Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


JOJO versus PREBLE- RISH. Voici une mise au point qui m'a amusée, sachant que l'entreprise Preble-Rish est proche du pouvoir. Le titre du Miami Herald ...

Publié par siel sur 16 Novembre 2020, 00:01am

Catégories : #AYITI ECONOMIE, #AYITI EXTREME DROITE, #PEUPLE sans mémoire..., #DUVALIER

Haiti is running low on fuel again as sweet deal with fuel supplier turns sour

A nouveau Haïti a un problème de ravitaillement en pétrole, quand de sucré un deal devient amer.

Ci-après le début de l'article du Miami Herald, dans lequel j'apprends à ma stupéfaction le lien entre Preble-Rish et les mercenaires 

Another sweet deal has gone sour in Haiti.

This time it involves a price dispute between the Haitian government and its latest supplier of fuel, Preble-Rish, the politically connected firm that was linked last year to a group of armed American mercenaries who were arrested in Haiti and then later flown to the United States with the help of the State Department.

Now after doing millions of dollars in business with the Haitian government, the company is lashing out amid a contract dispute over price involving recent fuel deliveries. It is not only pushing back on recent comments made by President Jovenel Moïse during a media blitz this week on Haitian Radio in which he was asked about the soured relations, but the firm says it’s currently in legal proceedings in the U.S. against the government and threatens to sue anyone the government taps to replace its fuel-supplying obligations.


Read more here: https://www.miamiherald.com/news/nation-world/world/americas/haiti/article247180456.html#storylink=cpy

 

nother sweet deal has gone sour in Haiti.

This time it involves a price dispute between the Haitian government and its latest supplier of fuel, Preble-Rish, the politically connected firm that was linked last year to a group of armed American mercenaries who were arrested in Haiti and then later flown to the United States with the help of the State Department.

Now after doing millions of dollars in business with the Haitian government, the company is lashing out amid a contract dispute over price involving recent fuel deliveries. It is not only pushing back on recent comments made by President Jovenel Moïse during a media blitz this week on Haitian Radio in which he was asked about the soured relations, but the firm says it’s currently in legal proceedings in the U.S. against the government and threatens to sue anyone the government taps to replace its fuel-supplying obligations.

Read more here: https://www.miamiherald.com/news/nation-world/world/americas/haiti/article247180456.html#storylink=cpy

Read more here: https://www.miamiherald.com/news/nation-world/world/americas/haiti/article247180456.html#storylink=cpy

Dans le Nouvelliste j'ai lu les propos des managers de cette entreprise dont les liens collés/serrés avec JOJO( Miami Herald dit qu'elle a réalisé des millions de dollars avec le gouvernement haïtien) semblent ces derniers temps ne plus être woz/rakèt.

 Florilèges :

«Le 9 novembre 2020, Son Excellence le président Jovenel Moïse a fait certaines déclarations inexactes lors de son entretien à l'émission Le Point sur Radio Télé Métropole"

"Nul doute que le président a cru ce qu'il a dit."

« Le président a déclaré que les contrats de carburant entre BMPAD et PRH expirent le 13 novembre 2020. Ce n'est pas la réalité

« Le président a aussi déclaré que le gouvernement haïtien n'a appris qu'en mai 2020 qu'il y avait une publication appelée Platts fournissant les prix mondiaux pour différents carburants. Ceci est inexact »,

 "Au lieu de cela, BMPAD a illégalement saisi le navire et confisqué la cargaison sans la payer. Pourquoi a-t-il fait ça ? BMPAD a déclaré qu'il avait besoin du carburant pour éviter une crise. Il ne fait aucun doute qu'il est toujours plus facile de voler quelque chose que de payer pour ».

« Les contrats prévoient clairement que tous les différends soient soumis à un arbitrage international."

"En fait, un navire transportant de l'asphalte a attendu plus de 80 jours dans la baie de Port-au-Prince, pour que BMPAD arrive à le débarquer. Pourquoi tout ceci arrive-t-il ? Nous ne savons pas, mais nous proposons une observation. PRH ne verse pas de pots-de-vin. Cela va à l'encontre de nos principes commerciaux. Nous pensons que les pots-de-vin et la corruption sont non seulement mauvais pour les affaires, mais aussi mauvais pour le pays. Cette position ne fait pas l’unanimité, nous le savons », 

« Enfin, le Président a déclaré qu'après la fin du contrat avec PRH, le gouvernement d'Haïti entamera une nouvelle politique d'achat directement auprès de fournisseurs internationaux. Bien sûr, c'est son droit de le faire et nous lui souhaitons plein succès. Cependant BMPAD doit d’abord remplir ses obligations pour six commandes mensuelles selon son contrat existant avec PRH »

En conclusion, l'adage : " Qui se ressemble s'assemble"

Et cet autre-ci : " Qui est pris qui croyait prendre".

Les deux illustrant parfaitement et les relations entre Preble-Rish, les mercenaires et les tèt kale. Qui ne devraient pas être différentes de celles entre les tèt kale et Dermalog.

Et le conflit entre Preble-Rish et JOJO.

Quand je lis« Les contrats prévoient clairement que tous les différends soient soumis à un arbitrage international."

J'ai en mémoire que c'est exactement ce que Dimitri Vorbe n'a eu cesse de répéter.

La différence entre Preble-Rish et Dimitri Vorbe c'est que les gens de Preble-Rish sont des Etats-uniens, des Républicains qui ont le bras long. Dimitri Vorbe est peut-être riche,  selon les standards locaux, mais il est haïtien.

 

D'où le proverbe haïtien : " Dan pouri gen fos sou bannann mi"
 
Pour compléter votre information sur le site de La loi de ma Bouche on peut lire ceci :

Bonus. Une petite liste de contrats de Preble Rish avec l’État haïtien, dans le cadre des travaux d’urgence du MTPTC financés par les fonds PetroCaribe. Les informations sont tirées du site Internet de Preble-Rish Haïti et d’une liste de contrats de travaux d’urgence publiés par le Ministère.

Reconstruction du Pont de Meyotte. Client: MTPTC. Source de financement: PetroCaribe. Budget: USD 2,745,331.78.  Période d’exécution: juin 2013 – décembre 2014 (18 mois). Conception: Greg Prebble. [Durée prévue par le MTPC: 6 mois. Source de financement d’après le MTPTC: Trésor Public.]
 

Construction du dalot de Bois Moquette. Client: MTPTC. Source de financement: Petrocaribe. Budget: USD. 2,588,630.00. Période d’exécution: Février-décembre 2013 (8 mois). [Durée prévue par le MTPC: 6 mois. Source de financement d’après le MTPTC: Trésor Public.]


Reconstruction du pont de Tabarre? [N’apparait pas sur le site de Preble-Rish Haïti SA. Durée prévue par le MTPC: 6 mois. Source de financement d’après le MTPTC: Trésor Public.]
D’autres projets de moindre envergure, allant de 100 à 900 mille dollars, sont financés par la BID et la Coopération espagnole dont la fourniture de matériels hydrauliques à la DINEPA, déclencheuse, il appert, de menaces de mort.

Lire l'article dans le lien de La Loi de ma Bouche.  Tout simplement horrible.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents