Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


ARCHIVES.Haiticonsciencecitoyenne. LAURENT LAMOTHE : ANGE OU DÉMON - Par Ella Perrard

Publié par siel sur 18 Mars 2021, 00:21am

Catégories : #INTERNATIONAL, #AYITI ROSE RAKET, #AYITI EXTREME DROITE, #AYITI ECONOMIE, #PEUPLE sans mémoire..., #DUVALIER

LAURENT LAMOTHE : ANGE OU DÉMON

par Ella PERRARD

LaurentLamothec

Depuis tantôt une semaine circule sur Internet un important lot d’articles, apparemment sérieux et ne datant pas d’hier, de journalistes africains au sujet des démêlés de M. Laurent Lamothe et de sa société Global Voice Group sur le continent africain. Il faut en prendre note. Au prime abord, ce qui retient l’attention du lecteur, c’est qu’il n’y a aucune note positive en faveur de M. Lamothe. Au contraire, on y retrouve même et souvent des termes très peu élogieux à l’endroit de ce dernier : escroquerie, magouilles, opérations louches, commissions, fonds occultes, grosse arnaque, incompétence, etc. Ce sont là, les mots qui reviennent le plus souvent sous la plume de ces journalistes.

LELOUPDEGUISE

Les communicants du premier ministre désigné y voient une campagne menée par des concurrents de Global Voice et de M. Lamothe pour ternir leur image. Mais honnêtement la réaction paraît peu convaincante, avouons-le. La stratégie de défense de ces communicants a surtout consisté à présenter Global Voice comme une « société de télécommunications occupant la 10e place au niveau mondial » avec une technologie de pointe hors pair; à encenser M. Lamothe et à le faire apparaître sous un jour plus reluisant. Ils n’ont pas produit des arguments pertinents réfutant point par point les accusations récurrentes et sévères portées contre Global Voice et son patron. Retourner le négatif en positif, et voilà le tour est joué.
Nous avons donc cherché à comprendre un peu plus ce qu’il en est de ces critiques et de ces agissements répréhensibles dont on accuse M. Lamothe et sa société global Voice.
Voilà ce que nous avons trouvé.

Les critiques

Tout d’abord, les reproches les plus graves adressés à Global Voice ont été :
1- que ses activités sont illégales, en contradiction avec les normes internationales en vigueur et les lois du pays où elle s’installe d’autorité,
2- que son entrée sur un marché n’a pu avoir lieu qu’avec la complicité active des plus hautes autorités de l’État, plus particulièrement du chef de l’État et des autorités de régulation des télécommunications, l’équivalent de notre Conatel haïtien.
3- qu’elle n’a pas de marché dans son propre pays, à part le fait d’être un « carrier » vendant des cartes de téléphone ; que ses dossiers ne font pas l’objet d’un appel d’offres ; qu’elle ne gagne ses marchés que par le biais des contrats de gré à gré ;
4- qu’en demandant à l’État d’instituer illégalement une surtaxe sur les appels internationaux entrants et en réclamant une quote-part de plus de 40 % sur les revenus de cette surtaxe Global Voice s’enrichit impunément sur le dos des autres, sur le dos des opérateurs et des travailleurs immigrés.
5- Que sous prétexte d’installer des équipements modernes de contrôle du trafic international entrant pour lutter efficacement contre la fraude, toute cette opération ne vise qu’à un partage occulte des recettes de l’État entre M. Lamothe et l’agence de régulation des télécommunications qui sert de couverture à d’autres.

 

La stratégie d’implantation de Global Voice

Suite dans le lien

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents