Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Pourquoi certains Haïtiens continuent à croire dans un groupe de gens qui ont dérobé une partie des Fonds PetroCaribe, dilapidé une autre, détruit les institutions...

Publié par siel sur 31 Janvier 2021, 18:08pm

Catégories : #AYITI EXTREME DROITE, #AYITI ROSE RAKET, #AYITI ECONOMIE, #PEUPLE sans mémoire..., #DUVALIER

Pourquoi certains Haïtiens continuent à croire dans un groupe de gens qui ont dérobé une partie des Fonds PetroCaribe, dilapidé une autre, détruit les institutions...

... du pays ?

Le comble de la bêtise se trouve dans les commentaires des partisans des tèt kale qui s'expriment sur les sites alliés, dont celui  du "pitit bondye" qui s'est fait le porte-parole d"aprè dye", qui écrivent comme des robots : "Il faut des élections, l'opposition refuse des élections".

C'est absurde, étant donné que les 2 régimes tèt kale n'on jamais réalisé d'élections et qu'en réalité la situation actuelle a été délibérément provoquée par la politique des tèt kale, qui,  sciemment, sachant leur impopularité, ont choisi de ne pas renouveler les mandats des députés et sénateurs, maires et l'ensemble des élus et de nommer ce truc qu'ils appellent des "agents intérimaires". 

Si vous demandez à ces gens qui répètent le slogan mis dans la bouche de JOVENEL par la CI : Eleksyion, Eleksyon E-lek-syion - (Vous l'avez entendu ici dans sa fonction de perroquet, persévérant dans sa recherche de boucs-émissaires et son rôle de victime d'un système qui a financé sa campagne et assuré son élection),- pourquoi Martelly et Jovenel n'ont pas organisé d'élections, le choeur des bouki vous répondra : " c'est la faute de l'opposition".

A entendre "Aprè dye", le fric qui lui aura permis d'aller à droite et à gauche dans le pays à bord d'hélicoptères, serait sorti de sa poche, ou bien d'un miracle de dieu en personne.

Et le plus risible c'est qu'il se vante après ses nombreuses virées dans le pays et ses distributions de vivres aux sinistrés, notamment dans la Grand'Anse, d'une popularité.

il y a eu un taux de participation de moins de 21%, il fait 55, 67% des suffrages. Ce qui correspond d'après les estimations - qui restent toujours floues- à  590. 927 personnes qui ont mis un bulletin en sa faveur dans les urnes.

Le M. a dépensé un fric fou - qu'il a dû remettre à travers des projets aussi tèt an ba que lui, comme la caravane,-  il a eu l'ensemble des media presse écrite, radio, youtubeurs et des articles dans la presse internationale,  qui ont construit une propagande basée sur l'escroquerie d'Agitrans, Antonio Solà lui a appris ce qu'il fallait dire, les gestes à faire, - sauf le regard qu'il n'a pas pu changer parce que les yeux sont le reflet de l'âme, à savoir de votre vraie personnalité. 

Donc, on aurait pu s'attendre à ce qu'au moins il fasse le même score que Martelly ( dans les 700 000 voix)

Mais surtout vu le fric dépensé, l'investissement des gens comme A. Apaid- (l'un parmi les bénéficiaires en 2004 des exonérations de taxes), le temps passé à monter, descendre,   s'égosiller, sans compter les magouilles dans les centres de vote, qu'il y ait une sorte de raz-de-marée d'approbation avec plus d' 1 million de voix.

La déception a été grande dans le camp des tèt kale. Pour y remédier A. Solà a dit à  Nèg Bannann nan (à l'époque il ne s'appelait pas encore "nèg elektrisité 24/24 la", ni "aprè dye" sa toute récente appellation controlée.) de transformer le pourcentage de voix en nombre de citoyens en âge de voter.

A. Solà, toujours au taquet quand il faut courir pour les mauvaises causes,  a conseillé de transformer ces 590.927 voix en une majorité d'Haïtiens. Un truc subtile qui transforme les 55% et quelques de voix, en 55% des Haïtiens ayant l'âge de voter qui sont estimés à 6.8 millions.

Donc la propagande veut faire croire que quelques 3M. d'Haïtiens, la majorité de ceux en âge de voter, auraient désigné Nèg Bannann nan comme leur président.

C'est ce détournement que, depuis son élection JOVENEL, utilise comme rhétorique pour faire croire à sa popularité dans le pays.

Qu'il ait été élu, quelles que soient les conditions de cette élection, est un fait. Mais que la majorité des Haïtiens lui ait été favorable, est un mensonge.

Vous aurez sans doute remarqué qu'"aprè dye" ne mentionne jamais la principale promesse faite au cours de sa campagne à savoir "donner à manger à la population" ce qui par conséquent voulait dire  aider les paysans en investissant dans l'agriculture.

Cette promesse, en cours de route - pour des raisons que l'on devrait analyser- s'est transformée en une véritable obsession sur l'électricité. Bien qu'au cours de sa campagne il avait parlé d'investir dans les énergies renouvelables, notamment le solaire.

Vous avez vu ici le parc solaire  que les Dominicains -corruption ou pas- ont construit avec les Fonds PetroCaribe.

Vous comprendrez pourquoi " Aprè dye" ne parle jamais de justice, ni d'emplois, ni de la corruption dans laquelle il est impliqué,  et pourquoi  ses alliés marchands de micro et youtubeurs s'emploient à enterrer le sujet.

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents