Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Quand on défend inconditionnellement un pouvoir, soit pour cause de lavage de cerveau, soit par vénalité ou...

Publié par siel sur 12 Janvier 2021, 20:43pm

Catégories : #AYITI EXTREME DROITE, #AYITI ROSE RAKET, #AYITI ECONOMIE, #PEUPLE sans mémoire..., #DUVALIER

Quand on défend inconditionnellement un pouvoir, soit pour cause de lavage de cerveau, soit par vénalité ou...

... encore par une absence d'intelligence, on fait semblant de ne pas comprendre comme le pitit bondye ,et on se lance dans un show de duplicités, de tartufferies et de de fausse indignation. Qu'est ce qu'il a dit Solà ? " Nous (j'ai créé) avons créé des monstres."

La prestation de Larivière est carrément  honteuse,  faite sur le mode  de ce que les Haïtiens qualifient de " soti krab".  

Son argument qui est qu'il ignorait pour qui il allait chanter n'est pas crédible.  De même que quand il avait déclaré qu'il était un artiste mais pas un politicien, à l'entendre il faudrait croire que les artistes ne seraient pas des citoyens, mais des espèces d'entités éthérées flottant dans l'air au-dessus des contingences et réalités du pays.

L'argument de l'autre artiste du nom de RORO qui explique pourquoi Larivière ne pouvait pas se permettre de ne pas jouer est clair. Dès que Morvan avait sorti cette histoire, j'avais compris que l'artiste était pris au piège et qu'il serait dans l'incapacité  de refuser de jouer.

Son producteur est le premier responsable parce qu'il aurait pu avancer, comme dit par le dit RORO, qu'à cette date l'artiste n'était pas disponible et l'envoyer aux USA faire une quelconque prestation. Mais peut-être était-il de mèche avec les gangsters, vu son profil et son langage ordurier et menaçant.

Ce qu'explique clairement RORO c'est que la police,  soi-disant à la recherche  de ce   CHRIS-LA, aurait dû, comme dans n'importe quel pays au monde, faire une descente dans le lieu, avant même le bal afin de ne pas créer de dégâts collatéraux, de manière - même si son intention pour des raisons politiques  était de ne pas arrêter Chris-la, d'empêcher le bal de se tenir. Et de cette manière sauver l'honneur d'A. Larivière.

Et c'est précisément ce que se refuse à entendre le "pitit bondye", dans la mesure où cette absence d'intervention de la police, montre ses connivences avec les gangs du pouvoir réactionnaire et corrompu qu'il défend bec et ongles sans aucun état d'âme.

Le "pitit  bondye," ainsi que le tèt pa byen JOJO  le fait constamment, introduit habilement  BOULOS, ennemi du régime qu'il défend dans cette affaire. Rappelons que BOULOS ne représente pas l'Etat qui, comme adorent ressasser les "Jako répèt", a : le monopole de la violence légitime.

Les types font un nouveau code Pénal, ils font une agence d'information, ANI,(une ânerie de plus genre caravane et autres) ils ont dans chaque ministère et au Palais national des services d'information. Et ils laissent un quidam se débrouiller tout seul, ils le jettent dans la fosse aux lions.

Non seulement,  ils auraient pu intervenir en amont pour empêcher le bal de se faire, mais ils auraient pu faire un simulacre d'arrestation d'A. Larivière un jour avant qu'il n'aille faire son spectacle. Arrestation qui aurait pour motif l'acceptation de jouer pour un gangster recherché par la police.

A. Larivière aurait pu facilement être relâché  par la suite, parce qu'aucun juge n'aurait pu démontrer que son intention était de participer à la fête du gangster.

C'est ce que font les agents de renseignements généraux dans le monde entier. Ces agents comprennent que le type peut n'avoir pas d'autres choix parce que son refus pourrait le mettre lui et sa famille en danger, et ils trouvent des stratagèmes pour le protéger d'éventuelles représailles.

Et c'est à partir de cet exemple qu'il est possible de mesurer les objectifs des réactionnaires, qui ont fait un copié/collé des services de renseignements de la France, objectifs qui ne sont autres  que de réprimer la population plutôt que de protéger les citoyens.

Par contre, vu qu'A. Larivière savait parfaitement qu'il allait jouer pour un gangster, auteur présumé de kidnappings et de crimes,  on ne peut pas évaluer si sa complicité était due à la peur, ou bien à la cupidité.

Il faudrait connaitre combien de dollars US, il a palpé pour ce deal, pour cette prestation en l'honneur  de criminels  pour se faire une idée.

Conclusion, RORO a aussi bien parlé que Martelly quand il disait que s'il y avait un Etat de droit en Haïti, il ne pourrait pas y faire ses saloperies.

Si "la démocratie à la Jovenel", ne protégeait pas les bandits, CHRIS-la aurait été arrêté avant, pendant ou après sa fête.

Mais voici, CHRIS-la  a été promu " bandi legal" ainsi que le G9 et alliés. Iil est rentré dans le cercle fermé, dans le club des VIP comme le voleur Eude Lajoie, comme l'ensemble des dirigeants tèt kale sans exceptio, des pourris  qui squattent les ministères, les institutions publiques, l'administration,  comme les juges et youtubeurs de l'équipe, les marchands de micro qui exhibent leur richesse mal acquise ( BOB C: Je suis un grand nègre, je possède ceci et cela et bla, bla, bla. Martelly lui exhibait son cul qui d'après ses propres paroles représente son capital).

C'est cette absence d'Etat et ses conséquences  que se refuse sciemment, délibérément d'aborder le pitit bondye, toujours dans le  déni face à une situation de faillite générale de ses copains salauds tèt kale. Et il fait le choix de  pointer du doigt, en bon pharisien, ceux qui, en réalité, sont des victimes consentantes ou pas,  et d'applaudir ( Bonne nouvelle, bla, bla, bla)  les actions erratiques de dirigeants cyniques, rapaces et criminels.

Fermez les yeux, respirez un bon coup et visualisez le "pitit bondye " se retrouvant à la place d'A. Larivière...

 

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents