Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


MORVAN J. Colem croit que 1-les manifestants pro-TRUMP étaient pacifistes. Faux. Il suffit de voir leur destruction du..

Publié par siel sur 7 Janvier 2021, 12:36pm

Catégories : #INTERNATIONAL, #AYITI ACTUALITES, #PEUPLE sans mémoire..., #DUVALIER

MORVAN J. Colem croit que 1-les manifestants pro-TRUMP étaient pacifistes. Faux. Il suffit de voir leur destruction du..

...matériel des  journalistes et ici le décès d'une femme après qu'on lui ait tiré dessus.

 2- que la police avait un comportement non violent.

... Vrai.

Mais il n'a pas remarqué que la majorité des manifestants étaient Blancs et que les policiers qui leur faisaient face étaient en majorité des Blancs.

Est-ce que si cette masse de gens étaient des Noirs la réaction des policiers  auraient été la même ?

Ecoutons ce que dit cet Américain-Africain sur ce sujet.

M. Morvan J. Colem semble ne pas connaître la force du racisme aux USA, malgré les nombreux crimes de policiers sur des Africains-Américains désarmés qui ont été largement relatés et qui ont donné naissance au mouvement BLM ( Black Live Matters, la vie des Noirs compte)

Est-ce qu'il s'agissait d'une protestation de Noirs, ils auraient pu forcer les portes du Parlement ?

D'ou la question : Pourquoi ces gens qui ont envahi le Parlement n'ont pas été arrêtés par la police ?

"En revanche, nous pouvons nous interroger sur la facilité avec laquelle ces personnes sont entrées dans le Capitole. Il s'agit d'un problème sécuritaire, d'une preuve d'incompétence sécuritaire hallucinante, pas d'un problème démocratique. Quand l'on voit à quel point les forces de l'ordre étaient impressionnantes pour protéger le Capitole lors des manifestations du mouvement Black Lives Matter, on s'étonne des trous dans la raquette... "

A l'inverse de ce que dit Morvan, le non usage de la force ( gaz, arrestations )  des  policiers n'est pas une démonstration de la justice, mais une exposition claire et nette du racisme de la police aux USA.

Concernant le racisme legal voir cet article du Guardian qui montre que les " gens de couleur" ont droit à des traitements beaucoup plus violents quand ils ne respectent pas les mesures administratives liées à la pandémie.

 

Wed 6 Jan 2021 11.17 GMT
 

Covid-19’s spread is neither colorblind nor colorless, sending Black, Latinx and Indigenous people to the hospital at a rate four timeshigher than white people. To make matters worse, the people of color and immigrant communities who already bear the brunt of the Covid-19 outbreak are also subject to the most punitive enforcement of emergency public health orders. The co-occurring pandemics of Covid-19 and state violence are deeply interconnected.

The Covid-19 Policing Project launched in May 2020 to monitor how cities, states, territories and tribal jurisdictions police the pandemic. As we watched cops drag a Black man off a bus in Philadelphia, put a Black man in a chokehold, and throw a Black mother to the ground in New York City in front of her toddler, all in the name of promoting health and safety, we asked ourselves: if this is the floor for treatment during unprecedented health, economic and state violence crises, then what is the ceiling?

 

Our findings six months later, summarized in the recently released report Unmasked: Impacts of Pandemic Policing, clearly show that arrests, racial disparities in enforcement, police violence and aggression did not pause because people are dying in record numbers. Instead criminalization continues to target the people who are susceptible to disproportionately dying from both the virus and under the hands and knees of police. Not only did the uneven enforcement of Covid-19 public health orders track predictable patterns of policing, it also strengthened and widened the webs of criminalization which ensnare marginalized communities.

SUITE dans le lien

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents