Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Ignominie et absence de honte. Il y avait Bob C qui humiliait gratuitement cette enfant qui...

Publié par siel sur 30 Mars 2021, 00:39am

Catégories : #REFLEXIONS perso, #AYITI EXTREME DROITE, #AYITI ROSE RAKET, #AYITI ECONOMIE, #PEUPLE sans mémoire..., #DUVALIER

Ignominie et absence de honte. Il y avait Bob C qui humiliait gratuitement cette enfant qui...

.. avait pour jouer utiliser une arme en plastique, un jouet. Ce qui m'avait rappelé l'épisode tragique de ce petit garçon noir assassiné par la police aux USA ( ou d'autre ?) qui jouait avec une arme en plastique également et qui avait été dénoncé par une personne.

Là, il fait beau à Paris et malgré le confinement et l'impossibilité de voir les personnes chères, on tient le coup.

On tient d'autant plus le coup qu'on sait que les Haïtiens vivent un moment extrêmement difficile pris dans un marécage bourré de pinrahas. Les piranhas deviennent de plus en plus cruels: ils emprisonnent, ils torturent, ils tuent.

Je vous ai parlé de l'absence de honte qui est un point commun aux réactionnaires, des fascistes( Regardez Bolsonaro et sa gestion du Coronavirus)  et qui est très présent chez les dirigeants tèt kale ( regardez comme ils n'ont aucune honte à arrêter des policiers tout en cajolant les chefs de gangs de Village de Dieu) et chez l'ensemble des marchands de micro et youtubeurs  qui vendent sans aucuns scrupules toutes les saletés ( décrets, ANI, référendum, nouvelle Constitution) de la bande de JOVENEL, propagandistes et complices des voleurs et dilapidateurs des Fonds Petro Caribe.

Le porte parole de JOVENEL en France qui utilise un lexique à base de "frapper, souffleter, taper, humilier, écraser" pour vendre les actions "martiales" de JOVENEL contre ses opposants ( il oublie tuer, assassiner) a diffusé dans une ITW donnée par le juge Mécène un moment où il fond en larmes.

Ignominie et absence de honte. Il y avait Bob C qui humiliait gratuitement cette enfant qui...
Ignominie et absence de honte. Il y avait Bob C qui humiliait gratuitement cette enfant qui...
Ignominie et absence de honte. Il y avait Bob C qui humiliait gratuitement cette enfant qui...
Ignominie et absence de honte. Il y avait Bob C qui humiliait gratuitement cette enfant qui...
Ignominie et absence de honte. Il y avait Bob C qui humiliait gratuitement cette enfant qui...
Ignominie et absence de honte. Il y avait Bob C qui humiliait gratuitement cette enfant qui...
Ignominie et absence de honte. Il y avait Bob C qui humiliait gratuitement cette enfant qui...
Ignominie et absence de honte. Il y avait Bob C qui humiliait gratuitement cette enfant qui...

Est-ce que c'est interdit de fondre en larmes dans le JOMOLAND ?

Fondre en larmes c'est aussi ce qu'avait fait M. Boucher - le policier pris comme bouc émissaire dans la vraie/fausse opération contre les bandits de Village de Dieu;  et mal traité  par la mafia à la tête d'un pays qui n'est "ni dirigé, ni administré"-

Fondre en larmes c'est aussi ce qu'avaient fait les policiers pris dans la souricière de Village de Dieu.

Fondre en larmes c'est aussi ce qu'avait fait la dame kidnappée avec son mari violée à répétition  devant son mari et dont le mari a été abattu par les ravisseurs malgré qu'elle ait payé une partie de la rançon.

Fondre en larmes c'est aussi ce qu'avait fait la maman de cette petite fille de 5 ans  kidnappée étranglée par ses ravisseurs et dont le corps sans vie a été retrouvé quelque part dans la ville.

Fondre en larmes c'est ce que font tous ceux qui assistent à la méchanceté des dilapidateurs et voleurs des Fonds Petro Caribe depuis dix ans.

Ceux qui ne fondent pas en larmes sont ceux qui n'ont pas un mot de sympathie pour les parents des enfants brûlés dans l'incendie de l'orphelinat, pour les parents de l'étudiant St Hilaire, pour ceux de Me Dorval, pour ceux du Dr  et  pour ceux des centaines de personnes victimes d'assassinats par les sbires  des dilapidateurs et voleurs des Fonds Petro Caribe.

Passer ce moment d'émotion non maîtrisé d'un homme dans l'unique  but de le ridiculiser et de faire de l'audience est ignoble, cet acte méprisable exprime encore une fois, l'absence de honte partagée par l'association des malfaiteurs en bande organisée tèt kale, leurs partisans et propagandistes. Absence de honte qui a pour corollaires absence de responsabilité et de culpabilité, déni de la réalité qui à leur tour alimentent criminalité et  corruption des âmes.

Il a raison M. Mécène de laisser couler  publiquement ses larmes, tout comme ceux qui ressentent le désespoir dans lequel une équipe de mercenaires roses a plongé la population haïtienne.

Aussi, ceux qu'on appelle en Haïti les "zye sèch", ceux qui ignorent les mots empathie, les psychopathes comme JOVENEL MOÏSE, eux, "kal" bien leurs yeux pour déblatérer des mensonges à n'en plus finir, infantiliser la population, se chercher des boucs émissaires  pour nier la réalité de leurs incompétences, vols, crimes et corruption.

De sorte que vous ne devez pas être étonnés que ces "sans honte" instiguent leur public à devenir comme eux. Moins on a honte plus il est possible de se soumettre aux piranhas façon JOVENEL, Eudes Lajoie, R. Célestin, Lamothe, Martelly et Cie, et/ou de rejoindre ceux de Village de Dieu.

Un bâtonnier est méthodiquement exécuté, le président raconte sans aucune émotion avoir vu la vidéo de l'assassinat 2 minutes après qu'il a été fait, il refuse une enquête internationale, le juge en charge du cas, face aux menaces, fuit le pays.

Et il s'agit de ce même homme auquel la CI et ses partisans demandent de faire confiance pour réaliser des élections - en passant par un référendum interdit pas la Constitution.

Ce même homme qui s'est bien gardé de réaliser des élections au cours de son mandat et qui,  comme un automate auquel on a remonté le mécanisme répète : il n'y a pas de démocratie sans élections. 


Ce qui signifierait en toute logique que ses années de mandat n'avaient rien de démocratique.

La rupture avec le système socio/politico/économique ne pourra être effective sans une rupture avec la culture sadomasochiste, celle de la cacaphilie initiée par les tèt kale, celle des valeurs des zye sèch,  des corrompus et corrupteurs sans honte qui propagent que l'argent est une vertu et l'inhumanité son socle.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents