Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Monde du Sud// Elsie news

Le Monde du Sud// Elsie news

Haïti, les Caraïbes, l'Amérique Latine et le reste du monde. Histoire, politique, agriculture, arts et lettres.


Le "referan dome" des Tèt kale/woz rakèt et leur notion de l'Etat. Peut-être auriez-vous remarqué que ...

Publié par siel sur 8 Avril 2021, 23:47pm

Catégories : #AYITI EXTREME DROITE, #AYITI ROSE RAKET, #AYITI ECONOMIE, #PEUPLE sans mémoire..., #DUVALIER

Le député qui avait mis un genou à terre pour rendre hommage au fait-président bandi legal Martelly.

Le député qui avait mis un genou à terre pour rendre hommage au fait-président bandi legal Martelly.

... les partisans des tèt kale sur les réseaux sociaux produisent deux sortes de commentaires.

D'un côté injures et obscénités contre les opposants au régime tèt kale. Un univers dans lequel excréments, caca jouent un rôle prépondérant.

De l'autre félicitations, flatteries, cirage de pompes à l'égard des tèt kale, de JOVENEL et d'une manière générale pour les voleurs et dilapidateurs des Fonds PetroCaribe, Martelly, Lamothe et associés.

Bizarrement les commentaires de ces fanatiques des tèt kale écrits en créole ou en français dénotent une absence d'éducation primaire : fautes de grammaire, d'ortho, ignorance de la graphie des mots les plus basiques.

Même le nom, par exemple du porte-parole de Jovenel en France subit des écritures diverses et fantaisistes. Ce qui laisse planer le doute sur l'identité de ces abonnés, et laisserait croire que bon nombre d'entre eux sont des robots. Parce que c'est quand même impossible d'imaginer que des créolophones et/ou francophones soient à ce niveau de non maîtrise de leur langue. 

A moins de penser que les partisans des tèt kale se regroupent dans ce secteur d'handicapés des neurones.

Ou bien que ces gens-là sont le reflet de la mauvaise instruction et éducation existant en Haïti actuellement dont parle ici ce journaliste.

Ainsi, ces gens-là disent gaz akrimojèn, pour lacrymogènes. Vitres parfumées, pour vitres fumées. Tout simplement, parce qu'aucun de ces journalistes qui disent faire dans la formation l'information ne sont pas capables d'expliquer l'origine des mots, que lacryma signifie larmes en latin et que gène veut dire produire, créer et que donc des gaz lacrymogènes produisent des larmes. Aussi simple que ça ( courtoisie V. Numa). Que des vitres ne peuvent être parfumées  et que fumé renvoie à la teinte... Etc.

Les lettrés rigolent (c'est vrai que certaines de ces déformations sont comiques) mais ne corrigent pas. De sorte qu'ils encouragent le grotesque et par là entretiennent le mépris pour les non éduqués en grande majorité, les pauvres, les "bouki".

 

 

Sispann mander letat pou okiper nou. Nan oken peyi du monde , letat pa kon okiper moune.

Mathurin Mac Donald konsey mwen ka ba nou se al vote referan domme nan

Mathurin Mac Donald
​vive referan dome


Mathurin Mac Donald
​vive referan dome


Mathurin Mac Donald
​vive referan dome

Jean Claude RINVIL al vote referan dòm lan

Dieugaud Vincent vive referan dòm

 

Ainsi, voici un président qui prépare un référendum destiné aux "boukis" qui non seulement ne savent pas ce à quoi ça correspond, mais ne savent même pas écrire le mot.

Ainsi, voici des partisans d'un "referan domme" qui déclarentNan oken peyi du monde , letat pa kon okiper moune." Une bizarre, illogique notion "vendue" par les journalistes/commerçants pour justifier les dérives de l'Etat tèt kale.

Si l'Etat ne s'occupe pas des personnes, à quoi servirait-il ?

On a l'impression que pour ces  fanatiques des tèt kale, l'Etat consisterait en un cortège  présidentiel protégé par une bande de policiers armés jusqu'aux dents, par un florilège de ministres, de directeurs, de hauts fonctionnaires, vivant des taxes payées par les "boukis" et de leurs vols n'ayant aucune responsabilité ni en matière de sécurité, de santé, d'éducation, d'environnement..ETC. L'Etat serait représenté par un décor avec quelques comédiens.

Ce sont ces mêmes journalistes qui " vendent " que l'Etat n'a pas à s'occuper des personnes qui, par ailleurs, font sans cesse des comparaisons entre Haïti et la RD.

Jamais ils n'expliquent quand ils font défiler leurs images de Santo Domingo, que l'éducation primaire et secondaire est gratuite en RD, que la sécurité sociale existe, que l'Etat investit - ça veut dire finance- dans l'agriculture, subventionne les petits producteurs, crée un cadre permettant aux entrepreneurs d'investir.

Cette stupide interprétation de l'Etat correspond à la bêtise mise dans la tête des  partisans des tèt kale  illustrée par leurs commentaires; et permet de comprendre comment ces insensés en arrivent à apprécier l'Etat tèt kale et la corruption qui est sa marque de fabrique, puisque l'Etat, n'est-ce pas, " dans aucun pays du monde n'est là pour s'occuper des gens."

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents