Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Lu sur le net : J’ai peur que l’année deux mille vingt-et-un ne commence avec les mêmes « chire pit », les mêmes « lalad » et évitements" dixit L. Trouilot. Certes, pas un Haïtien...

Publié par siel sur 17 Décembre 2020, 20:27pm

Catégories : #AYITI ROSE RAKET, #AYITI EXTREME DROITE, #AYITI ECONOMIE, #PEUPLE sans mémoire..., #DUVALIER

Lu sur le net : J’ai peur que l’année deux mille vingt-et-un ne commence avec les mêmes « chire pit », les mêmes « lalad » et évitements" dixit L. Trouilot. Certes, pas un Haïtien...

... conscient, non réactionnaire, non archaïque, non psychopathe ne peut ne pas avoir peur.

M. Trouillot sait de quoi il parle et l'on peut comprendre sa peur, lui qui a été un auteur intellectuel du boycott de la commémoration des 200 ans d'indépendance et du coup d'Etat qui a suivi, lequel a induit le retour des macouto/militaro/duvaliéristes, des corrompus, des voleurs à la tête de l'Etat.

N'importe quelle personne avisée et avec une compréhension des enjeux locaux et internationaux savait que ce coup de force ouvrirait la porte à d'autres coups de force, tel que celui d'imposer un type inculte et sans la moindre pratique du politique comme MARTELLY et son poulain JOJO le menteur pathologique.

Pour ma part, je me suis frontalement opposée aux actions des zen-telektyèl  

M. L. Trouillot aurait dû savoir qu'en prononçant de tels poncifs tels que " Sous Duvalier les rues étaient propres" Une idiotie parce que si certaines rues étaient propres et électrifiées  comme celles du quartier de mon enfance, le BOIS VERNA, l'ensemble du pays était plongé dans le black-out.

Sans compter que M. L. Trouillot qui est un littéraire mais pas un scientifique, ne s'intéressait pas du tout au nombre d'analphabètes, au nombre de décès d'enfants en bas âge, au nombre d'universités, au nombre de citoyens souffrant de la faim, au nombre de boatpeople, au nombre de paysans vendus à la RD, au nombre de membres de la classe moyenne forcés à l'exil, au nombre de détenus  torturés et tués dans les prisons de l'enfer, comme Fort-Dimanche.

C'est pour cette raison que j'ai toujours montré du doigt l'infantilisme des zen-telektyèl haïtiens, vivants dans le présent comme des enfants et ignorants des conséquences dans le futur de leurs actes. Sans parler des youtubeurs payés par le régime tèt kale qui orientent leurs auditeurs illettrés  vers une acceptation des mensonges et de la violence d'Etat.

Aussi, je comprends bien que M. Trouillot exprime sa peur - que je partage - sachant que les infantiles, les puériles, les bouki, les arrivistes existent aussi bien chez les tèt kale - où il sont sans masques parce qu'au pouvoir- que dans l'opposition qui dans sa pluralité comprend des éléments aussi peu concernés par le bien public, aussi infantiles que les zen-telektyèl de 2004, aussi sans scrupules, ignorants et arrivistes que le sont les membres de l'association des malfaiteurs en bande organisée woz/rakèt.

Le problème de confiance est posé dès le départ avec le kidnapping de Toussaint LOUVERTURE, l'assassinat de DESSALINES... Et autre exemple la capture de Charlemagne PÉRALTE par un de ses parents nommé KONZE, dont le nom deviendra synonyme de traite. Par la suite le pays a eu les 2 DUVALIER qui ont fait la promotion de la trahison, au sein même des familles, comme une valeur pour protéger leur régime.

Une de mes connaissances, ici, à Paris m'a raconté comment alors qu'il était en classe de première et qu'il avait émis une critique sur la politique de DUVALIER  J-Cl, un de ses collèges écolier avait pointé son arme sur lui  : " répète ce que tu viens de dire et je te tue". Bien évidemment il n'avait pas répété. Et c'est à partir de cet évènement qui lui avait fait prendre conscience que le pays était piégé dans les fils d'araignée des macouto/militaro/duvaliéristes, qu'il avait décidé qu'il lui fallait coûte que coûte trouver les moyens pour quitter Haïti. Ce qu'il fit.

On peut saisir le bien-fondé de la peur de L. TROUILLOT, car après l'exécution de Me Dorval, chaque citoyen  haïtien peut se demander s'il n'est pas sur la liste noire des Tèt kale des personnes à assassiner.

Même un MARTELLY, mentor de JOJO,  impliqué comme lui dans les malversations, détournements de fonds et blanchiment d'argent, peut à l'heure actuelle  craindre pour ses biens, sa vie et celle de ses proches. Ce qui explique son concert de flatteries envers JOJO. Le bandi legal rose semble avoir compris ,de même qu'Antonio SOLÀ,  que la créature dépassait son créateur.

Parce que quand les lucifériens du genre JOJO, LUBERICE, R. DORÉ, ZEPHYRIN et autres  s'abattent sur une population, ils ne font pas dans les détails, l'ami d'hier, le financier d'hier peut être éliminé. 

​​​​​​​Si vous connaissiez un tant soit peu l'histoire du duvaliérisme, modèle des tèt kale, vous  sauriez comment les Laferrière grand propagandiste de Duvalier F., les BARBOT et autres ont été poussé à la folie, assassinés ou tout simplement incarcérés à Fort-Dimanche jusqu'à ce qu'ils crèvent.

Eliminer, éliminer est le programme des tèt kale, héritiers des 2 DUVALIER, pour se maintenir au pouvoir et éviter la case prison.

Si en plein XXIème siècle, vous êtes suffisamment désinformés, niais et débiles pour croire qu'un retour en arrière est la solution, qu'un régime lequel, pendant 29 ans a promu la corruption,  l'exploitation et l'assassinat de ses citoyens est un modèle, vous méritez JOJO et ses sbires et vous êtes prêts pour la descente aux enfers -sans parachutes- du pays, de vos familles et descendants lesquels vous vouez à un monde sans amour.

Si pour vous vivre tèt an ba  dans un pays dirigé par un menteur pathologique et un dingo  est un idéal, alors vous ne pouvez qu'approuver l'ânerie de l'ANI.

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents