Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Lu sur le net : "...un gouvernement de facto, s'est arrogé d'octroyer non seulement à une société dirigée par M. Apaid un terrain de 8000 hectares, (...) mais aussi une subvention de 18 millions dollars américains."

Publié par siel sur 23 Février 2021, 22:41pm

Catégories : #AYITI ROSE RAKET, #AYITI ECONOMIE, #AYITI SOUS-SOL, #PEUPLE sans mémoire..., #DUVALIER

L'un parmi les problèmes qui paralysent Haïti, est l'enfantillage des politiciens, des intellectuels et des journalistes ( je parle de ceux auxquels on pourrait, à la rigueur, attribuer cette fonction).

Cet enfantillage, qui parfois approche une sorte de sénilité ( parce qu'un adulte qui ne vit qu'au présent est en enfance) interdit toute réflexion sur le futur, donc sur une planification, donc sur la construction d'une nation.

MARTELLY et JOVENEL sont à cet égard, les deux présidents qui illustrent le mieux cet enfantillage. Les paroles qu'ils profèrent entre insultes, menaces, intimidations et plaisanteries stupides sont dignes d'une cour de récréation ( et attention pas n'importe quelle cour de récréation, celles des écoles sans curriculum, sans pédagogie).

Par exemple, ça fait plus de 10 ans que cette affaire de mines est sur le tapis. Beaucoup d'articles ont été écrits sur ce sujet. Sur ce blog nous avons créé une catégorie " AYITI SOUS-SOL" pour informer de ce sujet.

Nous avions traduit les propos d'un ancien directeur des mines de la RD, déclarant que les sous-sols d'Haïti et de la RD regorgeaient de métaux précieux.Pétrole, or et iridium en abondance en Haïti, selon l’ex-président de la Raffinerie dominicaine de pétrole, M.Leopoldo Espaillat Nanita 

Le but était d'alerter les citoyens conséquents et concernés que le pays s'apprêtait à traverser une zone de turbulences.

Vous n'êtes pas sans savoir que le génocide des Taïnos, premiers habitants de l'île, et la capture des Noirs en Afrique  a été le résultat de leur convoitise pour l'or métal et  l'or liquide, la canne, pour produire le sucre qui, à l'époque, représentait une valeur monétaire importante.

J'avais émis la réflexion que l'attaque d'APAID contre ARISTIDE en 2003-2004 cachait une guerre pour s'accaparer des richesses du sol ( terres) et du sous-sol( mines) d'Haïti.

Réflexion qui venait de la publication du LIVRE BLANC d'Aristide qui faisait un inventaire des richesses d'Haïti. J'avais pensé que cette publication qui exposait ce qui était caché, résultait d'un manque de compréhension d'Aristide du rapport de forces entre la nation haïtienne et les intérêts économiques des  étrangers alliés aux grands bourgeois locaux (APAID, ACRA, BIGGIO, S. Abdhalla,DEEB entre autres)

Ainsi, il n'est pas étonnant de découvrir dans le archives d'un journal -( qui seront publiées dans un autre post)- que les hectares de la savane Diane participaient d'un projet de production agricole locale par le gouvernement d'Aristide. Programme interrompu suite au coup d'Etat contre Aristide.

La requête d'APAID date de novembre 2019. Pas étonnant non plus que ce soit en l'absence du parlement que JOVENEL par décret y ait répondu favorablement et de plus en octroyant à "son" oligarque, la coquette somme de 18M de dollars.

Vu la requête en date du 11 novembre 2019 présentée par Madame Nina Apaid, identifiée au numéro d’immatriculation fiscale: 003-209-594-0 et au numéro d’identification nationale: Ol-01-99-1950-02-00016, propriétaire, demeurant et domiciliée au numéro 11, Rue Saint Hubert, Turgeau, Port-au-Prince, Haïti, Présidente de la Société Stevia Agro Industrie S.A. (STEVIA S.A.) sollicitant le Statut de zone franche au profit d’un projet d’investissement agricole devant être implanté à Savane Diane, territoire relevant concomitamment des Communes de Saint-Michel de l’ Attalaye (Artibonite), Maïssade (Centre), Pignon et Saint-Raphaël (Nord) ; ETC.

On peut subodorer qu'APAID, dans la crainte que JOVENEL ne soit forcé de quitter le palais national, ait accéléré le mouvement.

Cependant, ce décret ne peut être valable dans la mesure où il porte la signature d'une Ministre qui n'était plus en poste. Ce vice de forme devrait l'invalider.

 SI, si... les infantiles et voraces actuels  à la tête de l'Etat soient remplacés par des individus adultes, responsables, compétents et soucieux du bien commun. Ca fait beaucoup de qualités... Est-ce qu'il existe encore sur le territoire national des personnes de ce type  ? Il faut l'espérer sans être sûr que la corruption n'ait pas gangrénée l'ensemble du corps social.

 

TRIBUNE DE LIBRE OPINION
 
Les scandales se multiplient et se succèdent à un rythme effarant avant et après le mandat de ce gouvernement de facto. Voilà qu'il y a à peine quelques jours, un sénateur proche du gouvernement a acheté rien que pour ses enfants une villa digne des gens riches et célèbres au Québec.
Mais aujourd'hui, on apprend une autre nouvelle beaucoup plus scandaleuse. Un président qui le 7 février 2021 a usurpé le pouvoir en devenant un gouvernement de facto, s'est arrogé d'octroyer non seulement à une société dirigée par M. Apaid un terrain de 8000 hectares, faisant partie du domaine des biens de l'État, mais aussi une subvention de 18 millions dollars américains.
Ça, c'est le comble, la limite de l'impensable. Combien d'Haïtiens au moment où on parle ne sont pas capables de manger adéquatement, ne sont pas capables d'envoyer leurs enfants à l'école ou encore se faire soigner à un hôpital ? Combien de régions du pays qui n'ont ni eau, ni électricité ?  Combien de routes du pays qui sont non fonctionnelles ? Combien...? Combien...? On pourrait allonger notre liste d'interrogations plus longtemps sans trouver de réponses. 
Haïti a seulement, malheureusement, que le nom de pays et c'est pourquoi la communauté internationale le met sous tutelle depuis plusieurs années en lui donnant des dirigeants incompétents, anti-peuples, mais qui obéissent aveuglement à leurs ordres.
On est aujourd'hui en présence d'une crise extraordinaire, qui donne la chance aux citoyens et citoyennes, soit de se libérer en chassant ce groupe d'individus sans scrupules, de corrompus sortis de nulle part qui déjà, gouvernent le pays pendant deux mandats. Soit encore, de laisser tranquillement notre pays se jeter plus profondément dans les arcanes du gangstérisme et du sous-développement. JM 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents