Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


"Correction démocratique" de S. LUCAS, "Priorité de l'exécutif sur la constitution "de G. DORÉ, "démocratie à la Jovenel" de...

Publié par siel sur 29 Décembre 2020, 02:17am

Catégories : #AYITI EXTREME DROITE, #AYITI ROSE RAKET, #AYITI ECONOMIE, #PEUPLE sans mémoire..., #DUVALIER

"Correction démocratique" de S. LUCAS, "Priorité de l'exécutif  sur la constitution "de G. DORÉ, "démocratie à la Jovenel" de...

...JOJO, "opportunité malheureuse" de LUBÉRICE, l'ensemble de ces fabrications relèvent d'une même fumisterie consistant à revêtir  l'autoritarisme d'incompétents d'une apparence de démocratie.

Hitler avait un parti  qui était si  tellement social et nationaliste  qu'il prônait l'élimination de ses opposants et de toutes celles et ceux qui ne rentraient pas dans la grille des soi-disant Aryens.

MARTELLY, JOJO et leur bande sont "si tellement" nationalistes qu'ils n'ont pas hésité à voler les Fonds PetroCaribe.

Ils ont tant de sollicitude (courtoisie baron Duval du Nouvelliste) pour la population d'Haïti qu'ils n'hésitent pas une seconde à taxer illégalement la diaspora  et à ne JAMAIS rendre compte de l'utilisation de ces fonds.

Je réfléchissais, comme il m'arrive de le faire avant de m'endormir, au cas de la classe moyenne lettrée - je ne parle pas des marchands  de micro ni des youtubeurs producteurs de zen et propagandistes du régime tèt kale et de leurs vols  (tels que l'équipe des TORCHON, BUSTA, Phèle entre autres.). Je parle de celle qui travaille en Haïti dans l'administration, dans le gouvernement, dans le secteur privé qui se trouve quotidiennement confrontée aux dysfonctionnements de l'Etat et qui s'en accommodent.

Est-ce qu'on peut s'accommoder de vivre dans la peur en 2021 de même qu'en 1957 ?

Qu'est ce que cette accoutumance aux mauvais traitements, à la violence, à la bêtise et à la méchanceté dit de la société haïtienne ?

Comment se fait-il que la dilapidation des Fonds Petro Caribe -même en admettant que cette classe aurait profité des "ti des", ne l'intéresse pas plus que ça, à l'inverse de ce constaté  en RD sur les dossiers de corruption ?

A entendre cette classe moyenne les quelques mois de "peyi lock" aurait eu plus d'impacts négatifs sur l'économie du pays et sur les conditions de vie des Haïtiens.

Quand cette classe moyenne avance de manière totalement démagogique que le peyi lock a provoqué la ruine des marchands et marchand issus des milieux populaires, ils sont dans le déni et le camouflage de l'impact des différents vols : reconstruction post-séisme, PetroCaribe, taxes sur la diaspora, jusqu'à la somme versée par l'Uruguay en réparation du viol par certains de ses soldats du jeune Jhonny JEAN dans la ville de Port-Salut.

J'ai fini par comprendre que pour cette classe moyenne, -la nouvelle représentée par les héritiers des 2 DUVALIER, - la fermeture de leurs commerces était plus importante que la création de centres de santé,  d'appui à la production nationale, d'écoles et de création d'un parc d'énergie solaire comme en RD.

Pourtant, tant que les voleurs n'auront pas été démasqués et jugés, c'est "lave men siye men a tè". Les mêmes salauds continueront à vendre leur rhétorique à base d'"Opportunité malheureuse" (en réalité un opportunisme bienheureux) afin de boycotter l'Etat de droit, s'enrichir sur sa peau et sur celle des institutions internationales auprès desquelles ils se sont fait des mendiants.

Comment un pays dirigé par un tèt pa dwat,  peut-il  fonctionner sans parlement, sans justice ?

J'ai fini par comprendre que cette nouvelle classe moyenne issue du milieu paysan, avait des liens (parents macoutes, chefs de section, militaires) avec la dictature des 2 DUVALIER et qu'aujourd'hui, arrivés à être députés, sénateurs, ministres, président, ils n'entendaient aucunement prendre en considération les besoins de leurs "cousins" demeurés dans la pauvreté, mais tout simplement accéder au statut de " gran nèg", de diplômés, de doctorants les autorisant à piller l'ETAT.

Et qu'elle entendait faire d'Haïti un pays à son image. dans lequel l'argent n'a pas d'odeurs et où les sociopathes, MARTELLY et alliés, et les psychopathes JOVENEL et alliés  peuvent être placés à la tête de l'ETAT.

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents