Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Les JOUTHERIES de JOUTHE. Jouthe renieles gangsters qu'il appelait ses enfants. Il les traite maintenant de ...

Publié par siel sur 22 Décembre 2020, 23:40pm

Catégories : #AYITI EXTREME DROITE, #AYITI ROSE RAKET, #AYITI ECONOMIE, #PEUPLE sans mémoire..., #DUVALIER

Les JOUTHERIES de JOUTHE. Jouthe renieles gangsters qu'il appelait ses enfants. Il les traite maintenant de ...

... psychopathes.

Sauf qu'il oublie que ces bandits des quartiers populaires  qu'il qualifie de psychopathes sont manipulés par des psychopathes en costume tels que lui-même et son chef JOJO, celui qui souhaiterait devenir le roi à vie des gogos, des canards sauvages et des "bouki " à vie.

La dernière de Jouthe est de se déclarer un Premier ministre danseur qui veut que l'ensemble du peuple haïtien danse comme lui.

Un Premier ministre qui après son histoire de ti-sourit, persévère dans la trivialité et la bêtise en déclarant que son objectif serait de rétablir la sécurité de sorte que la population puisse danser,-toujours cette vision folklorique à la Martelly avec les carnavals, la danse, le tafia, le sexe qui suffiraient aux besoins des Haïtiens.

Fernando Estimé , comme beaucoup d'Haïtiens, laisse entendre que JOUTHE serait de bonne foi, qu'il serait sincère et déterminé à lutter contre le banditisme et pour que justice se fasse.

La question est comment peut-on prêter une quelconque bonne foi et sincérité à quelqu'un qui est Premier ministre d'un JOJO ?

Comme je vous l'ai dit, je n'adhère pas toujours aux analyses de Fernando Estimé sur l'international ou locale, mais je lui reconnais le mérite de relater les faits tels qu'ils sont et d'avoir une connaissance des relations internationales.

Il faudrait en Haïti plus de Fernando Estimé, plus de Morvan, plus d'Erno Renoncourt- et d'autres trop nombreux pour être cités, pour collaborer chacun à leur niveau afin de créer un front contre les zen, la connerie tèt kale et la corruption,  afin que la tête du pays ne soit pas " kale" mais à l'inverse florissante, pleine de cheveux et de racines.

Il est plus que temps, au 21ème siècle, que le pays soit débarrassé des tI-Jan, des borgnes qui veulent conduire des aveugles et les entrainent dans le trou plus que profond de la connerie. Le peuple haïtien a droit à respirer, a droit à sortir après les chaînes au pied des chaînes dans la tête.

Et se débarrasser tous les "pitit bondye" et autres pharisiens, pas différents des Ti-Jan mais dont sont seul le langage apprêté diffère- qui utilisent la foi des Haïtiens, leur crédulité pour sous prétexte d'objectivité défendre l'ensemble des bêtises, des vols, des trivialités des tèt kale.

JOUHTE et ses JOUTHERIES dans leur provocation puérile : je suis frekan, je dis les choses comme je le pense avec mon vocabulaire trivial ou pas, sak pa kontan enbake ( sauf bien entendu quand il s'agit de sujets mettant directement en cause JOJO et l'association de malfaiteurs en bande organisée) ne représente qu'un paravent derrière lequel se cachent sa propre incompétence, la corruption de son chef et de ceux à la tête desquels sa fonction l'a placé.

Quand JOUTHE déclare que les chefs doivent être respectés, il semble oublier que les gangs ont également des chefs;

Et que la notion de chefs, une arriération  propre à Haïti, qui de plus ne signifie rien en Haïti dans la mesure où les chefs sont des bandi legal  voleurs et criminels  en relation avec les chefs bandits illégaux, kidnappeurs et criminels. 

Vous aurez remarqué que JOUTHE pour complaire à son chef JOJO, n'a jamais pas une seule fois nommé la dilapidation des Fonds Petro Caribe qui n'a fait que creuser les inégalités et provoquer et entraîner le phénomène de la prolifération des gangs.

Les psychopathes, sociopathes - tout comme JOJO- qui ont volé les Fonds PetroCaribe  et qui,  d'une certaine manière, ont volontairement kale la tèt de la population, ont créé des sociopathes lesquels comme eux  se sont mis à kale la tèt des Haïtiens, grâce aux armes, munitions et un ensemble de "facilités" pour fonctionner obtenues principalement de la part des Tèt kale et alliés du secteur privé..

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents