Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


HAÏTI/DICTATURE et CORRUPTION tèt kale. HUIT cents organisations écrivent à BIDEN

Publié par siel sur 25 Février 2021, 00:41am

Catégories : #AYITI ROSE RAKET, #AYITI EXTREME DROITE, #AYITI ECONOMIE, #PEUPLE sans mémoire..., #DUVALIER

HAÏTI/DICTATURE et CORRUPTION tèt kale. HUIT cents  organisations écrivent à BIDEN

Voici la lettre ouverte:

Le 7 février 2021, le mandat de Jovenel Moïse à la présidence d’Haïti a pris fin – mais avec le soutien de l’administration Biden, il refuse de quitter ses fonctions. Cela a créé une crise urgente dans le pays. Un mouvement de masse, qui rappelle le mouvement populaire de 1986 qui a renversé la brutale dictature parrainée par les États-Unis de Jean-Claude «Baby Doc» Duvalier, demande à Moïse de démissionner. Nous sommes alarmés par l’abondance de preuves de graves violations des droits de l’homme par le régime Moïse pour étouffer les manifestations.

L’un des principaux appels des mobilisations de centaines de milliers de personnes dans les rues de Port-au-Prince et à travers Haïti a été pour que les États-Unis, les Nations Unies et l’Organisation des États américains cessent leur ingérence. Ces organismes, faisant partie du «Core Group» des nations et institutions impérialistes ciblant Haïti, poussent actuellement leur réécriture de la Constitution haïtienne à travers un référendum le 25 avril.

Ces organisations ont une longue histoire d’intervention néocoloniale en Haïti et dans la région. Depuis que le président démocratiquement élu Jean Bertrand Aristide a été renversé pour la deuxième fois par un coup d’État parrainé par les États-Unis en 2004, Haïti est occupée par une force des Nations Unies qui, à son apogée, a déployé 14000 soldats et personnels. Cette occupation a changé de forme au fil des ans (de la MINUSTAH au BINUH), mais elle se poursuit.

Les Etats Unis. le gouvernement a toujours été un obstacle à la démocratie populaire dans les Amériques. Le coup d’État de 2009 au Honduras; le coup d’État de 2019 en Bolivie; et les blocus en cours au Nicaragua, à Cuba et au Venezuela ne sont que plusieurs exemples du piètre bilan des États-Unis en matière de droits de l’homme et du manque de respect de la souveraineté dans la région. De son propre aveu,

le Département d’État « travaille en étroite collaboration avec l’OEA, l’ONU, la Communauté des Caraïbes (CARICOM) et les différents pays pour faire progresser ses objectifs politiques en Haïti ». Sous le couvert de la lutte contre le trafic de drogue , les États-Unis continue de former et de financer la Police nationale haïtienne.

Les Etats Unis. Les docteurs de l’establishment vivent apparemment dans un univers alternatif, affirmant: «Le manque remarquable de réponse populaire aux appels à des manifestations de masse ces dernières semaines indique que le peuple haïtien est fatigué des verrouillages sans fin et des querelles pour le pouvoir. La réalité est tout le contraire: le peuple haïtien est uni dans son appel à une transition pacifique vers la démocratie.

Nous exprimons notre solidarité avec le peuple haïtien et notre soutien à ses droits à la démocratie et à l’autodétermination. Nous joignons nos voix aux demandes du peuple haïtien qui réclame ce qui suit:

Nous exigeons le départ de Jovenel Moïse immédiatement.

Nous exigeons que l’administration Biden:

Retire le soutien financier au référendum constitutionnel illégal et à la dictature de Moïse;
Respecte la volonté de la grande majorité du peuple exigeant la démocratie et l’autodétermination haïtienne
Réaffirmons le soutien au droit de manifester pacifiquement;
Cessez immédiatement tous les États-Unis soutien financier et militaire aux forces de sécurité haïtiennes
Condamner les récentes violences contre les manifestants et les journalistes; et
Exigez le démantèlement immédiat de toutes les forces paramilitaires en Haïti et le désarmement des gangs menant des violences gratuites contre le mouvement populaire.
Le monde entier est en train de regarder!

LISTE des Signataires dans le lien

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents