre, on a peu de résultat. » Qui n’a jamais mis un coup de tonfa ou infligé une clé d’étranglement à son enfant pour qu’il range sa chambre ?

« Quand il s’agit d’évacuer de force quelqu’un qui ne veut pas partir, poursuit Céline Pina, très souvent il y a des actes de brutalité et si vous les filmez, ce sera choquant. » Le problème, c’est de les filmer, les brutalités elles-mêmes ne sont pas choquantes. « Rappelons-nous Cologne… Les réfugiés et un certain nombre de migrants sont des hommes jeunes et il y a eu énormément de problèmes. » En évacuant les exilés à République, la police a évité une épidémie de viols (Eric Zemmour a d’ailleurs prouvé que tous les migrants étaient des violeurs). « Le problème, c’est notre incapacité à expulser des personnes inexpulsables parce qu’elles ont brûlé leur passeport. » Si elles se font matraquer, elles l'ont bien cherché.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents